Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Hollywood, la bande de PlayBoy, MK-Ultra et les satanistes

Il est temps de revenir plus en profondeur sur le système pédocriminel et d'exploitation à Hollywood. Car les choses fonctionnent de la même manière partout, et ce focus va permettre de comprendre un certain nombre de connexions: avec les renseignements, la mafia, les satanistes, le business, la jet set...

Au milieu, les proies sont les enfants et les adolescentes à la recherche de célébrité. Il s'agit d'un système qui profite à beaucoup de monde, autant parmi les organisateurs que parmi les bénéficiaires, et qui est couvert par les autorités.

 

Il est temps d'accélérer dans les explications sur ce système pédocriminel international. Cet article sera un concentré, il manque certaines connexions sur lesquelles on reviendra, mais le tableau est assez clair. 

Même si j'ai tenté d'éviter les détails trop trash, cet article peut être difficile à lire par endroits.

Beaucoup de gens aujourd'hui ont dénoncé le réseau pédocriminel d'Hollywood, mais peu ont abordé l'aspect "rituel" de ce système.

La vague MeToo a soigneusement évité le sujet des enfants qui circulent aussi dans les soirées hollywoodiennes, même si apparemment toutes les victimes de Weinstein et consorts le savent parfaitement. Ce tabou-là mettra encore un peu de temps à être levé, et on peut s'attendre à une propagande massive pour occulter d'abord, puis tenter de discréditer les accusations. Mais, les victimes sont trop nombreuses et la chape de plomb va finir par sauter.

kappy

 

L'acteur Isaac Kappy a dénoncé certaines choses en 2018 avant de se suicider en mai 2019 selon une version officielle loin d'être partagée par ses proches. Kappy a carrément parlé de satanistes qu'il appelle "Illuminatis", qui lui avaient proposé 250.000$ pour les rejoindre à la condition d'accepter les pratiques pédocriminelles.

Il avait dénoncé Spielberg, Tom Hanks1 et plusieurs pontes d'Hollywood comme étant des pédocriminels, ainsi que diverses pratiques satanistes dans ces milieux. Notamment la séquestration, le viol et les meurtres d'enfants.

Fiona Barnett, bien qu'Australienne, a dit avoir été emmenée plusieurs fois aux Etats-Unis où des partouzes pour pédos étaient organisées. Cette victime du réseau d'élite australien a tout raconté dans son livre "Eyes Wide Open". Elle y raconte par exemple avoir été amenée au Bohemian Grove quand elle était enfant, ou encore qu'à 14 ans elle a été amenée à une soirée rituelle où la soirée et le repas étaient présidés par Merryl Streep2.

Nous allons partir du cas Hugh Hefner, qui permet de remonter assez loin dans le temps, au début des années 50, et de comprendre le microcosme des plus malsains qu'est Hollywood, et le show biz d'une manière générale.

L'affaire Epstein montre que ces pratiques sont toujours d'actualité, et bénéficient toujours d'une grande bienveillance de la part des autorités.

 

Hugh Hefner et le réseau Play Boy

playboy marilyn

 

Hefner a créé Play Boy en 1953 notamment grâce à l'argent de sa mère et à des photos jamais publiées de Marilyn Monroe parues dans le 1er numéro. Aujourd'hui, la caricature de bimbo qui fait office d'image des femmes dans ce magazine s'est largement banalisée dans la société.

Il s'est d'abord installé à Chicago au début des années 70, et a commencé à faire des fêtes orgiaques dans sa villa. La police de Chicago a alors tenté de limiter la débauche dans son manoir avec une affaire de drogue. "Accusée de distribuer de la cocaïne dans le manoir, l'assistante de Hugh Hefner Bobbie Arnstein refuse de témoigner contre lui et se suicide dans une chambre d'hôtel. Le patron de Playboy dénoncera ensuite un complot du gouvernement contre lui et une chasse aux sorcières".

En 1974 il est donc parti sous de meilleurs auspices, à Los Angeles plus exactement, où il avait déjà racheté un autre manoir de style néogothique en 1971. Là, les orgies recommencent, mais Hefner n'a plus de problème avec les autorités locales. "Elvis Presley aurait par exemple couché avec huit Playmates le même soir dans une pièce que Hugh Hefner a ensuite interdite au public", selon les rumeurs de l'époque.

De fait, les filles étaient harelées en permanence, et même violées, dans ce lupanar pour stars. Mais on ne l'a su que des années après.

 

Playboy-01-GQ-30Jul15_rex_b

 

En 2015 Holly Madison (à droite sur la photo) a écrit un livre dans lequel elle a décrit le manoir où elle a vécu dans les années 2000 comme une sorte de prison, où les filles étaient exploitées. Elle raconte que quand elle a rencontré Hefner, il lui a proposé une pilule de Quaalude, la drogue du viol des années 70.

Madison le décrit comme un prédateur manipulateur n'hésitant pas à rabaisser les filles, qui étaient toutes plus ou moins obligées de coucher avec lui. En 2008 il l'a accusée d'avoir eu une relation avec un type, et elle est partie. Hefner a tenté de la retenir en lui proposant 3 millions de dollars qu'elle toucherait à sa mort, ce qu'elle a refusé.

Hefner testait toutes les filles qui restaient dans le manoir, et si elle ne participaient pas aux orgies, elles étaient poussées vers la sortie. Toujours selon Madison, il y avait une certaine Vicky qui recrutait les filles vers des agences d' "escort" pour super riches dont le propriétaire s'est vanté une fois que 7 des 8 filles du manoir bossaient pour lui.

