Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des chrétiens progressistes attaquent le concept de « pureté sexuelle » et défendent le « polyamour »

 

Nous assistons depuis deux ans au moins, à la propagation de groupuscules chrétiens dits « progressistes ».  Des chrétiens qui adhèrent fièrement aux valeurs modernes, celles qui façonnent le comportement de la société actuelle.

 

 

C’en est au point où des religieux chrétiens, affirment que la chasteté est une chose « folle » et "dépassée" n'ayant plus de place dans le monde actuel.

Les applications qui encouragent les relations sans engagement, telles que Tinder et Grindr, sont désormais approuvées par certains religieux.

Brandan Robertson

Brandan Robertson

Des pasteurs tels que Brandan Robertson de la Mission Gathering Christian Church à San Diego en Californie; Chalice Overy de l'église Baptiste Pullen Memorial de Raleigh, en Caroline du Nord; et "Michael", un homme de San Antonio dont le nom de famille n’était pas présenté par le portail Huff Post et siégeait au conseil d’administration d’une église et partisan de Polyamor, ont défendu cette pratique.

 

Selon The Christian Post, la publication a abordé des questions d'amour et d'éthique sexuelle avec des leaders religieux à l'esprit libéral dans le cadre d'une série liée aux relations et identités sexuelles.

 

 

« Je pense que le monde ecclésial évangélique d'où je viens a enseigné des idées vraiment malsaines sur le sexe et la sexualité, et je passe beaucoup de temps à essayer de déconstruire la "culture de la pureté " en faveur d'une vision plus saine et plus holistique de la sexualité » a déclaré Brandan Robertson, qui s’identifie comme gay quand on lui pose des questions sur les relations sexuelles avant le mariage.

« Je crois que pour certaines personnes, attendre le mariage avant d'avoir des relations sexuelles peut être un bon chemin. Je pense aussi que, pour la plupart des gens, les relations sexuelles avant le mariage sont une expression saine du don de la sexualité et qu’elles ne sont pas coupables ou moralement répréhensibles », at-il ajouté.

 

Robertson a également déclaré qu'il rejette personnellement la « culture du lien » dans sa vie personnelle, parce qu'il trouve le sexe aléatoire insatisfaisant, mais a déclaré qu'il ne juge pas « ceux qui le font ».

En octobre, ce pasteur progressiste avait publié une vidéo, supprimée par la suite, qualifiant les relations polyamoureuses et ouvertes de « saines » et de « belles » dans un discours prononcé à son église en faveur de la « théologie queer » (gay), également appelée « théologie inclusive ».

Chalice Overy

Chalice Overy

Chalice Overy a critiqué l'idée de rapports sexuels uniquement dans le mariage, affirmant qu'il s'agissait d'une attente « irrationnelle » et que ses croyances à ce sujet avaient évolué au fil des ans au point d’affirmer que les rapports sexuels avant le mariage étaient essentiels pour que les individus « prennent des décisions réfléchies sur leur futur conjoint ».

 

Michael, de San Antonio, a fait valoir que « notre éthique personnelle » constitue la frontière du sexe, ignorant le message de Jérémie 17:9 : « Le coeur est tortueux [trompeur] par-dessus tout, et il est méchant : Qui peut le connaître ? »

« J'ai vécu la monogamie, et ce n'était pas éthiquement différent pour moi que de vivre avec de multiples amantes », a déclaré Michael.

Chelsen Vicari

Chelsen Vicari

Cheslen Vicari, directrice du programme évangélique de l'Institut pour la religion et la démocratie, basée à Washington, a réagi avec incrédulité aux déclarations de pasteurs progressistes, déclarant qu'elle ne connaissait aucun aspect « sain » au péché sexuel.

« Dans ma réflexion personnelle, je peux penser à tous les effets néfastes des rapports sexuels avant le mariage du point de vue d'une femme. L’insécurité, la fausse affirmation du couple par l’intimité sexuelle, l’attachement, le sentiment de rejet et le cycle se poursuit », a-t-elle écrit.

« Tous ces effets néfastes sont contrecarrés par le pacte de mariage qui devrait apporter sécurité, fidélité et engagement à vie. »

 

 

Vicari a souligné qu’il existe une sorte de « feu vert » dans l’esprit de nombreux jeunes évangéliques en ce qui concerne les relations sexuelles avant le mariage. Cela est en  partie dû à la posture des leaders évangéliques qui ne traitent pas de front, la question des relations sexuelles hors mariage.

« Les jeunes chrétiens ont besoin de conseils sur ces problèmes moraux graves » a-t-elle déclaré, en demandant aux pasteurs de mieux traiter les questions entourant le désir sexuel qui peut engendrer : insécurité, attachement, fausse intimité. etc.

Bromleigh McCleneghan

Bromleigh McCleneghan

Le défi de l'enseignement historique sur le mariage et l'éthique sexuelle a été récurrent dans le discours des auteurs chrétiens progressistes au fil des ans. En 2016, l'écrivain et progressiste chrétien Bromleigh McCleneghan de l'Église unie du Christ et auteur de Good Christian Sex : Pourquoi la chasteté n'est pas la seule option - et d'autres choses que la Bible dit à propos du sexe n’est pas la seule option - et d’autres choses que la Bible dit à propos du sexe, a donné une interview pour attaquer ce principe.

 

McCleneghan a déclaré qu'elle avait entendu de "nombreuses" personnes se plaindre qu'on leur avait appris que l'abstinence sexuelle jusqu'au mariage, leur éviterait des frustrations et mènerait vers une vie sexuelle satisfaisante. Pourtant, la réalité ne correspondait pas à leurs attentes.

Elle pense que les relations sexuelles hors mariage sont bonnes tant qu'elles sont « mutuellement agréables ».

 

Sur l'infaillibilité des Écritures, elle a temporisé, déclarant qu'elle considérait la Sainte Bible comme « un témoin vivant, mais aussi un document historique écrit à une heure et à un endroit spécifiques ».

 

S’il y a vraiment rien à craindre, serions-nous alors les plus malheureux parmi ceux de notre siècle, à avoir observé les préceptes du Seigneur ?!

 

1 Corinthiens 15:19

Si c'est dans cette vie seulement que nous espérons en Christ, nous sommes les plus malheureux de tous les hommes.

 

En effet, pourquoi certains auraient le droit de faire ce que d’autres doivent crucifier à cause de Christ ?!

 

Romains 12:2

Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l'intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait.

Greg Laurie

Greg Laurie

Le pasteur Greg Laurie de la Harvest Christian Fellowship en Californie du Sud a évalué les commentaires de dirigeants progressistes comme une preuve de la fin des temps, car « la Bible dit que dans les derniers jours, il y aurait de faux enseignants. »

 

« Lorsque quelqu'un se lève pour dire que la Bible n'est pas la Parole de Dieu, je ne me soucie plus vraiment de la suite de ses propos. Pour moi, c’est de l’apostasie », a-t-il résumé.

 

 

Des chrétiens progressistes attaquent le concept de « pureté sexuelle » et défendent le « polyamour »

 

 

Avec quelques informations de :

GospelMais

Tag(s) : #DISCUSSIONS BIBLIQUES, #SIGNES DES TEMPS APOCALYPTIQUES