Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Plusieurs recherches d’instituts chrétiens démontrent que la sexualité est l’un des combats majeurs combats des chrétiens. Plus généralement la sexualité est également un combat pour les gens du monde, croyants et non croyants compris.

Partons de la définition de la repentance pour articuler cette discussion.

 

 

Repentance : Souffrance intérieure produite par la conviction de péché et profond désir de changement, la repentance précède le pardon des péchés.

 

 

1. Souffrance intérieure

2. Produite par la conviction de péchés

3. Profond désir de changement

overblog images

overblog images

1. Souffrance intérieure

 

 

C’est le point de départ de la recherche de solution et de guérison. Un sentiment qu’il ne faut pas négliger, mais qu’il faut attentivement examiner. Car cette souffrance vient de Dieu et tous n'ont pas cette conscience.

 

Adolescent j’avais noté que plusieurs non-chrétiens ressentaient de la culpabilité face à l’auto sexualité, et la plupart en avaient réellement honte. Rare sont les personnes qui vivent tranquillement avec cette pratique. Pour cette raison et d’autres, la plupart des médias tentent de déculpabiliser les hommes et les femmes, avec toutes sortes d’articles scientifiques les encourageant à explorer cette sexualité inique (contraire à la volonté et à la justice de Dieu).

 

En tant que chrétien, nous sommes appelés à la sanctification, c'est à dire à la connaissance de la volonté de Dieu pour ensuite éliminer progressivement ou immédiatement de sa vie, ce qui n'est pas conforme à sa voie.

 

Hébreux 12:14

Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur.

 

Il est donc impératif de faire la part des choses entre la volonté de Dieu et la volonté du monde, car cette souffrance intérieure est le signe que Dieu souhaite nous conduire vers autre chose. Il ne faut donc pas taire cette voix, mais au contraire la comprendre et acquérir la conviction qu'il y a quelque chose à régler et s'en débarrasser. Il ne s'agit pas à ce stade de discuter de ce qui est surmontable, faisable et réaliste pour l'être humain. Car nos limites et nos impossibilités ne sont pas les limites ni les impossibilités de Dieu.

Si l'on reconnaît simplement dans un premier temps qu'il existe un problème, alors il sera plus facile de commencer le processus de guérison.

fullofeyes.com

fullofeyes.com

2. La conviction de péché

 

La conviction de l'existence d'un péché peut se faire sentir de deux façons :

Le mal-être après l'acte, et ce qu’on la connaissance de la Parole de Dieu à ce sujet.

Il n’est pas difficile d’expliquer ce qu’on peut ressentir comme mal être après avoir commis un acte inique. La personne connait la noirceur de ce qu’elle ressent et cela conduit beaucoup de personnes à se demander pourquoi elles ont encore cédé. Car la force du péché et son "insurmontable" tentation, vous laisse généralement supporter seul(e) lorsqu’elles ont triomphé de vous.

Généralement les instants qui suivent peuvent être brutaux, certains affirment se frapper, car le retour à la réalité spirituelle et le sentiment d'avoir trahi Dieu est insupportable.

 

 

Quant à ce qui est appuyé dans les Écritures, deux passages en particuliers sont connus des chrétiens. L’un se trouve dans l’Ancien Testament et l’autre dans le Nouveau Testament.

 

Genèse 38:9-10

Onan, sachant que cette postérité ne serait pas à lui, se souillait à terre lorsqu'il allait vers la femme de son frère, afin de ne pas donner de postérité à son frère.

Ce qu'il faisait déplut à l'Éternel, qui le fit aussi mourir.

 

 

Onan pratiquait l’auto sexualité ou masturbation selon les termes d'aujourd'hui, avant d’aller vers cette femme, afin de ne pas avoir des enfants avec elle. La Parole nous dit que cela déplaisait à l’Eternel qui le fit mourir. Nous pouvons nous poser 3 questions :

  • Est-ce l'acte de masturbation qui a déplait a Dieu ?
  • Est-ce le fait de ne pas vouloir donner des enfants à cette femme qui déplaisait à Dieu ?
  • Ou tout simplement, les deux ?