Une femme, Sheri Allred accusé Hefner en 2009 de viol quand elle avait 5 ans chez ses parents adopitfs (selon elle Hefner avait une relation avec sa mère adoptive, tout comme le mafieux John Gotty). Elle a déposé plainte à Los Angeles en Californie et a dit qu'il était dans une organisation pédophile à Los Angeles et qu'il lui tournait autour depuis sa naissance. Dans sa déposition elle semble perturbée et pense être une réincarnation de la déesse Vénus Aphrodite Demilo.

Elle dit qu'on la droguait pour que les viols soient plus faciles. Selon elle, cette organisation pédocriminelle de Los Angeles continuait à la harceler et à maintenir la pression sur elle.

Après le classement d'une plainte similaire contre Hefner, la police de Los Angeles avait rouvert le dossier mais on n'en a plus réentendu parler.

D'après divers témoins, Hefner fournissait aux filles une drogue appelée Quaalude, qui serait une drogue expérimentale de la CIA. Ce qui correspond aux accusations de plusieurs personnes, dont une femme qui déclare avoir été violée par lui et par Polanski lorsqu'elle était mineure, Marianne Barnard, qui accuse Hefner d'avoir été protégé par les services de sécurité US dont la CIA. Selon elle, il était en contact avec Henri Kissinger, conseiller de plusieurs présidents US, et avait organisé un réseau de prostitution et de chantage dans lequel des adultes comme des enfants pouvaient être utilisés.

Elle écrit que l'entreprise Play Boy utilisait des enfants comme "pots à miel", comme appâts pour des opérations de chantage, le tout sous la protection de la NSA et la CIA. Et selon Marianne Barnard, Epstein et Maxwell ont développé un réseau similaire.

Selon l'ex agent de la CIA Laurel Aston, qui confirme les propos de Marianne Bernard et d'autres, Hefner est impliqué dans le programme MK-Ultra et procurait des filles, parfois mineures, aux types d'Hollywood qu'il filmait.

 

Bill Cosby

Cosby Hefner

 

Cosby, né en 1937, a commencé dans la Navy, puis a été humoriste de stand-up, et s'est ensuite lancé à la télé au début des années 60. En 1984 il produit la première série interprétée uniquement par des Noirs, le Cosby Show, et en 1987 il a fait l'un des pires films de l'histoire des Etats-Unis.

Son "père spirituel" était l'acteur Sheldon Leonard,

Ce très grand ami d'Hefner est accusé depuis des années d'avoir drogué et violé des femmes, sur le même mode opératoire que Polanski, Weinstein ou Jean-Luc Brunel l'ami de Jeffrey Epstein, d'après la douzaine de femmes qui 'laccusent de viols (prescrits en France).

Au total plus de 60 femmes l'accusent de viol ou d'agressions sexuelles, la plupart du temps après avoir été droguées, et pour certaines alors qu'elles étaient mineures.

Parmi elles, plusieursPlaymates de Play Boy... Judy Huth et Chloé Goins disent avoir été agressées sexuellement par Bill COSBY à 35 ans d'écart: " En 1974, Judy a seulement 15 ans quand elle rencontre le comédien sur un plateau de tournage à Los Angeles. Après l'avoir fait boire de l'alcool, il l'emmène dans une chambre du manoir pour profiter d'elle et la forcer à réaliser un acte sexuel sans son consentement. En 2008, Chloe a 18 ans lorsqu'elle visite la fameuse résidence de Hugh Hefner à Beverly Hills. Elle accepte un verre d'alcool lors d'une fête, puis elle se sent mal et Bill Cosby l'isole dans une chambre. Quand elle reprend connaissance, elle est nue face à l'acteur qui a son pantalon baissé", selon 7 sur 7.

 

cosby hefner

 

En 2016 lors d'une audience dans le cadre du procès, Chloe Goins a accusé Hefner d'avoir aidé Cosby a commettre l'agression en le laissant l'emmener à moitié consciente dans une chambre. Elle a dit que Cosby avait violé une douzaine de femmes au manoir.

L'une de ses victimes, de faits commis en 2004, a été droguée avec des pilules de Quaalude, la même drogue qu'utilisait Hefner.

Il y a aussi Sarita Butterfield, invitée par Cosby lors du réveillon de noël 1977 à manger avec sa famille dans sa maison du Massachussets. Cela, juste après qu'elle ait posé pour Play Boy. D'un coup, il lui a sauté dessus jusqu'à ce qu'elle menace de crier.

Il y a Carla Ferrigno, ex bunny de Play Boy, qui dit que Cosby a tenté de l'embrasser quand elle avait 18 ans, Marcella Tate qui dit avoir été agressée au manoir de Chicago en1975, Victoria Valentino qui était une playmate du journal, qui explique avoir été violée par Cosby après l'avoir droguée avec une pilule "qui rend immobile", ou encore Charlotte Fox, qui dit que dans les années 70 Cosby l'a invitée au manoir d'Hefner où elle est devenue malade après avoir bu quelque chose. Elle s'est réveillée nue et incapable d'arrêter Cosby qui était en train de la violer.

 

cosby proces

 

PJ Masten, qui était manager d'un club play Boy a Chicago en 1970, a dit que Cosby l'avait invitée à diner et que quand elle l'a retrouvé dans sa chambre d'hôtel elle a perdu connaissance après un verre. Elle s'est réveillée nue dans un lit avec Cosby à côté.

Au final, le manoir d'Hefner était comme un réservoir à chair fraîche pour Cosby, qui aurait violé une douzaine de "bunnies" de PlayBoy. 

