Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les statistiques publiées par le ministère de l'Église Evangélique d'Allemagne (Evangelische Kirche in Deutschland, EKD), montrent qu’en 2018,  221 338 membres ont annoncé leur départ des dénominations liées au groupe, principalement des luthériens et des réformées.

 

 

Selon les données d'EKD, les pertes représentent 12,2% de plus que l'année précédente, un chiffre qui n'a été dépassé qu'en 2014, lorsque les dénominations régionales ont perdu 270 000 membres. Au 31 décembre 2018, les 20 dénominations représentant EKD comptaient 21,1 millions de membres, tandis que les catholiques comptaient 23 millions de membres.

Google images

Google images

Les chiffres indiquent également que l'année 2018 a connu le plus faible nombre de conversions depuis 1991, avec 41 492 admissions à la liste des membres de l'église protestante en 2018, ce qui pourrait signifier un refroidissement spirituel dans le pays.

 

Selon Evangelical Focus, les églises qui ont perdu le plus de membres sont l'Église évangélique de Brême (-1,5% des membres), l'Église du Nord et l'Église évangélique Berlin-Brandebourg-Haute-Silésie Lusace (-1,4% chacune).

 

Les dénominations qui avaient le moins de débouchés, selon les données, étaient l'Église évangélique réformée (-0,6%), les églises régionales d'Anhalt, de Lippe et de Westphalie (-0,7% chacune). Les statistiques montrent une baisse d'intérêt pour les dénominations.

 

 

La participation aux cultes du dimanche a atteint un niveau encore plus bas, avec en moyenne -3,2% des membres, en 2018. L'année précédente, la part était de -3,3% et, en 2016, elle a atteint -3,5%.

 

 

 

Avec les informations de :

GospelPrime

Allemagne : Les églises traditionnelles continuent de perdre des milliers de fidèles
Tag(s) : #DISCUSSIONS BIBLIQUES