Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une mère du Michigan été condamnée à sept ans de prison pour avoir refusé de faire vacciner son fils pour des raisons religieuses.

« Si mon fils était forcé de se faire vacciner, je ne pourrais pas l’accepter ». Rebecca Bredow, une mère divorcée résidant dans le Michigan (États-Unis) a été condamnée à sept ans de prison mercredi 4 octobre pour avoir refusé de faire vacciner son fils de 9 ans pour « raisons religieuses ». En 2016, un juge du comté d’Oakland l’avait déjà mise en demeure, exigeant qu’elle vaccine son enfant, rapporte le Washington Post.

 

L’état du Michigan fait partie des vingts états américains autorisant l’exemption de vaccins pour raisons religieuses. Mais le père de l’enfant, qui en partage la garde, souhaite pour sa part que son fils soit vacciné. « Je comprends que vous aimiez vos enfants. Mais je pense que vous ne comprenez pas que votre fils a deux parents, et que le père a son mot à dire », a expliqué la juge à Rebecca Bredow.

 

Un argument que la mère, qui a confié au journal américain qu’elle savait qu’elle irait en prison, refuse d’entendre. « Je ne peux abandonner mes croyances religieuses », explique-t-elle ajoutant qu’elle n’est pas contre la vaccination. « Il est question de mes choix en tant que mère de pouvoir choisir ce que je fais médicalement pour mon enfant ». Selon elle, le père de l’enfant Mike Horn et elle était initialement d’accord pour ne pas faire vacciner leur fils.

 

Le Washington Post note que cette affaire judiciaire intervient dans un contexte où la mobilisation anti-vaccins prend de l’ampleur dans le pays. Avant d’entrer en campagne, Donald Trump lui-même faisait régulièrement le lien entre autisme et vaccination, sans que celui-ci n’ait jamais été avéré.

 

Sources : Infowars / RTL

Via : nouvelordremondial

Tag(s) : #COMPLOTS