Le procès de Cosby a été annulé en 2017 faute d'unanimité du jury, puis refait en 2018 avec sa condamnation à 10 ans de prison pour une seule affaire, l'agression en 2004 d'Andrea Constand. Et surtout, il n'a été question que de lui, pas de ses copains. Mais il a été viré de l'académie des Oscars en 2018, le même jour que Polanski d'ailleurs.

Depuis sa prison, il dit qu'il n'a aucun remords, dénonce un "jury d'imposteurs" et nie en bloc les faits pour lesquels il a été condamné.

Selon Audrey Quimby qui a écrit "Sodom, Satan and Sinatra", Cosby était membre de l'église de Satan dans les années 60, ce qui le relierait à une espèce de mouvance obscure sur laquelle on va revenir dans cet article. Quimby a dit avoir lui-même été membre de ce groupuscule, créé officiellement en 1966.

 

Les tunnels

plan Heffner maison

 

En 2015, des journalistes sont tombés, dans les archives au siège de PlayBoy, sur des photos anciennes d'ouvriers creusant un tunnel au manoir de Beverly Hills. Ils sont allés sur place et sont tombés sur une salle avec les plans de tunnels partant du manoir et d'autres photos. Personne dans l'équipe n'en avait connaissance. 

D'après ces plans, plusieurs souterrains allaient vers les résidences de quatre villas voisines: celles de Jack Nicholson, de Kirk Douglas, de James Caan et de Warren Beatty (en passant sous le Country Club).

Ces plans indiquent des tunnels très sophistiqués, représentant plusieurs centaines de milliers de dollars de l'époque en investissement. Les quatre étaient voisins d'Hefner à la fin des années 70, début 80. La date de la construction selon des photos Polaraoïd retrouvées serait 1977.

En 2015 article dans Les Echos parlait de la découverte par des journalistes de Play Boy de tunnels et des plans des tunnels sous la maison: "Les journalistes du magazine Playboy ont fait une découverte hallucinante. En fouillant dans les archives du titre, ils ont trouvé des photos d’ouvriers creusant un tunnel. Ces chemins souterrains auraient été percés en 1977 sous le Manoir Playboy d’Hugh Hefner afin de permettre à ses voisins stars Jack Nicholson, Warren Beatty, Kirk Douglas et James Caan d’accéder au lupanar discrètement. Les journalistes sont toujours à la recherche de témoins. On aimerait bien pouvoir les aider ! "

 

plan-souterrains-playboy-7

 

Plusieurs photos Polaroïd retrouvées sur place montrent les travaux d'excavation de ce qui ressemble à des tunnels, avec les ouvriers au travail. 

Selon des ouvriers présents sur le chantier du manoir, ces tunnels secrets auraient été fermés vers 1989, quand Hefner s'est marié avec Kimberly Conrad.

Après la mort d'Hefner sa maison du Tennessee a été un temps à l'abandon. En 2016 le manoir de Los Angeles a été racheté pour 100 millions de dollars par Daren Metropoulos et de gros travaux de rénovation ont commencé en 2018. 

Officiellement les tunnels passent pour une rumeur sans fondement, et aucune des Playmates des années 70 n'en a parlé a priori. Mais quelques médias ont confirmé l'histoire, comem The Guardian ou The Independant.

 

Les Playmates

On va maintenant se pencher sur le parcours de quelques-unes de filles qui ont eu l' "honneur" de faire la couverture de PlayBoy. La liste est loin d'être exhaustive, mais vise à montrer le fonctionnement du système.

 

Marilyn Monroe

marilyn sammy davis - Copie

 

Elle a été la toute première Playmate de PlayBoy en 1953, année où a été lancé le programme MK-Ultra (Mind Kontrol). Contre son consentement, semble-t-il, car Hefner n'avait pas l'autorisation de diffuser ces photos sur elsquelles elle posait nue, qu'il a obtenues pour 500$ 3.

On ne va pas revenir en détail sur l'histoire de Marilyn, dont beaucoup ont déjà parlé, mais sur l'aspect "MK-Ultra" de son parcours.

Pour rappel, MK-Ultra est le nom d'une série de programmes de recherche sur le comportement lancés par la CIA, officiellement depuis 1953 jusqu'en 1973 quand le scandale a éclaté. On notera que beaucoup de scientifiques nazis rapatriés via l'opération Paperclip ont travaillé sur ces programmes.

En 1973 l'opinion publique était loin d'avoir compris l'ampleur des expérimentations menées sur les humains, y compris des enfants, dans des conditions qui relèvent généralement de la torture. Et aujourd'hui il est très probable qu'on n'ait pas non plus toutes les données même si un certain nombre de victimes a expliqué de quoi il s'agissait.

Ces programmes visaient à combiner divers traumas et l'usage de drogues, d'hypnose, d'électrochocs, ou autres, pour influencer le comportement humain. Faire de quelqu'un un assassin qui oublie tout ce qu'il a fait juste avant, un esclave sexuel capable de récupérer des informations et de ne jamais parler, manipuler les pensées ou les gestes à distance, fragmenter la personnalité pour mieux manipuler... tout cela et bien d'autres joyeusetés faisaient déjà partie de ce programme à l'époque. Beaucoup d'enfants, au départ souvent choisis dans les familles de militaires, ont été victimes de ces expériences.

 

marily before after

 

Et rien ne permet de penser qu'il a pris fin. Au contraire, tout laisse penser qu'il a lieu en Europe, notamment en France, depuis au moins le début des années 80.

