Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bien qu'elle figure parmi les pays comptant le plus grand nombre de chrétiens au monde, la Chine est également l'un des pays qui encourage le plus la persécution religieuse des chrétiens, en raison de sa forte densité de population.

Sous le régime communiste de Xi Jinping, l'intolérance religieuse a énormément progressé ces dernières années.

Persécution religieuse des chrétiens en Chine : « Nous sommes souvent à bout ! »

« Nous sommes constamment à bout », a déclaré Bai Yahui, chrétien vivant en Chine centrale. Elle a accordé une interview aux missionnaires de l'organisation Open Doors (PortesOuvertes) lors d'une récente visite dans le pays, afin de sonder la situation de la communauté chrétienne locale.

« Mais notre foi a grandi, nous sommes plus déterminés que jamais à voir les chrétiens de la région rester forts et ne pas compromettre leur foi en Jésus. Nous avons initié de nombreuses petites réunions, de plus en plus de frères et sœurs sont volontaires pour conduire les groupes de cultes des maisons »

 

 

Malgré les difficultés, les frères en Christ convertissent l'intolérance en unité, se renforçant dans la foi et la solidarité les uns avec les autres.

« Beaucoup de jeunes ont très peur d'assister à nos réunions, alors nous essayons de nouvelles méthodes » Tito, un autre chrétien.

 

Tito explique que le temps d'étude et de camaraderie passe par des rencontres de cause à effet, qui se mêlent aux activités quotidiennes pour induire en erreur les autorités communistes, le gouvernement ayant interdit tout travail de proximité pour les jeunes.

 

« Nous faisons du sport et jouons des instruments de musique ensemble, mangeons ensemble et étudions en groupe. Nous saisissons toutes les occasions pour prier les uns pour les autres et partager les Écritures qui nous renforcent et nous donnent espoir. Le sentiment d'amour et de solidarité est incroyable », a-t-il déclaré.

 

Les arrestations n’intimident pas les chrétiens chinois. Pour l'amour du Christ et le désir de partager l'évangile, ils se relaient dans le ministère lorsque le responsable de la congrégation est arrêté ou renvoyé, afin de ne pas interrompre le travail missionnaire.

 

« Nous avons organisé une réunion des dirigeants régionaux et avons convenu que lorsqu'un de nous deux serait arrêté, un autre reprendrait le service », a déclaré Bai Yahui, selon des informations communiquées par Open Doors.

« Nous avons également décidé de répondre aux policiers avec respect et amour, même s'ils nous insultent ou emploient la force physique pour tenter de nous faire renoncer ».

 

 

 

 

Avec les informations de :

Gospel+

Tag(s) : #NOS FRERES SONT PERSECUTES