Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Alors que des chrétiens mènent une vie sans Dieu, des rencontres se sont produites dans leur vie. L'être humain croit quelques fois, pouvoir continuer sa vie seul et loin de Dieu, même s'il le connaît déjà. Mais en dépit de notre rébellion, le Seigneur continue de nous aimer et continue de créer des occasions pour que nous puissions retourner à notre premier amour, comme cela s'est passé de manière inhabituelle avec Camila Vieira et MissGyifaa. Quant à l'autre youtubeuse, c'est le retour de prochain de Christ qui lui a été signifié : "Celui que tu attends, arrive !"

Deux jeunes youtubeuses témoignent de leur rencontre avec Dieu "Il attend que tu reviennes" / "L'homme que tu attends, arrive bientôt"

1. Camila, dans une voiture UBER

 

 

Camila a raconté son témoignage en expliquant qu'elle connaissait déjà l'Evangile puisqu'elle était née dans une famille chrétienne. Cependant, sa relation personnelle avec Dieu n’existait pas encore.

Je suis née dans un foyer chrétien, et je suis restée à l'église jusqu'à mes 17 ans. Je n'étais pas là pour Jésus, j'étais à l'église pour mes parents, parce que je jouais dans le groupe de louanges à l'époque, mais je n'étais pas là parce que j'avais réellement eu une rencontre avec Jésus.

 

Comme d’autres personnes qui se sont détournées des voies du Seigneur, Camila Vieira a continué sa vie, mais consciente que quelque chose de l’ordre du divin lui manquait.

 

J’essayais de me convaincre que tout allait bien, mais Dieu a toujours montré qu'il voulait me parler.  Je ne pouvais pas entendre une chanson évangélique sans commencer à pleurer, je ne pouvais pas passer devant une église sans envie de pleurer à nouveau. Tout le temps Dieu essayait de me dire quelque chose dans mon cœur.

 

Un des blocages de Camila était le sentiment de honte. Elle voulait retourner dans la présence de Dieu, s'impliquer avec des frères en Christ, mais elle avait peur de la façon dont elle serait reçue. Se sentir coupable entravait sa vie spirituelle.

 

J’étais intérieurement acculée, je ne pouvais plus gérer cette situation. Un jour, j'étais à l'université et j'ai demandé un Uber. Quand je suis entrée dans la voiture, j'ai dit bonjour.

Le type dit : «Vous vous appelez Camila, n'est-ce pas ? Croyez-vous en Dieu ? » À l'époque, j'ai été étonée. J'ai dit « Je crois ». Et il a dit : « Dieu vous dit quelque chose, puis-je parler ? » L’ambiance à l'intérieur de cette voiture a changé. J'ai dit : « Tu peux parler. ». Ce type qui ne m'avait jamais vu, a dit des choses très spécifiques sur ma vie, je savais que c'était Dieu qui parlait.

Puis il a prononcé des mots qui ont changé ma vie : «  Il attend que tu reviennes, que tu te donnes entièrement, parce qu’il t'aime ».

 

Vidéo en portugais :

 

2. MissGyifaa, La vision d’un ange

 

J’ai vécu ce rêve il y a très longtemps, et aujourd’hui je me suis réveillée avec une forte pression, quelque chose qui me dit : « raconte-le, dis-le ».

 

Je n’avais pas du tout envie de le raconter à quelqu’un. Je l’avais raconté à mes parents c’est tout, mais ce matin en me levant, quelque chose me pousse à le raconter vraiment. Étant donné que je suis sur youtube, j’ai décidé de le raconter sur ma chaîne.

C’est un rêve que j’ai considéré comme un rappel, je sais qu’après cela, beaucoup de personnes vont me détester, certains vont se désabonner, mais sincèrement, cela ne m’importe pas. Parce que là, il y a une voix qui me dérange, une voix qui me dit de raconter et je vais raconter.