 

 

Si vous ne posez pas des questions en lisant la Bible, il y a des fortes chances que vous la lisiez mal. Car la Parole nous pousse à questionner, à examiner et à éprouver pour qu'il en sorte une conviction. C'est la révélation de Dieu qui complétera la compréhension intellectuelle des Écritures. Le Saint-Esprit nous enseigne lui-même toute chose.

Pour réellement examiner la chose, il convient comme d’habitude, d’examiner si Dans la Parole, un sujet qui se rapproche de celui-là, et puisse nous orienter vers une conviction ?

 

Matthieu 5:28

Mais moi, je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son coeur.

 

Dans ce passage, Jésus condamne ceux qui convoient une femme dans leur cœur une femme. Je pense que si on comprend ce que Jésus voulait dire, cela s’applique également aux femmes qui convoitent des hommes. Car il ne s’agit pas d’aller vers une femme pour en faire sa femme, ou vers un homme pour en faire son mari, mais de convoitise charnelle, sexuelle. Lorsque j’étais plus jeune un ami m’a dit que lorsqu’il voyait une fille passer devant lui, il l’imaginait nue et c'était un réflexe.

Je pense qu’il se rapprochait du péché que dénonce Jésus. Le fait de s’exciter pour quelqu’un qui ne nous appartient pas, de nourrir des envies charnelles iniques.

 

 

Le processus qui conduit à l’auto sexualité ?

Par rapport à tout ce que j’ai déjà pu entendre, il va se soit que la masturbation implique un fantasme (dénoncé par Jésus dans Matthieu 5:28), qui est une mise en scène mentale d’une ou de plusieurs personnes que l’on convoite sexuellement. Or nous venons de lire la Vérité selon laquelle convoiter quelqu’un dans son cœur c’est déjà un péché. Ainsi celui qui a encore le doute que l’auto sexualité n’est pas condamné par la Bible devrait prendre en considération les éléments de la Parole pour se convaincre du contraire.

 

Matthieu 15:19

Car c'est du coeur que viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les impudicités, les vols, les faux témoignages, les calomnies.

Jacques 1:14-15

Mais chacun est tenté quand il est attiré et amorcé par sa propre convoitise. Puis la convoitise, lorsqu'elle a conçu, enfante le péché; et le péché, étant consommé, produit la mort.

 

Pour la Parole, ces péchés habituels commencent par les mauvaises pensées qui deviennent des actes et sans vigilance, deviennent un vice. Qui dit vice dit perte de force et de volonté vis à vis d'un acte regrettable, condamnable bibliquement. Paul exprime cette dualité âme/esprit, car l'âme est devenu esclave de quelque chose dans un ou plusieurs domaines en particulier, et l'esprit de la personne assiste à cela avec désolation. La volonté de changer est là, mais  à certains niveau d'enfoncement dans le péché, ce n'est plus du ressort de celui qui en est l'auteur.

 

  • L'Âme est liée à la chair, car la Parole enseigne que l'âme de toute chair habite dans le sang (Lévitique 17:14 : Or l'âme est le siège des émotions et des facultés intellectuelles.
  • L'esprit humain : c'est l'organe régulateur et décisionnel de chaque personne. Pour celui qui est né de nouveau, son esprit est animé par l'Esprit de Dieu et c'est donc l'organe qui devrait toujours être à l'origine des choix et des décisions car c'est par l'esprit que Dieu communique sa volonté si nous choisissons de l'écouter en mettant nos convoitises de côté. L'Homme est appelé à nourrir son esprit afin qu'il domine sur les mauvaises décisions de son âme. Cela se produit par la prière et l'apprentissage des Écritures car l'homme ne vit pas de pain seulement et cela est réel et indispensable si vous voulez surmonter les péchés qui ont triomphé de vous. Si votre esprit est anorexique votre âme dominera toujours sur votre personne or nous avons été appelé à "humilier" notre âme en la soumettant à la volonté de Dieu. Nous devons au quotidien nourrir notre esprit afin qu'il puisse à terme soumettre l'âme à Dieu.

