Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C’est un concept mystique dont certaines cultures ont une explication similaire. Mais est-ce réellement de cela dont la Bible parle ?

 

Dans un passage de l’Apocalypse, la Parole évoque des marchands de la terre, donc des êtres humains, qui ont des cargaisons de plusieurs choses dont des corps et des âmes humaines.

 

Apocalypse 18 :11-13

Et les marchands de la terre pleurent et sont dans le deuil à cause d'elle, parce que personne n'achète plus leur cargaison, cargaison d'or, d'argent, de pierres précieuses, de perles, de fin lin, de pourpre, de soie, d'écarlate, de toute espèce de bois de senteur, de toute espèce d'objets d'ivoire, de toute espèce d'objets en bois très précieux, en airain, en fer et en marbre, de cinnamome, d'aromates, de parfums, de myrrhe, d'encens, de vin, d'huile, de fine farine, de blé, de boeufs, de brebis, de chevaux, de chars, de corps et d'âmes d'hommes.

 

 

Les marchands de la terre … leur cargaison… de corps et d'âmes d'hommes, voilà qui est réellement étonnant.

  • Qui sont ces marchands ? Sont-ils humains ?
  • Comment constituent-ils leur cargaison, d'où vient leur stock de corps et d'âmes humaines ?
  • A qui les vendent-ils ?
  • De qui sont ces corps et ses âmes ?
  • Où et comment les a-t-on capturé ?
  • A quoi servent-t-ils ?

 

Tout ce qui est réellement dit, c'est que ce sont des marchands de la terre, capables de faire des transactions de corps et d'âmes humaines. Un corps humain, c'est ce qui est visible. La chair et l'os. L'âme est une partie immatérielle. C'est le siège des émotions voire des facultés intellectuelles.

 

Qui donc est capable d'intervenir à ce niveau immatériel, pour non seulement capturer mais vendre une âme ?

 

Il existe des allusions au vol d’hommes dans d’autres passages de la Bible, Ancien comme Nouveau Testament :

 

Exode 21:16

Celui qui dérobera un homme, et qui l'aura vendu ou retenu entre ses mains, sera puni de mort.

1 Timothée 1:10

les impudiques, les infâmes, les voleurs d'hommes, les menteurs, les parjures, et tout ce qui est contraire à la saine doctrine

 

Il ne s’agit pas toujours seulement de kidnapping ou de séquestration  comme on aurait pu le croire, puisque le passage de l’Apocalypse va au-delà en évoquant ceux qui agissent sur un plan occulte plus occulte. En dehors de la mort définitive, il existe des dimensions de vie intermédiaires. Je ne parle pas de croyance New Age, ou de choses hors Bible. Par exemple vers l'âge de 15 ans, j'ai expérimenté un coma suite à une crise d’épilepsie, où j'ai vu et entendu quelqu'un qui m'a délivré un message. Etait-ce dans mon corps ou hors de mon corps ? J'ai toujours cru que j'en suis sorti, mais Seul l'Eternel le sait. D'autres personnes font le récit d'une sortie de corps et de promenades dans les couloirs de l'hôpital, lors d'une opération chirurgicale grave. Ces personnes n'étaient pas mortes, pourtant elles sont sorties de leurs corps. Puis il y a ces horribles paralysies du sommeil, où ne sait pas toujours si on vit ces épisodes dans ou hors de son corps. C'est ce qu'on appelle communément dans le monde, les sorties astrales involontaires, à différencier des sorties volontaires avec des techniques hors bible, ce sont souvent des adeptes des religions New Age.

 

Reste donc cette possibilité que celui qui sort de son corps de façon volontaire ou involontaire, puisse demeurer définitivement dans cet état, sans franchir l'étape de la mort ni pouvoir revenir dans son corps. Comme il existe bien de mystères sur cette Terre, penchons-nous sur deux phénomènes : la Zombification à Haïti ou du Maiombola (Mayombola) en Angola.

 

 

La zombification

Un chercheur a étudié le phénomène de ces personnes mortes, enterrées, et qui quelques fois reviennent à la vie, dans leur domicile, comme si de rien n’était. Mais ils ne reviennent pas toujours totalement, c’est-à-dire qu’ils n’ont plus forcément tout leur raisonnement, certains ont même perdu l'usage de la parole. Lorsque le chercheur s’intéresse de plus près à ce phénomène avec les témoignages de ceux qui ont assisté à l’enterrement, ses investigations le conduisent jusqu’à un sorcier, qui utilise une poudre pour zombifier les gens. L’étude de cette poudre fait apparaître la tétrodotoxine. C’est une substance paralysante et mortelle qui, à dose calculée, maintien le corps léthargique, semblable à celui d’un cadavre. Le sorcier se sert d’un antidote pour réveiller la personne après l’avoir déterrée dans les 5 jours, une fois que la famille a quitté le cimetière. La personne est vendue pour être esclave, dans des champs par exemple.

Le retour de ces personnes est extrêmement rare. Ce que je viens d'écrire est issu d'un reportage qui n'est plus en ligne, mais il en existe d'autres  semblables comme celui dont je poste le lien ci bas :

Maiombola

Maiombola, se produit lorsqu'une personne physique meurt matériellement, mais reste en vie sur un autre plan dans le but en général, de travailler pour quelqu'un. La maiombola intervient avant la mort biblique. Elle bloque la personne sur un plan intermédiaire entre l’éveil et la mort.