Bref, pour en revenir à Marilyn, qui était suivie de très près par la CIA depuis le début de sa carrière, beaucoup se demandent si elle n'a pas été un sujet de programmation mentale. Selon un dénommé Steven Greer, elle a d'ailleurs été liquidée par la CIA alors qu'elle avait une relation avec Robert Kennedy. Mais plusieurs théories sont sur la table.

Elle a aussi eu une relation avec l'autre fère Kennedy, JFK, qui l'a même emmenée en visite sur une base secrète de l'armée au Nouveau Mexique, à la découverte de "choses de l'espace". Elle aurait été tuée pour ne pas parler des affaires d'extra-terrestsres, selon Greer. La CIA a nié en bloc.

Pendant des années, Marilyn a incarné la femme objet, sexy et sans cerveau, ce "symbole sexuel" qu'on voit tellement dans les films hollywoodiens et ailleurs. Comme l'avait écrit en 1973 Anton Lavey, lui aussi très proche de la CIA et fondateur de l'Eglise de Satan, une version bling bling du satanisme, prédisant qu'elle serait "la madonne satanique du 21e siècle".

 

71gNlHORMgL

 

La mère de Norma Jean, le vrai prénom de Marilyn, était instable psychologiquement et allait régulièrement à l'hôpital psychiatrique. C'est comme cela qu'elle a été déclarée pupille de l'Etat et a du vivre dans plus d'une dizaine de foyers et familles d'accueil. Elle a de très mauvais souvenirs de cette époque, avec une grande tristesse.

A 11 ans elle a été adoptée par sa tante et son nouveau mari, qui l'a violée régulièrement ce qui l'a forcée à fuir. Elle a apparemment subi des violences sexuelles dans plusieurs foyers et familles d'accueil. Tout cela faisait d'elle une proie parfaite pour Hollywood, que certaines actrices ont qualifié récemment de "marché aux bestiaux".

Arrivée à Los Angeles, elle a commencé à travailler dans une boîte burlesque puis où elle a rencontré Anton LaVey qui y jouait de l'orgue bien avant qu'il ne créé son Eglise de Satan en 1966. Selon certains observateurs, LaVey jouait le rôle de référent, de "programmeur" pour différentes victimes MK Ulta à Hollywood.

C'est lors de son passage chez Blue Book qu'est née la Marilyn blonde platine des magazines en papier glacé. Elle a changé officiellement son nom en 1956. A partir de ce moment elle a été maintenue isolée de ses proches et sous le contrôle de différentes personnes, principalement des psys et des pontes du cinéma comme Artur Miller, scénariste avec lequel elle s'est mariée après s'être convertie au judaïsme en 1956, ou son prof de comédie Lee Strasberg qui a hérité d'une bonne part de sa fortune et était omniprésent et dont elle cherchait à s'éloigner. Ils ont empêché sa famille de prendre contact avec elle, selon des témoins.

 

9_-_photographed_by_milton_h

 

Elle voyait en fait très peu de monde, et était régulièrement renvoyée en psychiatrie où elle s'est plainte des traitements qui lui étaient réservés.

Selon un membre de la famille de Marilyn qui a mené des recherches à ce sujet, ses psys la mettaient dans un état traumatique en lui faisant revivre des souvenirs de ses agressions et viols dans l'enfance, combiné avec la prise de fortes doses de drogues / médicaments. Cela, au prétexte d'améliorer son jeu d'actrice.

En 1961 l'un de ses médecins l'a persuadée d'aller au Weill Cornell Medical Center à New York, un hôpital psychiatrique où elle a été emmenée directement dans une partie fermée. Plus elle demandait à partir, plus elle était considérée comme folle. Elle a été maltraitée comme beaucoup de gens en psychiatrie: douches forcées, enfermement, absence d'humanité, auscultations intrusives...

On lui a aussi provoqué deux avortements, dont un assez tard apparemment, qu'elle n'a jamais pu revoir.

Marilyn a aussi fréquenté au milieu des années 50, parmi la faune louche locale, l'acteur Sammy Davis Jr, qui était un sataniste pur et dur proche d'Anton LaVey et de Michael Aquino. Sammy Davis était aussi franc maçon et membre de l'Ordre de Malte depuis 1946.

 

2020-09-02 14_11_41-Des photos rares de Marilyn Monroe - Opera

 

Le dénommé Audrey Quimby, qui a écrit son livre sur les délires de certaines personnalités d'Hollywood alors qu'il était nettoyeur de piscines et majordome chez ces gens tout en étant membre de l'Eglise de Satan, a déclaré qu'à la fin des années 60 il lui était arrivé de retrouver des morts flottant dans la piscine de Sammy Davis le lundi matin. C'est parce qu'il savait les faire disparaître qu'il aurait été initié dans l'Eglise de Satan en 67.

Michael Aquino mérite quelques lignes. C'est un militaire né en 1946, d'abord membre de l'Eglise de Satan, qui a ensuite créé son propre groupe en 1975, le Temple de Set4. Les deux structures étaient dans la veine des délires d'Alistair Crowley, autour notamment du concept de "sex magick" où absolument tout est permis, y compris la pédocriminalité.

Mais officiellement ils ne faisaient rien d'illégal, et il est vrai que ces deux groupes ont fonctionné davantage comme des vitrines du satanisme, histoire de propager le concept, le décorum, les "valeurs" dans la société. Ils ont été aidés par des groupes de musique, par le cinéma, la mode, puis par des jeux vidéos comme Donjons et Dragons, pour propager le concept du satanisme.

