Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'élève Leah Sharibu, 15 ans, n’a pas été relâchée par Boko Haram pour avoir refusé de se convertir à l'islam.

L’adolescente qui a refusé de renier Jésus sera esclave à vie, annonce Boko Haram

Après avoir retenu trois femmes depuis le mois de mars, le groupe terroriste Boko Haram a annoncé l'assassinat d'une travailleuse humanitaire et l'esclavage de deux autres survivantes. Parmi eux se trouve Leah Sharibu, une chrétienne âgée de 15 ans.

 

L'exécution de la sage-femme Hauwa Mohammed Liman, 25 ans, a été filmée par les terroristes et envoyée au journal nigérian The Cable.

Hauwa avait été enlevée le 1er mars avec ses collègues, les infirmières Saifura Husseini Ahmed (décédée le mois dernier) et Alice Loksha Ngaddah (toujours en captivité).

Hauwa et Saifura ont travaillé sur un projet de soins prénataux du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), tandis qu'Alice était une employée du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF).

 

Dans une déclaration, les terroristes ont déclaré que Hauwa et Saifura, qui étaient des musulmanes, étaient considérés comme des apostats pour avoir travaillé pour la Croix-Rouge. "Pour nous, il n'y a pas de différence entre la Croix-Rouge et l'Unicef. Nous tuons les apostats qui sont parmi eux, hommes ou femmes. "

 

Les terroristes ont également déclaré que les otages survivants, Alice Ndaggah et Leah Sharibu, étaient leurs "esclaves à vie" et qu'ils feront à présent tout ce qu’ils veulent d’elles.

 

Leah était la seule chrétienne parmi les 110 filles enlevées en février dans une école de Dapchi, dans l'État de Yobe, dans le nord du Nigéria. À la fin du mois de mars, Boko Haram a libéré toutes les filles enlevées, à l'exception de Leah, qui refusait de renoncer à sa foi chrétienne et la conversion à l'islam.

Les Nations Unies ont publié un rapport indiquant que le gouvernement nigérian avait versé une rançon pour la libération des filles, à l'exception de Leah, car elle n'était pas musulmane.

Il y a un mois, Boko Haram a averti qu'il tuerait l'élève si ses demandes n'étaient pas satisfaites.

La nouvelle que Leah est toujours en vie renouvelle l'espoir de sa famille pour la libération de la jeune fille.

 

Selon International Christian Concern (ICC), une source proche de la famille a indiqué que le président du Nigeria, Muhammadu Buhari, avait assuré par téléphone qu'il ferait tout son possible pour sauver Leah.

 

 

Matthieu 24 :9

Alors on vous livrera aux tourments, et l'on vous fera mourir; et vous serez haïs de toutes les nations, à cause de mon nom.

1 Pierre 5:9

Résistez-lui avec une foi ferme, sachant que les mêmes souffrances sont imposées à vos frères dans le monde.

Luc 21:36

Veillez donc et priez en tout temps, afin que vous ayez la force d'échapper à toutes ces choses qui arriveront, et de paraître debout devant le Fils de l'homme.

 

 

 

Avec les informations de :

Guiame

Tag(s) : #NOS FRERES SONT PERSECUTES