 

Romains 7:18

Ce qui est bon, je le sais, n'habite pas en moi, c'est-à-dire dans ma chair : j'ai la volonté, mais non le pouvoir de faire le bien.

Romains 7:24

Misérable que je suis ! Qui me délivrera du corps de cette mort ?...

google images

google images

3. Profond désir de changement

 

 

Nous savons que nous sommes dans le repentance lorsqu’on projette un "moi" idéal devant le Seigneur. Un "moi" qui ne commettrait plus d'iniquités.

Nous avons tous, il me semble, déjà imaginé un moi meilleur que moi en ce qui concerne les qualités humaines et spirituelles.

 

Le passage de ce moi réel au moi amélioré, est ce que la Bible qualifie de perfection. C’est un processus possible et une recherche qui anime le chrétien tout au long de sa vie.

Fuyez ceux qui vous disent : « personne n’est parfait » tout en vous indiquant que vous pouvez demeurer dans l’Etat dans lequel vous vous trouvez. Ce n’est pas ce qu’enseigne la Bible, car si nous sommes imparfaits, nous avons été appelés à chercher la perfection selon Dieu, comme objectif principal de notre vie terrestre, car en invitant Dieu dans nos vies et en cherchant sa volonté au quotidien, cette victoire est la sienne :

 

Matthieu 5:48

Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait.

Jacques 1:4

Mais il faut que la patience accomplisse parfaitement son oeuvre, afin que vous soyez parfaits et accomplis, sans faillir en rien.

 

Comment amorcer le processus de guérison ?

 

Matthieu 26:41

Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas dans la tentation ; l'esprit est bien disposé, mais la chair est faible.

 

 

Dans ce passage Jésus explique qu’il y a un travail sur deux axes indispensables et complémentaires :

Veiller. L’Homme doit se mettre en situation de veille spirituelle, de vigilance, de surveillance qui consiste à éviter autant que possible des situations de chute. Identifier les situations à risques, les heures et les endroits où cela arrive.

Prier. Pour l'intervention de Dieu qui comme dans les Ecritures a la capacité de fortifier la personne qui le cherche réellement et celle de changer son vouloir et son faire

 

2 Chroniques 16:9

Car l'Éternel étend ses regards sur toute la terre, pour soutenir ceux dont le coeur est tout entier à lui. (…)

Philippiens 2:13

car c'est Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire, selon son bon plaisir.

Matthieu 5:29-30

Si ton oeil droit est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi; car il est avantageux pour toi qu'un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier ne soit pas jeté dans la géhenne.

Et si ta main droite est pour toi une occasion de chute, coupe-la et jette-la loin de toi; car il est avantageux pour toi qu'un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier n'aille pas dans la géhenne

 

L’effort pour éviter de succomber à une tentation est réel. Concrètement, nous devons fuir toutes les sources de tentation autant que cela est possible.

Si c’est l’œil (exemple : un film ou un magazine érotique), ne regardez plus les films du monde, car de nos jours en particulier, ils sont toujours accompagnés de scènes qui poussent toujours d’une façon ou d’une autre vers la sexualité.

Si ce sont des lieux comme des boîtes de nuit ou autre, ne les fréquentez plus. Faîte le sacrifice de perdre des amis s'il le faut pour votre sanctification. Jésus enseigne qu'on doive apprendre à "arracher" "jeter" et "couper".

C'est le degré de disposition à faire la volonté de Dieu, qui vous fera atteindre des victoires impossibles. Si vous manquez de foi demandez-là à Dieu, si vous manquez de réelle, demandez à Dieu de changer cela dans votre coeur, tous les jours ! La Bible démontre bien que ce ne sont pas choses que nous pouvons accomplir seuls :

 

Psaumes 51:10

(51:12) O Dieu! crée en moi un coeur pur, Renouvelle en moi un esprit bien disposé.

Luc 17:5

Les apôtres dirent au Seigneur : Augmente-nous la foi.