Aquino est surtout un spécialiste de la guerre psychologique pour l'armée et les services de renseignements qui a fait ses armes pendant la guerre du Vietnam, et a été impliqué dans au moins deux scandales de réseaux pédocriminels dans les années 80, sur la base militaire de Presidio et dans l'affaire Franklin- Boys Town. Il serait décédé récemment mais ce n'est pas sûr.

 

aquino davis lavey - Copie

 

Le Lieutenant Colonel Aquino est donc un sataniste, et aussi un nazi: pendant une tournée en Europe en 1982 dans le cadre de l'OTAN, il s'est rendu au château de Wevelburg en Allemagne, qui a été le QG de la SS, pour y faire des rituels. Il a aussi beaucoup milité pour banaliser le satanisme, reconnu aujourd'hui en tant que religion officielle comme les autres aux Etats-Unis5, et en passe de l'être en Europe.

On reviendra sur son cas plus tard, mais plusieurs personnes le dénoncent comme un des organisateurs des traumas, notamment des viols, qu'on leur a infligés dans des bases militaires US. Selon Paul Bonacci, une de ses victimes dans les années 80, Aquino faisait aussi passer de la drogue, en plus des enfants et des armes, qui voyageaient le plus souvent en avion d'un point à l'autre. C'était l'époque de l'affaire de l'Iran Contra.

Ces victimes l'accusent toutes d'avoir participé au programme MK-Ultra en tant que "programmeur" des enfants, et il semble qu'il est toujours actif pour organiser les opérations destinées à discréditer les personnes qui osent dénoncer ce système. On le soupçonne aussi très fortement d'avoir été actif derrière la création de la False Memory Syndrome Foundation qui a propagé la théorie des faux souvenirs afin de contrer les accusations d'abus rituels qui se multipliaient dans les années 80-90.

 

marily sinatra

 

Marilyn a également fréquenté Frank Sinatra, très proche de la mafia notamment de Mickey Cohen qui régnait sur Hollywood, et grand ami de Sammy Davis. Il lui a demandé le mariage, elle a refusé.

Elle a été forcée à passer des nuits avec de vieux types riches, selon le livre Marilyn, Joe et moi de June DiMaggio, et le faisait dans un état quasiment dissocié, comme si elle jouait la comédie. Des dossiers du FBI évoquent des "sex parties" décrites comme des orgies sexuelles, organisées par Jacqueline Hammond (ex-femme d'un ambassadeur US en Espagne) à l'hôtel Carlyle où JFK avait une suite, auxquelles participaient les frères Kennedy, ainsi que Sammy Davis, Frank Sinatra, l'acteur Peter Lawford et sa femme Patricia Kennedy (la soeur Kennedy qu'il a épousée en 1954 puis dont il a divorcé en 1966,) et Marilyn Monroe. Il existerait même une sex tape de Marilyn et des frères Kennedy.

 

article-2701161-1FDDC21F00000578-743_634x421

 

Selon plusieurs indices, elle est passée par la base militaire secrète à l'époque de Lookout Mountain, où des dizaines d'autres acteurs et réalisateurs seraient passés comme Sammy Davis, Ronald Reagan, John Ford et où se trouvaient des studios de cinéma. Elle y a eu une autorisation d'accès en 1953.

Elle est morte en août 1962, officiellement d'une surdose de médicaments mais elle semblait très affaiblie les derniers temps et beaucoup d'éléments posent question. Hugh Hefner s'est fait entrerrer juste à côté d'elle, déclarant "Je passerai le reste de mon éternité avec Marilyn". Officiellement, il ne l'aurait cependant jamais rencontrée.

Des années après sa mort, en 1972, les nouveaux occupants de la maison ont retrouvé des micros et systèmes d'enregistrement cachés dans toutes les pièces. On s'est aussi aperçu qu'elle était littéralement entourée de psys versés dans la psychanalyse: Margaret Hohenberg, Marianne Kris (dont le bureau était chez Lee Strasberg), Ralph Greenson (qui l'a retrouvée morte) l'ont suivie des années et même Anna Freud qu'elle a vue à Londres.

 

Jayne Mansfield

mansfield Lavey

 

Née en 1933 dans une famille bourgeoise, elle avait un diplôme de psychologie et a étudié le théâtre. Elle est arrivée à Los Angeles avec sa fille et son mari en 1954. A Hollywood, elle a commencé par tourner dans des séries Z, et en 1956 elle a signé chez la Twentieth Century Fox, qui envisageait de remplacer Marilyn, mais sa carrière sur les écrans n'a jamais décollé.

 Elle a été l'une des premières Playmates de Play Boy et a travaillé pour l'agence Blue Book au début des années 50.

Comme Marilyn, elle a fréquenté Anton LaVey et a même été active jusqu'à sa mort le 29 juin 1967 dans son église satanique. Où se trouvait aussi Sammy Davis Jr, qui répétait à Jane Mansfield qu'elle avait été "choisie" pour porter l'enfant de Satan et l'utilisait comme proie pour différentes cérémonies. Davis voulait donc qu'elle ait un rapport avec un démon en forme de chacal, donc un chien, ce qu'elle a refusé. Selon Audrey Quimby, c'est ce qui aurait scellé son sort à travers des messes noires pratiquées par les satanistes.

Elle est morte à 34 ans dans un accident de voiture en juin 1967.

 

Dorothy Stratten

stratten

 

Dorotthy Stratten est née au Canada en 1960, a eu une enfance a priori normale, et a été repérée en 1978 à Vancouver par une espèce d'escroc se faisant passer pour un agent, un dénommé Paul Snider, qui a vu elle la poule aux oeufs d'or. Les deux sont donc arrivés à Los Angeles dans la foulée.

