Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Issu d'une famille chrétienne protestante, j'étais en CE1 lorsque cela s'est produit. Mon père avait été affecté dans une ville où nous  habitions dans une ancienne maison allemande.

 

Notre emménagement a été pour ainsi dire une véritable malédiction. Mes parents n'avaient pas 30 ans, ils évoluaient tous les deux professionnellement, et notre confort s'améliorait considérablement lorsque nous avons emménagé dans cette maison. Très vite mes parents se sont mis à se disputer plus que de raison. Mon père frappait régulièrement ma mère au point de lui ouvrir un  tympan. Nous enfants, étions apeurés par ce degré de violence inédit qu'ils ne semblaient pas réaliser. Plusieurs fois durant ces crises, nous nous tenions les mains en pleurs devant nos parents, quelques fois nous étions assis à même le sol au salon. Lorsque mon père nous voyait, il réalisait ce qu'il faisait et tout s'arrêtait et il nous demandait même pourquoi nous pleurions, comme s'il se réveillait lui-même. Nous n'avions pas de voisins très proches, car la belle et grande maison, était aussi isolée nous étions presque dans une forêt.

illustration 1ZOOM.Me

illustration 1ZOOM.Me

En dehors de ces épisodes, nous étions des enfants normaux, jouant, et se bagarrant rien d'anormal dans une famille nombreuse. A notre niveau, absolument rien n'avait changé dans notre comportement, mais le mariage de mes parents prenait un tournant horrible, plusieurs fois nous avons prié entre nous, car nous craignions le divorce.

Un jour à l'école j'ai signalé au maître que je rentrais car je me sentais mal. En fait je n'avais rien, mais quelque chose me poussait à rentrer à la maison en urgence. Comme je ne comprenais pas ce qui m'arrivait, j'ai inventé une excuse pour pouvoir rentrer. C'était en milieu d'après midi, la maison était vide. Les parents travaillaient, les autres étaient à l'école. La maison n'était jamais verrouillée en journée.

J'ai déposé mon sac à dos, j'ai ressenti une vive angoisse et j'ai voulu la combattre en m'agitant. Je m'agitais sans jouets autour de la grande table lorsque j'ai senti mon corps se paralyser. J'ai senti quelque chose entrer en moi, comme si j'absorbais une grande quantité d'air. J'ai d'abord ressenti ma nuque se rigidifier, je ne pouvais plus faire de mouvements avec la tête, immédiatement après, j'ai perdu la vue, mes yeux étaient ouverts mais je ne voyais plus rien. En proie à la terreur, je me suis mis à crier et à courir partout. Plus je m'agitais, plus je perdais le contrôle de moi-même. Quelque chose prenait le contrôle de mes mouvements, j'étais spectateur dans mon propre être et je pouvais sentir que j'agissais de façon désarticulée. C'est à ce moment que notre nounou est apparue en poussant un effroyable cri. Plus tard, elle m'a raconté que mes yeux étaient totalement révulsés et mes membres n'étaient pas dans une position humaine normale. Après ce cri, peu de temps après, j'ai perdu connaissance pour me réveiller dans un lit à l'hôpital des heures après, entouré du personnel médical et de mes parents qui discutaient de la cause de mon "malaise". Comme je les voyais spéculer sur ce que j'ai vécu, je n'ai pas parlé. J'étais un enfant, je n'avais pas mon mot à dire, surtout quand les adultes semblent si catégoriques. Ils ont conclu que je devais faire une cure de vitamines, alors qu'ils n'ont procédé à aucun examen sanguin.

Si seulement l'un d'eux, au moins ma mère m'avait interrogé sur ce que j'avais ressenti avant de faire le "malaise". J'aurais tellement voulu qu'ils ne décident pas ce que j'avais vécu, j'aurais voulu qu'ils me demande comment cela s'était produit, mais personne ne m'a rien demandé, ils ont décidé c'est tout. La nounou qui devait avoir 14 ans, n'a pas osé à son tour leur dire dans quelle position elle m'avait réellement trouvé ni le fait que je n'avais plus que le blanc des yeux avant de m'écrouler. Cette année 2020, lorsque je retraçais cet épisode avec mes frères ils m'ont tous cru, ma soeur qui a aujourd'hui 35 ans, m'a expliqué qu'elle avait déjà vu plusieurs choses dans cette fameuse maison. Par exemple lorsqu'elle jouait un jour sous la table à manger elle y a aperçu des jambes juste des jambes sans corps. En faisant le tour il n y avait absolument personne. Les autres ont vécu des choses similaires dans cette maison.

 

Nous étions une famille chrétienne, nous allions à l'église tous les dimanches et nous priions ensemble avant de manger et avant d'aller nous coucher. Entre enfants nous refaisions une prière entre nous, une fois que les parents avaient regagné leur chambre. C'est certainement cela qui a permis que les choses ne soient pas pires. Car seulement quelques mois après, mon père a été affecté dans une autre ville, puis dans un autre pays, et nous avons connu une certaine paix durant plusieurs années.

Aujourd'hui je comprends les failles de cette époque en lisant la Bible. Mes parents assez naïfs encore concernant les choses spirituelles, fréquentaient des personnes étranges, nous étions nouveaux dans la ville, c'étaient leur collègues de travail. J'avais déjà entendu des "amis" de mon père l'inviter à intégrer des cercles que je savais être bizarres malgré mon âge, notamment au cours de parties de chasse le weekend. Quant à ma mère, elle se laissait éblouir par les richesses des femmes qui fréquentaient des sorciers; c'est encore elle qui venait le raconter puisque ces épouses de hauts cadres de la ville, ne s'en cachaient pas entre elles. Elles avaient des bijoux "magiques" ne mangeaient pas certains aliments sous recommandation de leur gourou, et se lavaient avec des produits étranges. Ma mère était fascinée et elle ne semblait pas faire le rapprochement avec ces choses que Dieu interdit dans la Bible.

Je crois qu'ils étaient si peu enseignés à l'époque, que leur spiritualité n'a pas pu faire barrière. La Bible demande clairement à chaque chrétien de "veiller" c'est à dire d'être vigilants, et ce passage s'adresse aux personnes déjà converties. Mais ils n'étaient pas vigilants, ils périssaient par manque de connaissance. le Diable était parvenu à entrer dans la maison. Je crois qu'à l'époque mes parents croyaient que leur simple étiquette de "chrétien", chassait le mal .... et qu'il n y avait rien à faire de ce côté là. Plus tard en lisant la Bible , j'ai compris que le diable rôde vraiment, et la Bible parle de le combattre, d'aller au front contre lui, surtout lorsqu'on sait habiter un lieu étrange et qu'on fréquente des gens profondément engagés dans l'occultisme. Soyez vigilants !

 

Osée 4:6

Mon peuple est détruit, parce qu'il lui manque la connaissance. …

1 Pierre 5:8

Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera.

1 Corinthiens 10:12

Ainsi donc, que celui qui croit être debout prenne garde de tomber !

1 Corinthiens 15:33

Ne vous y trompez pas : les mauvaises compagnies corrompent les bonnes moeurs.

Témoignages courts : J'ai été possédé à l'âge de 8 ans
Tag(s) : #TEMOIGNAGES