Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les déclarations du pasteur Edir Macedo sur les normes à suivre dans le mariage sont souvent controversées. Le fondateur de l'Église Universelle a déclaré  en septembre dernier que selon lui, la femme ne devrait pas être plus instruite que son mari.

Edir Macedo : "Une épouse ne peut pas avoir plus d'éducation que son mari"

Le pasteur a fait cette déclaration alors qu’il était en présence de son épouse, de ses filles et de ses gendres, lors d'une réunion à l'église.

Edir Macedo a cité l'exemple de sa deuxième fille, Cristiane Cardoso, affirmant qu'il ne lui permettait pas, ainsi qu'à ses sœurs, d'aller à l'université.

 

" Lorsque nous sommes partis vivre aux États-Unis, je leur ai dit qu'elles iraient seulement au lycée. Et pourquoi pas aller à l’université ? Parce que si vous êtes diplômé d'une profession en particulier, vous vous servirez vous-même, mais elles doivent servir Dieu ", a déclaré Edir Macedo.

 

Il a ensuite déclaré qu'une femme instruite réduisait les possibilités de choix pour son futur époux.

"Si Cristiane était médecin et possédait un degré élevé de connaissances et si elle trouvait un jeune homme peu instruit, il ne serait pas le chef, elle serait le chef ", a-t-il déclaré, mentionnant à nouveau sa fille.

Edir Macedo, poursuit en déclarant ne pas être contre la recherche du savoir, mais il déclare qu'il accordait la priorité à ce que ses filles se consacrent au service de Dieu.

" En effet, lorsque la femme est le chef du ménage, elle ne se consacre pas au ménage : Si le mari n’est pas la tête, le mariage sera voué à l'échec ", a-t-il déclaré.

 

 

Sur les réseaux sociaux, la déclaration de l'évêque a eu un impact négatif auprès des chrétiens qui ne font pas partie de l'Église Universelle. En bref, le discours du chef religieux a été compris comme "misogyne" et "machiste". La page Facebook d'Edir Macedo a supprimé, le mercredi 25 septembre, la vidéo contenant le sermon complet après la répercussion.

 

De deux choses l’une, soit il a été maladroit en voulant exprimer une idée dans l’ordre d’un ménage et qu’il a été mal compris, soit il est réellement misogyne. Car il pense qui femme qui passe d’élève à étudiante, c’est-à-dire du lycée aux études supérieures, ne peut servir Dieu ?!

Mais cela prend encore un autre sens si on remplace le mot Dieu par « mari » dans sa phrase. Si pour lui le mari est dieu, alors où va-t-on ?

D'ailleurs si on va dans ce sens, il me semble que Paul pousse la réflexion encore plus loin en encourageant les gens de l'époque de la fin des temps à ne même pas chercher à se marier pour servir Dieu "sans distraction" car le mariage même en devient une si on va dans ce sens, le pasteur a oublié de le dire.

 

1 Corinthiens 7

1 Pour ce qui concerne les choses dont vous m'avez écrit, je pense qu'il est bon pour l'homme de ne point toucher de femme.

2 Toutefois, pour éviter l'impudicité, que chacun ait sa femme, et que chaque femme ait son mari.

7 Je voudrais que tous les hommes fussent comme moi [Célibataire ndlr] ; mais chacun tient de Dieu un don particulier, l'un d'une manière, l'autre d'une autre.

8 A ceux qui ne sont pas mariés et aux veuves, je dis qu'il leur est bon de rester comme moi [Célibataire ndlr].

9 Mais s'ils manquent de continence, qu'ils se marient; car il vaut mieux se marier que de brûler.

17 Seulement, que chacun marche selon la part que le Seigneur lui a faite, selon l'appel qu'il a reçu de Dieu. C'est ainsi que je l'ordonne dans toutes les Églises.

26 Voici donc ce que j'estime bon, à cause des temps difficiles qui s'approchent : il est bon à un homme d'être ainsi.

27 Es-tu lié à une femme, ne cherche pas à rompre ce lien; n'es-tu pas lié à une femme, ne cherche pas une femme.

28 Si tu t'es marié, tu n'as point péché; et si la vierge s'est mariée, elle n'a point péché; mais ces personnes auront des tribulations dans la chair, et je voudrais vous les épargner.

