biohazard, virus

© iStock

À tout moment, une pandémie mondiale potentiellement mortelle pourrait éclater et anéantir une grande partie de l'humanité. C'est en tout cas ce qu'a fait savoir l'OMS il y a quelques semaines. Elle parle aujourd'hui de « maladie X », une maladie contagieuse et mortelle, qui n'existe pas encore.

Nous ne savons rien d'elle. Simplement qu'elle pourrait être la prochaine épidémie mondiale, selon les experts de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). Désigné sous le nom de « maladie X », ce mystérieux agent pathogène n'a même pas encore été découvert. Mais sa menace imminente et visiblement inévitable lui a valu une place sur la liste « la plus dangereuse » de l'OMS : un catalogue des futures épidémies potentielles contre lesquelles nous ne sommes absolument pas préparés. Mais comment une maladie qui n'a même pas été identifiée peut-elle être considérée comme une menace aussi sérieuse pour la santé publique ?

Imaginez plutôt la « maladie X » comme un espace réservé pour un risque contagieux que nous n'avons pas encore rencontré - mais qui est pratiquement certain. Une « inconnue » pour laquelle nous ne sommes pas encore préparés, mais face à laquelle nous devons anticiper. C'est pourquoi elle figure sur cette liste, qui classe par ordre de priorité les principaux agents pathogènes émergents susceptibles de provoquer des épidémies graves dans un avenir proche.