Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Si et quand un vaccin contre le coronavirus sera déployé, il y aura ceux qui refuseront de le prendre pour diverses raisons, mais un professeur de la Stanford Law School affirme qu'un tel refus aura des conséquences.

 

 

Hank Greely, professeur et expert en droit de la santé publique, informe que ceux qui refuseront de se faire vacciner pourraient se voir refuser le droit d'accéder à leur lieu de travail ou dans leur école.

Ils ont déjà étudié le profil des personnes qui refuseront le vaccin : les anti vaccins (tous vaccins confondus), ceux qui s’opposent pour un point de vue politique et ceux qui sont simplement inquiets et apeurés par ce nouveau vaccin.

 

Etats-Unis : Ceux qui refuseront le vaccin pourraient ne pas avoir le droit d’aller à l’école et seraient renvoyés de leur travail
Etats-Unis : Ceux qui refuseront le vaccin pourraient ne pas avoir le droit d’aller à l’école et seraient renvoyés de leur travail

Lorsque la FDA (Food and Drug Administration), le NIH (National Institutes of Health) et d'autres organismes prouveront grâce à des études approfondies, à la fois l'innocuité et l'efficacité du vaccin, le professeur Greely déclare qu'il sera difficile de le refuser et être admis au travail ou à l’école.

 

En conclusion, il faudra bientôt faire un choix entre se faire vacciner ou sortir du système scolaire pour les uns, et perdre leurs emplois et donc leurs revenus pour les autres. Tous les gouvernements travaillent sur 3 points pour ne laisser place à aucun argument anti vaccin contre le Covid19 :

  • Qualité
  • Efficacité
  • Sécurité

 

Attendez-vous donc à entendre prochainement dans les médias, tout l'argumentaire autour de ces trois points, afin de faire accepter le vaccin et de contraindre ceux qui le refuseront.

 

 

Avec quelques informations de :

elintranews

Tag(s) : #SIGNES DES TEMPS APOCALYPTIQUES