Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'église satanique reste néanmoins fermée au grand public pour protéger les fidèles de haut rang, selon son co-fondateur.

 

  • L'Église satanique veut protéger les identités de sa congrégation.
  • Les satanistes promettent de protéger leurs membres comme s'ils étaient une "famille".
  • Les membres du public seront autorisés à visiter les mariages sataniques - ou l'étude biblique satanique.
South African Satanic Church founders Riaan Swiegelaar and Adri Norton clear up misconceptions on a Facebook broadcast, from their page on Tuesday June 23, 2020

South African Satanic Church founders Riaan Swiegelaar and Adri Norton clear up misconceptions on a Facebook broadcast, from their page on Tuesday June 23, 2020

Les non membres, ne seront pas autorisés à entrer dans l'Église satanique sud-africaine pour protéger l'identité des personnalités de la télévision et des hommes d'affaires de premier plan qui pratiquent le satanisme. C'est ce qu'a déclaré son co-fondateur, Riaan Swiegelaar, lundi soir, lorsque lui et son co-fondateur Adri Norton ont été interviewés sur la chaîne eNews et Sport d'Open View.

Swiegelaar a déclaré que sa congrégation ne croyait pas au "diable" ou à "Satan".

Un débat sur les médias sociaux a éclaté après l'interview, malgré l'ouverture de l'église à Century City, au Cap, depuis février.

 

Mardi soir, le couple s'est rendu sur Facebook pour "dissiper les idées fausses" en ligne. Certains membres du public ont demandé s'ils pouvaient assister à un culte, Swiegelaar a déclaré :

« Nous prenons soin de nos membres comme s'il s'agissait de membres de la famille. Veuillez comprendre que beaucoup d'entre nous, de nombreux satanistes, ne sont pas acceptés par leurs familles. Par conséquent, nous sommes devenus comme une famille. »

« Personnellement, je protégerais ma famille à tout moment. Nous avons des personnalités très connues, des gens qui sont à la télévision quotidiennement, dans notre congrégation… ainsi que des hommes d'affaires éminents. Pour protéger leur identité, nous n'allons certainement pas permettre au public de venir aux rituels sataniques. »

 

 

 

Le couple a déclaré qu'il y avait certains "rites de passage" - tels que les mariages sataniques, les cérémonies de dénomination satanique, et plus encore - que les membres de leur congrégation pourraient souhaiter inviter de la famille, et étaient encouragés à le faire.

Il y avait aussi une "étude biblique" satanique, que les membres du public pouvaient essayer à distance.

"Vous saurez immédiatement si vous êtes sataniste ou non", a promis Swiegelaar.

Norton a déclaré qu'elle était contre les membres du public participant à des rituels sataniques sans notion appropriée de cette religion. L'église a fait la une des journaux lorsqu'elle s'était officiellement enregistrée auprès des autorités. Sur son site Internet, elle se présente comme une entreprise à but non lucratif.

 

 

Parmi ses "9 déclarations sataniques" figurent :

Satan représente l'indulgence, au lieu de l'abstinence; Satan représente la vengeance, au lieu de tendre l'autre joue et Satan est le meilleur ami que l'église ait jamais eu, il l'a toujours gardée à l'oeil durant toutes ces années.

 

Swiegelaar de préciser : "Nous ne croyons pas au diable, ni à Satan, en tant que déité ou être extérieur. Nous vénérons Satan comme un archétype, comme un symbole de fierté, de joie, pour la nature charnelle de l'humanité."

 

 

 

News24.com

La première église satanique d’Afrique du Sud inaugurée en 2020
Tag(s) : #SIGNES DES TEMPS APOCALYPTIQUES