 

L’auteur de la maiombola aurait ainsi, la capacité de plonger sa victime dans un état hors du corps, la bloquer dans cet état, pour en faire ce qu’il souhaite et l’emmener où il veut.

Tout comme la zombification, il arrive que le prisonnier s’échappe, comme l’indique par exemple ce témoignage :

 

Le quartier de Yenguele, à Soyo, dans la province du Zaïre, a connu une grande confusion, lorsqu’il a vu le retour de Samuel João Inês, qui était décédé le 31 juillet 2012, à 20h25, comme en témoigne l'acte de décès, délivré par l'hôpital municipal de Soyo.

L'acte de décès, auquel le Jornal de Angola avait accès et dont l'authenticité a été confirmée par le directeur clinique de l'hôpital municipal de Soyo, Garcia Diwampovessa, indique que Samuel João Inês est décédé à l'âge de 24 ans, victime d'une contusion cérébrale et d'une fracture à la base du crâne, résultant d'un accident de la route impliquant deux motos. Les proches dont la mère et l’épouse de la victime, ont déclaré qu'après la confirmation de la nouvelle de l'accident et de la mort de Samuel João Inês, les procédures légales pour son enterrement, qui a eu lieu le 2 août à 10 heures, au cimetière de la commune, ont été accomplies.

Or, Samuel João Inês a été reconnu par un proche sur la voie publique. «Je lui ai demandé où il était jusqu'à présent et il a dit qu'il était allé travailler pour une ferme à Uíje». C'est le vrai Samuel Inês.

"Il a une tache de naissance sur le dos et j'ai vu cette marque", garantit la mère. Minga, l’épouse,  confirme également que ce "Samuel" a la même marque sur le dos que le mari décédé. La nouvelle s'est vite répandue. L'incrédulité règne dans l'esprit des gens. Devant la maison d'un oncle de Samuel João Inês, où il réside, d'innombrables personnes accourent, tous désireux de voir un "homme mort qui est revenu". Samuel João Inês a déclaré que le jour de l'accident, il a été secouru par la "mayombola", grâce à un "groupe de personnes de l'autre monde" et emmené à Uíge, où il a été soumis pour soigner et guérir les lésions crâniennes. «Pour les remercier, je travaillais dans le domaine et c'est seulement maintenant que j'ai pu rentrer chez moi», raconte Samuel João Inês.

 

 Mais il garantit aussi qu’il n’a jamais été mort et que ce sont les choses de Mayombola. Puis il révèle qu’il travaillait dans une ferme depuis deux ans, où 24 autres personnes déclarées mortes, veulent rentrer chez elles.

Les membres de la famille reconnaissent que Samuel João Inês est vraiment ce jeune homme qui est maintenant rentré, mais ils ne peuvent pas expliquer qui a été enterré dans le cimetière de la commune de Sumba. Le directeur clinique de l'hôpital municipal de Soyo, Garcia Diwampovessa, confirme : «C'est moi qui ai signé les documents officiels, attestant la mort de Samuel João Inês. Et il est impossible à quiconque de ressusciter »

Le théologien João Mota Fernandes, pasteur de l'Église Méthodiste Unie, garantit que le jeune Samuel João Inês n’a pas réellement ressuscité car seul Jésus-Christ, le seul fils engendré de Dieu, a accompli le miracle de la résurrection pendant son séjour sur terre. (source)

 

 

Autant dire que la confusion peut être est grande concernant ce type de sujet, car la Parole enseigne et nous devons vraiment le savoir, qu’un être humain ne meurt qu’une seule fois. Cela signifie que ces personnes revenues n'étaient pas mortes dans ce sens biblique des choses, mais leur âmes étaient prisonnières.

 

Hébreux 9:27

Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement

 

Dans la Bible, Paul évoque une personne qui a été enlevée au Ciel sans qu’il sache si c’était avec ou sans son corps, et cette personne est revenue, sans qu’on parle de résurrection, car il ne s'agissait pas de décès, mais des choses vécues par d'autres moyens.

 

2 Corinthiens 12:3-4

Je connais un homme en Christ, qui fut, il y a quatorze ans, ravi jusqu'au troisième ciel (si ce fut dans son corps je ne sais, si ce fut hors de son corps je ne sais, Dieu le sait). Et je sais que cet homme (si ce fut dans son corps ou sans son corps je ne sais, Dieu le sait) fut enlevé dans le paradis, et qu'il entendit des paroles ineffables qu'il n'est pas permis à un homme d'exprimer.

 

 

C’est extrêmement compliqué lorsqu’on n’est pas initié à ces choses, de comprendre l’existence de ces marchands de corps et d’âmes d’hommes. Dans ce passage de la Bible comme dans plusieurs autres, c'est Dieu qui contrôle les visions et les possibles sorties de corps, or l'adversaire aussi semble pouvoir le faire puisqu'il a ses sciences et ses sagesses.

 

Jacques 3:15

Cette sagesse n'est point celle qui vient d'en haut; mais elle est terrestre, charnelle, diabolique.

 

 

Ceci est une réponse à une question posée il y a quelques temps déjà. Je n'ai pas une réponse toute faite, en ce qui concerne les marchands d'âmes d'hommes dont parle l'Apocalypse, mais je sais qu'il existe des choses terribles qui se produisent ici bas, je ne peux qu'imaginer qui sont ces gens.

Tag(s) : #DISCUSSIONS BIBLIQUES, #OCCULTISME EXTRATERRESTRES, #REPONSES AUX QUESTIONS