Il l'a convaincue de poser nue et c'est comme cela qu'elle s'est retrouvée en Une de Play Boy en 1979, serveuse déguisée en lapin dans un club Play Boy de Los Angeles (où elle ne pouvait pas servir d'alcool car âgée de 18 ans seulement), et en 1980 elle a été élue "Playmate de l'année".

Dans ce milieu, elle apparaissait à tous comme très naïve, avec l'apparence d'une femme mais le discours d'une enfant. Sa carrière a commencé à décoller (elle venait de tourner dans son cinquième film) mais elle a été tuée par son mari et manager après avoir entamé une procédure de divorce. Il est allé la violer et la tuer dans son appartement en août 1980.

 

Annah Nicole Smith

anna nicole smith

 

Elle est née en 1967 sous le nom de Vickie Lynn Hogan et a grandi dans un bled du Texas avant de se marier à 18 ans et de mener des petits boulots dont celui de strip tesaeuse. Apparemment, elle a très vite voulu avoir de l'argent et de la célébrité et c'est ainsi qu'à 25 ans, après la pose d'implants mammaires, elle a envoyé ses photos à PlayBoy et a été choisie comme Playmate de l'année en 1993. Elle est sortie aussi avec plusieurs types riches à cette époque, notamment Donald Trump avec lequel elle était vue fréquemment.

En 1991 elle a rencontré dans un club de strip-tease un ancien magnat du pétrole avec laquelle elle s'est mariée en 1994 bien qu'il ait près de 90 ans. Il a rapidement passé l'arme à gauche, ce qui a permis à Anna Nicole Smith de récupérer 88 millions de dollars sur 700 après une bataille juridique avec la famille du défunt (dont le fils a fini par mourir en 2006).

Elle est morte d'une overdose médicamenteuse en février 20077 en tombant par terre dans le hall de son hôtel, 5 mois après avoir donné naissance à sa fille, qui a fait l'objet par la suite d'une bataille juridique de paternité entre le prince d'origine allemande Frédéric Von Anhalt8 (qui disait avoir une relation depuis 10 ans avec Smith), époux de Zsa Zsa Gabor, le photographe Larry Birkhead et un troisième type. C'était cependant un 3e homme qui était le père officiel sur l'acte de naissance. Un test ADN a finalement conclu en faveur du photographe.

Son fils Daniel, né en 1986, est mort par absorption d'un mélange de méthadone et d'antidépresseurs à très forte dose, en septembre 2006, dans la chambre de se mère à la maternité. Pour la grand-mère, la mère d'Anna, ce décès était suspect. Elle a dit à sa fille à l'époque que "quelque chose est arrivé à Daniel" dans le corps duquel on a retrouvé assez de produits "pour tuer dix personnes" selon elle, et l'a mise en garde.

 

nicole smith

 

Beaucoup s'interrogent sur le comportement souvent étrange, pas seulement borderline mais parfois carrément hypnotisé, d'Anna Nicole Smith, et envisagent qu'elle était sous une forme de programmation mentale de type MK ultra.

Elle est probablement aussi morte d'épuisement, exploitée jusqu'au dernier moment pas son compagnon de l'époque qui la faisait tourner dans des boites glauques pour des shows à quelques dollars.

En 2009, un ex, qui était aussi l'avocat d'Anna Nicole Smith, le dénommé Howard K Stern, ainsi que la psychiatre qui la suivait depuis des années, ont été poursuivis pour lui avoir fait prendre des quantités industrielles de produits, parfois illégaux, ce qui aurait mené à cette overdose. Ils ont été condamnés en 2010 pour avoir comploté afin de la shooter littéralement, puis Stern a été relaxé en appel.

La psy, Khristine Eroshevich, a eu une relation d'ordre sexuel avec Smith, tout en lui prescrivant des médicaments qui revenaient à "un suicide pharmaceutique". Idem avec son autre "thérapeute",Sandreep Kapoor, qui n'a pas été embêté longtemps par la justice.

 

 

Linda Lovelace

linda lovelace

 

Née en 1949 dans le Bronx sous le nom de Linda Susan Boreman, elle avait déjà subi des viols dans l'enfance et ensuite elle a rencontré en 1969 un "agent", Chuck Traynor, qui l'a forcée à entrer dans le porno et l'a même carrément prostituée. Elle a été violée et forcée à des pratiques qu'elle refusait dès 1971.

Elle a dit qu'Hefner a essayé de lui faire avoir un rapport avec des chiens. Elle a tenté de prendre ses distances avec le porno, après y avoir été abusée pendant des années et avoir tourné en 1972 le film "Gorge profonde", resté dans les annales - si on peut dire, sous la menace9.

Ce film interdit au mineurs et financé par le mafieux Anthony Peraino et son clan, était, selon ses promoteurs, destiné à encourager ce qu'ils appelaient "la libération sexuelle", c'est-à-dire la mise à disposition du corps des femmes (même très jeunes) pour les délires sexuels masculins.

Linda Lovelace est passée plusieurs fois au manoir de Play Boy, amenée par Traynor qui voulait notamment lui faire avoir un rapport avec un chien devant Hefner (une  de ses obsessions apparemment), et elle a posé pour le magazine en 1973-1974.

Elle aussi a fréquenté Sammy Davis Jr qui en a bien profité.

Lors du divorce avec Traynor en 1977, elle a expliqué que son mari l'avait forcée à rester dans le milieu de la pornographie, et qu'il l'accompagnait armé pendant les tournages pour la menacer. Après cela, elle a beaucoup milité contre la pornographie et le fonctionnement de cette industrie.