 

Puis la Parole nous demande de prier, car là nous convoquons Dieu. En toute chose, dans tous les aspects de notre vie, nous devons inviter Dieu, car c'est de cette façon qu'il agit.

 

Jérémie 21:8

Tu diras à ce peuple : Ainsi parle l'Éternel: Voici, je mets devant vous le chemin de la vie et le chemin de la mort.

Deutéronome 30:19

J'en prends aujourd'hui à témoin contre vous le ciel et la terre: j'ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie, afin que tu vives, toi et ta postérité

 

Il y a des chrétiens qui choisissent la vie dans un domaine de leur vie, et la mort dans un autre domaine de leur vie et ce n'est pas la volonté de Dieu.

 

Deutéronome 18:13

Tu seras entièrement à l'Éternel, ton Dieu.

Deutéronome 4:24

Car l'Éternel, ton Dieu, est un feu dévorant, un Dieu jaloux.

Apocalypse 3:16

Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche.

 

C’est Dieu qui prend le relai lorsque nous atteignons la limite humaine et le découragement sans pour autant perdre la volonté d'être conforme à Lui.

Dans la Parole nous avons appris à prier avant que la tentation ne survienne. N’attendez pas d’être au bord de la chute pour supplier Dieu. A cet instant il vaut mieux prier que de ne rien faire, mais c’est encore mieux de le faire lorsque nous ne sommes pas déjà dans le processus inévitable (ou presque) de commettre cette action.

Dans le calme, et lorsque vous n’êtes pas en position de tentation,  priez pour vos faiblesses. Exposez ce péché à Dieu, car la confession diminue le pouvoir du péché sur nous.

 

Jacques 5:16

Confessez donc vos péchés les uns aux autres, et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris. La prière fervente du juste a une grande efficace.

 

S’il y a des scènes et des fantasmes gravés dans vos pensées, demandez à Dieu de les retirer. Il existe une véritable intervention divine qui complétera nos efforts humains si nous savons où nous allons. Ces forces viennent d'en haut.

 

Luc 22:43

Alors un ange lui apparut du ciel, pour le fortifier.

 

C’est une force extérieure, une force de Dieu qui vient pour nous aider à surmonter ce qui n'est plus du ressort humain.

Dans ce passage de Luc, Jésus a obtenu cette force en priant. Lui qui est Fils de Dieu, priait son Père et le Père a envoyé un ange pour lui donner une force spirituelle qui lui a permis d'affronter ce qu'il allait subir, et c’est aussi la raison pour laquelle il nous demande de prier afin que Dieu intervienne dans nos épreuves. Il nous montre ainsi le chemin de la victoire.

Lorsque nous sommes empêtrés et embarrassés dans un péché récurrent, nous en devenons esclaves. Or celui qui est esclave a peu de chance de manœuvre, il peut et doit faire tout ce qui est en son pouvoir, mais le secours viendra du Ciel, et cela conduira à la victoire.

 

2 Pierre 2:19

(…)ils leur promettent la liberté, quand ils sont eux-mêmes esclaves de la corruption, car chacun est esclave de ce qui a triomphé de lui.

Romains 7:24-25

Misérable que je suis ! Qui me délivrera du corps de cette mort ?...

Grâces soient rendues à Dieu par Jésus Christ notre Seigneur !... Ainsi donc, moi-même, je suis par l'entendement esclave de la loi de Dieu, et je suis par la chair esclave de la loi du péché.

 

C’est donc Jésus qui délivre celui qui a "la volonté mais non le pouvoir" de faire ce qui est bien, car sans lui nous ne pouvons rien faire.

 

Jean 15:5

Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire.

 

Être vigilants demande des efforts humains et tout effort humain a des limites, pour cette raison le Seigneur prend le relai.

 

1 Corinthiens 10:13

Aucune tentation ne vous est survenue qui n'ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au delà de vos forces; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d'en sortir, afin que vous puissiez la supporter.

fullofeyes.com

fullofeyes.com

Tag(s) : #DISCUSSIONS BIBLIQUES