Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les églises de maison en Russie peuvent coûter très cher, étant donné que les personnes qui ne suivent pas l'Église orthodoxe du pays sont considérées par beaucoup comme des «traîtres» liées aux pays occidentaux.

 

En effet, le pasteur baptiste est devenu la cible de menaces après avoir reçu des fidèles à son domicile. La préfecture où vit Vitaliy Bak a déposé une plainte et a demandé au tribunal local de Novorossiysk d'ordonner la démolition de la maison.

Plusieurs personnes vivent dans la résidence et le pasteur n'a nulle part où aller.

« Les autorités locales semblent utiliser les lois pour interdire les réunions religieuses dans les maisons privées. Cependant, selon la législation russe actuelle, les communautés ayant le statut de groupe religieux ne peuvent pas posséder de propriétés et n'ont donc pas d'autre choix que de se réunir dans des bâtiments résidentiels », indique un communiqué de l'organisation PortesOuvertes.

 


« Personne ne devrait être persécuté à cause de sa foi. Chacun a le droit fondamental de choisir sa religion et de la pratiquer seule ou avec d'autres, en public et en privé. Le processus visant à ordonner à Vitaliy Bak de démolir sa propriété va au-delà des attaques précédentes et des fermetures forcées », a déclaré Felix Böllmann, conseiller juridique en chef du pasteur, qui le représente à la Cour européenne des Droits de l'Homme.

 

Son logement a été mis sous scéllés

 

 

Avec les informations de :

Gospel+

Tag(s) : #NOS FRERES SONT PERSECUTES