Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"J'ai étudié dans un collège de religieuses, les nones nous poussaient continuellement à faire des sacrifices  "

Vers l’âge de sept ans, je n’avais plus droit aux jeux lors des récréations.  A l’âge de huit ans, j’étais agenouillée sur des graines de maïs dans la chapelle pour payer mes péchés. Ce sadisme n'est-il pas exagéré ?

J’essayais de me rappeler quels étaient mes péchés pour lesquels j’étais punie.

Avais-je parlé au moment des cours ?

Avais-je mangé un dessert avant le déjeuner ?

Avais-je manqué à un devoir ?

 

Les religieuses nous incitaient encore à faire des sacrifices, comme ne plus  manger des friandises, pour l'amour de Dieu, en guise de sacrifice. Sacrifice, le mot qui définit la Sainte Église catholique.

 

La messe était obligatoire tous les dimanches et les jours saints. Le désir sexuel est considéré comme un péché, l'orgasme comme un péché, avoir des relations sexuelles, même pour des couples mariés dans l'église, sans autre intention que de procréer, est un péché.

Vous devez apprendre à associer presque tout ce qui fait plaisir à un péché, ne voyez-vous pas à quel point l'esprit des catholiques est rendu malade ?

 

Les sacrifices, tant vénérés par les catholiques - des cordes qu’on serre autour de la taille, sous la blouse jusqu’au saignement - sont un grand signe d'amour pour Dieu. (…)

 

Quiconque est atteint d'une maladie grave sera récompensé ; si on est aveugle, sourd, muet et paralytique, on est considéré comme un saint, et malheur à ceux qui sont heureux, rient et profitent de la vie. Ceux-ci sont condamnés à l'obscurité de l'enfer. Pour être un vrai catholique, il faut souffrir, plus on souffre mieux c'est. (…).

 

 

Ce qui me révolte le plus ce sont les inventions pratiquées au nom de Dieu. Ce que les cardinaux aiment vraiment, ce sont les tuniques de luxe, les calices en or, les trônes incrustés de bijoux, le luxe et l’or des églises, les images les plus précieuses du monde et des expressions totalement inutiles telles que " Le pape est très inquiet à propos de la faim dans le monde ", comme si cette inquiétude avait résolu quelque chose.

 

Ce pape (Benoit XVI), en passant, porte des chaussures rouges Armani et Prada. Si le Vatican se défaisait de la moitié de ses trésors, il est fort possible qu'il n'y ait plus de faim dans le monde. (…).

 

 

15 mars 2009

DANUZA LEÃO

"J'ai étudié dans un collège de religieuses, les nones nous poussaient continuellement à faire des sacrifices  "
Tag(s) : #DISCUSSIONS BIBLIQUES