On lui a diagnostiqué une hépatite suite à une transfusion et elle a eu un second accident de voiture qui l'a laissée très malade. Elle est morte en 2002 à 53 ans.

 

Stéphanie Adams

adams playboy

 

C'est une Playmate des années 90 qui se serait défenestrée avec son fils de 7 ans le 18 mai 2018, à 47 ans, de sa chambre à l'hôtel Gotham de New York. Au lycée elle avait suivi des cours d'expression à la Ophelia DeVore School of Charm.

Puis elle a été diplomée en management et marketing, avant de devenir Playmate en 1992 pour Playboy. Elle a ensuite rejoint l'agence Elite de John Casablancas avec lequel elle a apparemment eu une relation. Elle a aussi été militante LGBT pendant un temps, et élue "Meilleur sex symbol lesbienne" à New York. Après Casablancas, elle a fréquenté un banquier d'investissement italien, puis d'autres types riches de New York comme Robert De Niro ou un procureur très connu.

En 1999 elle a créé Goddessy, sa boite de cosmétiques et d'édition, s'est mise à donner des cours de yoga et à écrire des livres new age, d'astroloie ou ésotériques, à publier des jeux de tarot. Au total elle en aurait écrit une vingtaine. Elle a aussi spéculé en bourse ce qui lui a permis d'avoir son million de dollars à 30 ans.

Puis elle a créé une structure baptisée Illuminatius.com 10pour "délivrer le message du pouoir de la lumière spirituelle" et ainsi "sauver le monde" en commençant par l'intérieur, et une autre baptisée "Illuminati.Inc" en 2013.

Entre-temps, elle a été arrêtée par la police en 2006 suite à une altercation avec un chauffeur de taxi qui a eu la peur de sa vie après qu'elle lui ait "montré ses dents de vampire" et une arme qu'elle portait sur elle. Il a donc appelé la police mais finalement, c'est le type qui a eu droit à une expertise psychiatrique.

 

2020-08-31 03_05_35-(1) Stephanie Adams (@stephanieadams) _ Twitter - Opera

Adams a ensuite entamé une procédure contre la police qui l'aurait jetée par terre pendant l'intervention et a obtenu 1,2 million en 2012 (385.0000$ de plus que ce que ses avocats demandaient), pendant que le chauffeur de taxi a perdu sa licence. En 2012 elle a aussi été poursuivie par une prof de yoga de son école qu'elle avait virée.

En 2017 elle rappelait sur Twitter les valeurs des Illuminatis, comme "le bien-être émotionnel", "une nutrition saine", "un style de vie sain", "une éducation supérieure", "le renforcement de la famille", "l'activisme pour la paix"... Elle disait avoir été conçue à Halloween lors d'une fête païenne de Samhain.

Depuis la séparation d'avec le père de son fils en 2017, il y avait un "conflit" en justice sur la garde de l'enfant, mais le fond de l'affaire pourrait être plus grave car Stephanie Adams avait déposé trois plaintes contre le père, décit par ses proches comme un père parfait, pour des "abus", a priori des maltraitances 12, toutes classées sans suite car considérées comme non fondées par la protection de l'enfance.

A ce moment, elle voulait emmener son fils en vacances en Espagne chez son nouveau compagnon. Mais le père Charles Nicolai, un chiropracteur, a refusé et elle a du rendre le passeport du gamin. Le père venait aussi de demander la garde exclusive.

Elle aurait d'abord jeté l'enfant avant de sauter du 25 e étage de sa chambre d'hôtel (les témoins auraient entendu un choc plus léger suivi d'un choc plus lourd). Pourtant elle adorait son fils. Elle n'a pas laissé non plus de lettre de suicide, ce qui est étonnant si elle l'a fait pour échapper à la procédure judiciaire.

 

2020-08-31 03_21_52-(1) Stephanie Adams (@stephanieadams) _ Twitter - Opera

Selon ses proches qui sont surpris d'un suicide, Stéphanie Adams "était heureuse, elle n'était pas déprimée. Elle avait juste des objectifs irréalisables". Elle elle ne laissait même pas son fils aller à l'école.

Selon certains médias, elle avait montré de l'instabilité les derniers mois mais n'était pas suicidaire du tout.

Selon certains elle était sataniste et pratiquait la sorcellerie tout comme le père Charles V. Nicolai. Ils étaient proches ou membres de l'Ordre des Bardes et Druides créé en Angleterre par Ross Nichols.

La société Illuminati.Inc était seulement une des entreprises d'Adams et Nicolai. Ils avaient aussi ouvert Goddessy Organics et Wall Street Chiroptactic & Wellness.

Sur Twitter en 2017 elle parlait d'histoires d'archanges, de délires mystiques, disait qu'elle descendait d'une princesse de Galles en 1059, d'un templier mort à Jérusalem appelé William comte de Derby Ferrers, de Charlemagne, de Jean Plantagenet ou d'un mérovingien, ainsi que de deux présidents US, John Adam et John Quincy Adams (elle a même écrit un bouquin sur ses ancêtres) et même d'un Vicking né en 825 dont le fils est devenu duc de Normandie.

Elle retweetait des posts de la Famille Royale anglaise, un "druidcast" de l'Ordre des druides et bardes, ou même du Lucis Trust, une maison d'éditions reliée à la sphère sataniste, reconnu comme une ONG avec un avis consultatif au conseil économique et social de l'ONU.