 

J’habitais encore en France à cette époque. Dans le rêve j’étais avec des amis, on se faisait une chicha avec de la musique. Au bout d’un moment, j’ai commencé à avoir un pressentiment. Si vous me connaissez vous savez que j’ai toujours beaucoup de pressentiments. Lorsque j’ai un mauvais pressentiment j’essaye toujours de me réfugier chez moi.

Lorsque j’ai eu un pressentiment dans le rêve, cela s’est accompagné d’un gros mal de tête. J’ai annoncé à mes copines que je rentrais parce que j’avais un mauvais pressentiment et en plus des maux de tête. Elles n’étaient pas contentes mais j’ai insisté pour rentrer parce que je ne voulais pas trainer dehors avec ce mauvais pressentiment. Sur le chemin, j’avais trop mal à la tête, j’avais si mal que j’ai pensé à la mort. Quand j’ai pensé à la mort j’ai commencé à prier. Je me suis dit que je venais de chicher, j’allais en enfer, et j’ai demandé pardon à Dieu. Non seulement pour la chicha, mais aussi pour tous mes péchés en général. Je lui ai dit que je lui donnais ma vie en échange de son pardon.

 

Au moment où j’ai dit « amen », j’ai senti que je sortais de mon corps. Je me voyais en train de monter, et je voyais d’autres personnes qui montaient aussi. Je ne comprenais pas. Nous avons effectué un long trajet, je me posais des questions. Puis, nous sommes arrivés dans une salle, il y avait plusieurs autres personnes mais j’étais la seule jeune.

 Je me posais des questions, je me demandais si j’étais morte. Je me posais ces questions, les autres ne savaient pas non plus. Quelques minutes après un ange apparaît. Là nous avons tous peur. L’ange dit :

- L’homme que vous attendez, arrive !

Moi je réponds :

- De quoi tu parles ?

J’étais la seule têtue, la seule à lui répondre. Tout le monde était calme, mais moi je jouais à la forte tête. Il répond :

- L’homme que vous attendez, arrive !

- Mais de quoi tu parles ? ramène-moi chez moi, ma famille m’attend. Ils vont croire que je suis morte. Si je suis morte, dis-moi que je suis morte, je vois des anges et tout … je veux savoir, comme ça je ne pose plus de questions, si je suis morte, je suis morte.

- L’homme que tu attends, il arrive !

 

Je ne comprenais pas. J’étais assise, je basculais en avant et en arrière. Dans la vie courante quand je suis énervée, que je ne comprends pas quelque chose, je bascule en avant en arrière, dans ce rêve c’était la même chose. Tout ce que l’ange répétait, c’était que l’homme que j’attendais arrive, il arrive. Je ne comprenais pas, de quel homme parles-tu ? Puis j’ai remarqué que j’étais habillée en noir, tout mon vêtement était noir avec une toute petite tâche riquiqui blanche dessus. Tous les autres autour de moi avaient des robes blanches. Moi je n’avais qu’une toute petite tâche blanche.

 

- Ehhh monsieur ?! Pourquoi j’ai une robe noire et les autres ont tous une robe blanche ?

- Parce que tu n’es pas prête !

- Comment ça ?

- Tu n’étais pas prête !

 

Il répétait cela encore et encore « Tu n’étais pas prête ! »

- Je ne comprends pas, depuis toute à l’heure je te pose des questions…tu me dis que je n’étais pas prête ?

- L’homme que tu attends, il arrive !

- Mais je ne suis pas mariée, je suis célibataire, quel homme ???

 

 

Aujourd’hui, je comprends, je sais de qui il parlait, mais dans le rêve je ne voyais du tout.

 

 

- De quel homme... je ne comprends pas... je vais où ? Tu vas m’emmener en enfer c’est ça ? je t’en supplie, s’il te plaît, pardonne-moi, pardonne-moi !

- Ce n’est pas à moi que tu dois demander pardon. L’homme que tu attends, il arrive !

- Pardonne-moi, pardonne-moi

 

Je croyais que lui en fait, c’était Dieu. Il me répétait les mêmes mots, j’étais confuse. Je ne savais plus à qui j’avais affaire et il me dit encore :

- L’homme que tu attends, il arrive !

