Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

illustration, Google images

illustration, Google images

Un soir, après avoir bu deux verres de vin avec des amis, je rentre chez moi. Au moment du coucher, une violente migraine se déclenche.

Habitué à ce mal, j’en connais l’intensité  ordinaire et je m’arme de patience en attendant que cela passe, après avoir pris une douche et m’être confiné dans le noir et dans le silence. Il n y a que cela à faire, les cachets ne produisant aucun effet.

 

Or, cette nuit, les douleurs ont dépassé leur seuil habituel de souffrances. Je me tenais la tête sans pouvoir ouvrir les yeux et sans pouvoir sortir ou bouger du lit. La douleur et le sentiment de devenir aveugle ont commencé à fortement m’angoisser, j'étais paralysé au point où je ne pouvais appeler à l'aide. Je me suis mis à prier et à demander l’aide à Dieu. Mais rien ne se passait.

 

Cela ne m'a pas découragé, je savais qu'en dehors de Lui je ne trouverai rien de toute façon, alors je suppliais pour un peu de répit mais toujours rien. Alors, j’ai immédiatement pris la chose sous un autre angle, j’ai commencé à me confesser, je lui ai dit que je savais que j’étais allergique à certains alcools et que je me suis moi-même infligé ce mal, je lui demandais pardon pour avoir été négligeant avec « son temple » et que je n’allais plus recommencer.

J’ai continué en lui disant qu’il était presque 2h du matin et que j’avais tellement mal que je ne pouvais contacter personne, j'étais atteint de cécité et cloué sur mon lit, je ne pouvais même pas saisir mon téléphone sur le chevet. Je n’ai jamais eu aussi mal de toute ma vie.

J’avais confiance dans l’intervention de Dieu, d’autant plus que lorsque j’ai commencé à me confesser, j’avais toujours mal, mais au moins les angoisses se calmaient. Je pensais que le Seigneur me plongerait dans un profond sommeil le temps que j’aille me faire soigner le matin. Mais, j’ai vécu autre chose, j’ai vu et je ne sais avec quels yeux, mais j’ai vu une main de feu s’approcher de mon front puis, pénétrer dans mon crâne pour en ressortir aussitôt. Lorsque la main est sortie, j’étais guéri.

 

Vous savez, lorsque vous sortez d’un épisode migraineux, vous aimez la vie plus qu’avant, peu importe à quoi ressemble vote vie, le simple fait de ne plus avoir mal, je vous assure, vous appréciez les choses différemment. Mais là j’étais plus que stupéfait et étonné.

 

Je ne demandais pas à voir, je ne demandais pas autant, je me serais contenté de juste dormir. Mais je vous assure que lorsque j’ai vu cette main, j’étais étonné et je suis encore étonné lorsque j’écris ce témoignage, les larmes me viennent aux yeux, c'était il y a 4 ou 5 ans. J'éprouve de la reconnaissance, de la crainte de son nom que je commençais à banaliser, de la soumission, de la joie, etc.

 

Que le Seigneur fasse avec vous au moins autant qu’il en a fait pour moi. Soyez bénis.

 

M.C


C'est lui qui pardonne toutes tes iniquités, Qui guérit toutes tes maladies

Psaumes 103:3

Tag(s) : #TEMOIGNAGES