Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Il est de plus en plus préoccupant que notre vie privée soit menacée de manière sans précédent. La nature actuelle des services en ligne, des applications et des technologies des smartphones met l'accent sur la libre circulation de l'information. Cela offre peu de mécanismes pour que les individus puissent surveiller et contrôler ce qu'ils mettent dans les domaines numériques.

Il va sans dire que Apple Inc. dirige la révolution technologique. Cependant, avec chaque nouvelle génération de l'iPhone, il existe une nouvelle menace pour notre vie privée. Au cours des six dernières années, Apple a conçu et mis en place des fonctionnalités pratiques et compromettantes, telles que la reconnaissance vocale et la technologie des empreintes digitales. Leur dernier modèle, l'iPhone X, a récemment été dévoilé et équipé d'une reconnaissance faciale.



iPhone 4S: Siri, 2011

En 2011, Apple a introduit l'iPhone 4S avec sa mise en œuvre de l'assistant numérique Siri. Les questions que les utilisateurs demandent à Siri sont enregistrées et stockées (pendant un certain temps). Cela aide l'assistant virtuel, qui utilise l'information pour deviner ce que les utilisateurs veulent avant qu'ils ne demandent même.



iPhone 5S: Touch ID, 2013

L'iPhone 5S est révélé. Il est livré avec une nouvelle fonctionnalité de reconnaissance d'empreinte digitale - ID tactile. De nombreux utilisateurs enregistrent leur empreinte digitale, commercialisant leurs données biométriques pour plus de commodité. Ce scanner d'empreintes digitales a suscité des problèmes de confidentialité et de nombreuses personnes ont demandé où ces données étaient stockées.



iPhone 6S: "Hey Siri," 2015

D'ici 2015, Apple a dévoilé une nouvelle fonctionnalité 'Hey Siri' intégrée à l'iPhone 6S. Cette fonctionnalité permet aux utilisateurs d'activer Siri à tout moment en disant l'expression "Hey Siri". Cela soulève des questions entourant la surveillance car cela signifie que le microphone doit être activé en tout temps. Un microphone toujours ouvert était une préoccupation car cela signifiait que l'appareil pourrait vous écouter et d'autres à proximité.



iPhone X: ID du visage, 2017

Le nouvel iPhone X a rendu le bouton d'accueil obsolète. À sa place, il existe un lecteur intégré d'empreintes digitales en faveur d'une nouvelle identité biométrique appelée Face ID. Afin d'inscrire la biométrie, l'interface demande aux utilisateurs de s'incliner et de tourner la tête. Les balayages 3D de l'utilisateur font face à partir d'angles multiples et utilisent les informations pour authentifier et débloquer le périphérique.

 

Il est important de noter que les caractéristiques d'identification telles que les enregistrements vocaux, l'analyse des empreintes digitales, l'analyse de la rétine et les caractéristiques faciales sont des marqueurs clés utilisés dans la surveillance. Étant donné que ces éléments physiques ne peuvent pas être modifiés de la même manière qu'un mot de passe traditionnel, il est inquiétant lorsque ces données sont mises sur un appareil mobile. Apple est la première entreprise à avoir un système de reconnaissance faciale avec des millions de profils. En conséquence, ils pourraient être ciblés par le gouvernement et soumis à un nouveau type d'ordre de surveillance de masse. Dans ce cas, Apple peut être tenu de remettre sa base de données sur les profils du visage, que le gouvernement peut utiliser pour suivre l'emplacement des cibles spécifiques.

Au cours des dix dernières années, le logiciel de reconnaissance faciale est devenu de plus en plus populaire. Un adulte américain sur deux est déjà inscrit à un réseau de reconnaissance faciale. En outre, au moins un des services de police sur quatre a la possibilité d'effectuer des recherches de reconnaissance faciale. L'Australie a également construit un outil appelé «The Capability» qui donne à la police le pouvoir de choisir des visages de millions de photos. En outre, au Royaume-Uni, la police a utilisé une méthode de balayage de masse pour identifier les visages de milliers de partisans lors de cette année Notting Hill Carnival.



Nous vivons clairement dans un état de surveillance. À Londres, il y a environ 500 000 caméras de vidéosurveillance. Pour aggraver les choses, il existe déjà des caméras de vidéosurveillance en détection de visage utilisées. Ils ont la possibilité de numériser des personnes, identifier les voitures, les animaux et les sacs automatiquement. Une fois que nous couplons cette technologie avec le nouveau Face ID d'Apple, nous pouvons voir que la surveillance de masse prend une toute nouvelle signification. La base de données des utilisateurs d'iPhone Face ID utilisés en conjonction avec la technologie de reconnaissance faciale CCTV, signifie que vous pourriez être suivi 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.


Si vous pensez que le paysage actuel est effrayant, ne pensez pas trop à ce qui se passe ensuite. Les entreprises technologiques seront encore mieux en filtrant l'information, en prédisant notre comportement et en nous servant ce que nous voulons acheter et en trouvant de nouvelles façons de partager des informations.



Malheureusement, le système juridique est en retard sur le rythme de l'innovation, les régulateurs évidemment luttant pour suivre le rythme de la technologie et l'application des règles de confidentialité. Il est clair que de nombreux services en ligne et des technologies de téléphones intelligents ne sont pas suffisamment contrôlés. Il y a quelque chose de déconcertant à propos des produits, tels que les iPhones Apple, qui nous fournissent tant d'informations personnelles - tout cela au nom de «commodité».

 

Traduit par Dr.Mo7oG

Source ICI

drmo7og

Tag(s) : #SIGNES DES TEMPS APOCALYPTIQUES