29 Voici ce que je dis, frères, c'est que le temps est court; que désormais ceux qui ont des femmes soient comme n'en ayant pas,

30 ceux qui pleurent comme ne pleurant pas, ceux qui se réjouissent comme ne se réjouissant pas, ceux qui achètent comme ne possédant pas,

35 Je dis cela dans votre intérêt; ce n'est pas pour vous prendre au piège, c'est pour vous porter à ce qui est bienséant et propre à vous attacher au Seigneur sans distraction.

38 Ainsi, celui qui marie sa fille fait bien, et celui qui ne la marie pas fait mieux.

 

 

Pourquoi priverait-on une femme qui a les capacités d’aller plus loin dans ses études, sous-prétexte qu’elle ne pourra plus servir Dieu ?

Et si ce n’est pas ce que les hommes actuels désirent ? Par  rapport à ce que je constate autour de moi, les jeunes hommes ont plutôt le désir de se mettre en couple avec des femmes au moins aussi instruite qu'eux. D'une part pour que le foyer bénéficie de deux salaires et d'autres part parce que comme me l'a si bien dit mon oncle, il désire avoir une femme instruite afin de pouvoir développer des discussions de son niveau avec son épouse sur tout type de sujets.

Un trop grand écart intellectuel entre les conjoints de nos jours, ne convient pas non plus aux hommes modernes.

 

Si un homme est mal à l’aise face à une femme trop instruite à son goût, qu’est-ce qui l’empêche d’épouser une femme moins instruite que lui ?

 

Ce que je comprends de ces propos, c’est qu’il souhaite qu’à l’image de l’éducation qu’il a donnée à ses filles, toutes les femmes devraient s’arrêter au lycée pour le confort orgueilleux de certains mâles chrétiens comme lui. Heureusement que tous les hommes ne pensent pas comme lui, ils n’ont pas tous le besoin de dominer intellectuellement pour exister ou se faire respecter.

Et ce choix, jusqu’à preuve du contraire, nous sommes encore libres de le faire.

freebibleimages.org

freebibleimages.org

Si Dieu accorde des talents, des compétences et des opportunités à quelqu’un qui peut s'y opposer ? Qui sommes-nous pour intervenir dans les projets de Dieu ?

 

 

Exode 31:6

… J'ai mis de l'intelligence dans l'esprit de tous ceux qui sont habiles, pour qu'ils fassent tout ce que je t'ai ordonné

Juges 4:4-5

Dans ce temps-là, Débora, prophétesse, femme de Lappidoth, était juge en Israël.

Elle siégeait sous le palmier de Débora, entre Rama et Béthel, dans la montagne d'Éphraïm; et les enfants d'Israël montaient vers elle pour être jugés.

 

 

Déborah était prophétesse ET juge

(et elle était mariée)

 

Petit retour sur l’Histoire des juges :

 

Après le partage des territoires et la mort de Josué, chaque tribu rejoint son territoire n’ayant plus ni chef ni roi à leur tête, chacun vit à sa guise en étant gouverné par des juges (Juges 17:6. En ce temps-là, il n'y avait point de roi en Israël. Chacun faisait ce qui lui semblait bon).

Le livre des juges est la transition entre cette époque sans chef, et celle où une monarchie règnera sur le peuple avec le premier roi Saül dans le livre de Samuel.

Les juges dans la Bible ne sont pas à assimiler à la fonction de juge de notre époque. Bien que la Bible emploie les mots « juges » et « magistrats » il faut comprendre ce que cela signifiait à l’époque biblique.

En réalité il n’existe pas d’équivalent aujourd’hui. Les juges cumulaient ces fonctions : chefs de guerres, gouverneurs et ils rendaient la justice.

Non seulement ils devaient être capables de fédérer les tribus, de mener des guerres, mais en plus ils devaient assumer la fonction de gouverneur pour un temps court. Il y a donc eu plusieurs juges dont Le Livre des Juges, dans la Bible en compte douze, et développe en particulier les hauts faits d'Otniel, d'Ehud, de Barac et Déborah; de Gédéon, de Jephté et de Samson.

Sont également mentionnés Shamgar, Tola, Yaïr, Ibsan, Elon et Abdon.

 

 

1 Corinthiens 12:11

Un seul et même Esprit opère toutes ces choses, les distribuant à chacun en particulier comme il veut.

 

Avec quelques informations de :

Gospel+

Tag(s) : #DISCUSSIONS BIBLIQUES