Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le carnaval est au Brésil, une des plus grandes fêtes de l’année mais aussi le moment où la luxure est à son apogée, au point où le gouvernement est obligé de multiplier les campagnes de préventions et même de distribuer gratuitement des préservatifs.

 

A la télé on ne voit que des femmes et des hommes peu vêtus et dansant sur des chars. Ce qu’on sait moins c’est qu'il existe un côté sombre en dehors des défilés des écoles de samba.

Durant deux semaines c'est la fête de la chair, Sodome et Gomorrhe ressuscitent dans les bas fond d'une certaine population. Une belle opportunité pour céder à l'ivresse de la folie et à ses fantasmes , l'occasion pour certains croyants de mettre Dieu en pause sans vergogne.

Carnaval : Les chrétiens doivent-ils participer pour évangéliser ?

Les divers groupes ou écoles de samba qui s’affrontent peuvent être d’origines diverses. C’est ainsi qu’un groupe d’évangéliques a décidé de former son bloc, dans le but d' « évangéliser » auprès des carnavaleux…

C’est le cas par exemple de l’église Baptiste de Barra da Tijuca (un quartier de la ville de Rio de Janeiro) qui, comme les années précédentes, aura son bloc dont le thème 2018  est « Je suis le bonheur » avec le slogan « La folie au nom de Jésus ».  

 

L’église a prévu d’envoyer trois groupes dans les principaux axes de la ville, ils distribueront des flyers et les pasteurs feront des prédications flashs.

Défilé des chretiens.   Integrantes do bloco "Cheio de Amor" Imagem: Reprodução

Défilé des chretiens. Integrantes do bloco "Cheio de Amor" Imagem: Reprodução

En provenance de Sao Paulo, c’est l’église Bola de Neve (Boule de Neige) qui défilera dès le 12 février, avec son thème « Évangélisation du carnaval ». Ils ont prévu des shows de gospel à Copacabana.

 

Igreja Bola de Neve

Igreja Bola de Neve

Inutile de dire que les chrétiens conservateurs se sont indignés, accusant ces chrétiens de chercher des excuses pour s’adonner au péché et entrer dans le monde. Cela pose le problème de la limite de l’évangélisation, si elle existe.

Au regard des temps que nous vivons, nous ne pouvons faire économie de l'annonce de l’Évangile mais, pouvons-nous nous rendre n'importe où ?

 

 

2 Timothée 4:2

prêche la parole, insiste en toute occasion, favorable ou non, reprends, censure, exhorte, avec toute douceur et en instruisant.

 

Mais aussi :

 

1 Corinthiens 15:33

Ne vous y trompez pas : les mauvaises compagnies corrompent les bonnes moeurs.

1 Corinthiens 10:12

Ainsi donc, que celui qui croit être debout prenne garde de tomber !

Tag(s) : #DISCUSSIONS BIBLIQUES