Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Peter Raich, pasteur de l’Eglise nationale réformée évangélique du canton de Berne a été contraint de quitter ses fonctions pour avoir accepté l’héritage d’un de ses anciens fidèles.

Suisse : Un pasteur démissionne après avoir accepté l’héritage d’un de ses anciens fidèles

Peter Raich, pasteur de l’Eglise nationale réformée évangélique du canton de Berne a donné sa démission à un an de sa retraite. Le pasteur de la paroisse de Walkringen a été contraint de quitter les fonctions qu’il occupait depuis six ans après avoir accepté l’héritage d’une femme qu’il avait accompagnée dans un foyer pour personnes âgées de Berlingen (TG), son précédent ministère. Par cela, le pasteur a enfreint le règlement de l’Eglise, qui interdit «l’acceptation de dons, y compris d’un héritage, si cela est ou pourrait être lié à sa position», révèle 20 Minutes.

Après avoir rappelé son pasteur à l’ordre, en vain, le conseil paroissial avait décidé de libérer Peter Raich de toutes les fonctions pastorales à partir du 13 juillet, rapporte Blick. 

Pour Lisbeth Zogg, présidente du conseil paroissial, «un prêtre ne doit pas donner l’impression qu’il préfère quelqu’un dans son travail pastoral pour un gain personnel. Son devoir est de traiter tout le monde de la même manière». Selon elle, le départ de Peter Raich était donc inéluctable. 

 

Emoi chez les paroissiens

Dans la paroisse la démission soudaine a suscité l’interrogation des fidèles, dont certains estiment que l’héritage ne concernait que sa précédente affectation et ne l’empêchait donc pas d’assurer son ministère actuel. 

Peter Raich affirme de son côté que l’héritage n’est pas lié à ses fonctions dans le foyer pour personnes âgées de Berlingen et qu’il l’a d’abord accepté «pour des raisons morales». Il n’exclut pas de poursuivre son ministère pastoral dans une autre union d’Eglises. 

 

 

evangeliques.info

Tag(s) : #DISCUSSIONS BIBLIQUES