- D’accord

 

En fait j’étais énervée parce qu’il ne répondait pas à ma question. J’ai dit d’accord par agacement. Puis l’ange a disparu de la salle. J’étais en train de pleurer quand je vois que l’ange revient, avec une robe blanche. Il me la donne.

- Pourquoi me donnes-tu une robe blanche ? Ils ont changé les codes ? maintenant ce sont ceux qui ont les robes blanches qui vont en enfer ?

 

Dans ce rêve j’étais j’étais comme ça, je parlais mal. A chaque fois je lui répondais mal. J’étais malpolie.

- Mets celle-là et tais-toi, l’homme que tu attends arrive !

- S’il te plaît, je t’en supplie, je te pose cette dernière question, dis-moi qui est cet homme ?

- L’homme que tu attends sur Terre, celui que tu attends depuis ta naissance, il arrive ! Bientôt, il arrive, bientôt il arrive !

 

 

J’ai commencé à avoir très peur, très peur. Tellement j’avais peur, je me suis réveillée. J’étais trempée, je transpirais, je pleurais, j’ai couru voir ma mère :

- Maman l’homme que j’attends, il arrive, maman l’homme que j’attends il arrive !

- De quoi parles-tu ?

- L’homme que tu attends, il arrive !

 

Je répétais cela encore et encore, il n y a avait que cela qui sortait de ma bouche. Puis calmée, je lui ai tout raconté.

- Dieu veut te faire passer un message. Tu ne dois pas le garder pour toi. Fais un audio whatsapp, fais passer au monde entier.

 

Moi je ne voulais absolument pas le faire, non je ne le voulais pas.

- Je ne peux pas faire ça, les gens ne vont pas me croire, ils vont croire que je mens. Ils vont se moquer de moi, ils vont croire que j’essaye d’attirer l’attention, ils vont croire que je veux jouer à la sainte. Je ne veux pas, je ne vais pas le faire.

 

 

Quelques jours après, alors que j’allais m’endormir, mes yeux se sont ouverts, j’ai aperçu une fumée blanche qui se transformait en une personne. J’ai eu peur, j’ai mis ma couverture sur la tête et j’ai commencé à pleurer. Puis le matin, j’ai compris qu’il fallait que je raconte, sinon cette personne n'allait pas me laisser tranquille. Mais au fond je ne voulais raconter cela à personne, j’avais juste dit ça, pour que la personne arrête de me hanter…

 

J’avais peur que personne ne croit, que les gens se moquent de moi. Personne ne va me croire parce que je ne suis pas clean (propre). Une personne comme moi qui raconte des histoires comme ça...

 

Aujourd’hui quand je me suis réveillée, la même voix qui me disait « L’homme que tu attends arrive », depuis toute à l’heure sa voix résonne dans ma tête, dans mes oreilles, c’est plus fort que moi. Depuis toute à l’heure, j’entends encore et encore, qu’il arrive.

« L’homme que tu attends, il arrive, l’homme que tu attends il arrive, il arrive bientôt » si je ne raconte pas, cela va me hanter encore et encore.

 

Vidéo en Français

2 Pierre 3:3-4

enseigné par vos apôtres, sachant avant tout que, dans les derniers jours, il viendra des moqueurs avec leurs railleries, marchant selon leurs propres convoitises, et disant :

- Où est la promesse de son avènement ? Car, depuis que les pères sont morts, tout demeure comme dès le commencement de la création.

2 Pierre 3:9

Le Seigneur ne tarde pas dans l'accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient; mais il use de patience envers vous, ne voulant pas qu'aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance.

Matthieu 24:44

C'est pourquoi, vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l'homme viendra à l'heure où vous n'y penserez pas.

Orthodox Church in Eureka CA

Orthodox Church in Eureka CA

Tag(s) : #ENLEVEMENT DE L'EGLISE