2020-08-31 13_50_14-Meditation at the Full Moon • Lucis Trust

Le Lucis Trust (Lucis comme Lucifer) est intéressant, car il repose sur les théories New Age d'Helena Blavatski, créatrice de l'anthroposophie, qui est dans la veine paganisto-luciféro-kabbalistiques avec des rituels d'initiation comme en franc-maçonnerie. Il a été créé par sa disciple Alice Bailey en 1922 sous le nom de Lucifer Publishing Company13, d'abord à New York puis aussi à Genève et à Londres où le groupe vise les lieux de pouvoir 14. En 1923 elle créait son école, qui existe toujours et est une filiale du Lucis Trust, l'Arcane School.

Il diffuse se propagande à travers des publications, à travers des avis rendus à l'ONU, ou encore à travers des événements, comme des "méditations de la pleine lune", les "discussions de la nouvelle lune" ou encore le Festival Week qui a lieu tous les 7 ans à Londres, Genève et New York, à l'occasion d'un "alignement cosmique qui donne un impressionnant flux d'énergie vers les 'New Group of World Servers'". Le public était invité le 21 décembre 2019 (date du solstice d'hiver) à les "rejoindre pour un jour de méditation, visualisation, conférences et discussions de groupes pour lancer la semaine".

 

stephanie adams

 

Le Lucis Trust est occupé à développer un "réseau global" pour construire "un futur basé sur des principes et valeurs spirituelles". D'ailleurs, ce réseau est plutôt conséquent en France, avec plusieurs implantations sous la forme de groupes d'études ou de méditation dans les Alpes-Maritimes, les Bouches-du-Rhône, la Haute-Garonne, la Loire-Atlantique, l'Aude, et des implantations plus isolées ailleurs. Dans les autres pays d'Europe, la présence est bien moins importante, à part peut-être aux Pays-Bas (en proportion de la population).

Au nom de valeurs centrées sur la "paix" et la "spiritualité", le Lucis Trust diffuse ses théories et valeurs, et fait du business car l'argent est nécessaire pour accomplir le "plan divin" vers un "nouvel ordre". Tout un réseau d'associations, ONG, fondations, illuminés divers et variés, gravitent autour.

A un séminaire à New York en 2019, il y avait parmi tinervenants la fondatrice de l'ONG Children of The Earth, Nina Meyerhof, qui a reçu un prix Mère Teresa, et le théosophe Slovaque Domen Kocevar avec lequel elle a créé la "Cité de l'espoir" à Auschwitz.

Elle affichait aussi son amour des armes, de l'armée et de la police. Elle expliquait s'être entraînée avec les Special Forces, les services secrets et les Navy Seals.

Le père du gamin, Charles Nicolai, descendrait selon Adams et lui-même d'un des fondateurs des Illuminatis, Christoph Friedrich Nicolai. Un des ancêtres, Antoine de Nicolai, serait devenu Maréchal de France en 1775. Il y aurait eu de grands noms parmi les généraux, les évêques, des magistrats comme Aymard Charles Marie De Nicolaï, ou encore le géographe Nicolas De Nicolay... Ont eu le château de Courances jusqu'en 1830.

En Angleterre, la branche est menée par Gaspar De Nicolay, membre de la cour de Frédéric III, Duc de Saxe-Gotha-Altenbourg arrivé en Angleterre en 1736. D'autres sont restés en Allemagne. Le baron Ludwig Heinrich De Nicolaï était le tuteur de Paul 1er de Russie... 

 

rothschild-illuminati-ball-1972 Ferrières - Copie

 

Sur leur site, Adams et De Nicolai ont prévu une dédicace pour Marie-Hélène de Rotschild, épouse de Guy et organisatrice de soirées déguisées d'un goût des plus limites comme le bar au château de Ferrières le 12 décembre 1972. Selon eux, elle a "une beauté intérieure" et "un bel esprit" qui lui permettent d'avoir une "existence enchantée". 

Il y a aussi un Ross De Nicolai qui a dirigé l'Ordre des Druides.D'ailleurs, c'est avec un De Nicolaï en France, politicien de droite, que Marie-Hélène, elle-même fille d'une Rotshschild mais non juive, a d'abord été mariée en 1950, avant de divorcer en 1956 et de se remarier avec Guy de Rothschild en 1957. Elle s'est alors occupée de la rénovation et des festivités au château de Ferrières. Elle est morte en 1996.

Quant au suicide, il est permis de s'interroger car les fenêtres des étages supérieurs de l'hôtel ne pouvaient pas être ouvertes suffisamment pour passer. Il est donc possible que, comme dans le cas de l'assassinat eu musicien Donny Hathaway en 1979 (passé pour un suicide sous LSD), la fenêtre ait été démontée pour pouvoir jeter les victimes. Par ailleurs les caméras de surveillance n'ont rien donné.

Certains observateurs envisagent qu'elle ait pu être tuée pour avoir violé le serment de secret en étalant sa généalogie sur le net. 

 

Cassandra Lynn Hensley

cassandra lynn

Née dans l'Utah, elle a eu une scolarité difficile, se faisant virer de plusieurs établissements. Elle s'est lancée dans le mannequinat et a été miss Playboy en février 2006, puis s'est mariée et a eu deux enfants. Elle se serait mise à la drogue et à l'alcool assez rapidement.

La nuit où elle a été retrouvée morte dans la salle de bains d'un photographe qu'elle fréquentait, en janvier 2014 à 34 ans, il y avait sur place de grandes quantités de cocaïne que le duo avait consommée en masse.

Les deux auraient fait une overdose mais seul lui s'est réveillé. La mort a donc été classée comme une overdose accidentelle.

Elle avait vécu un temps au manoir d'Hefner.Son surnom était "Butterfly" (papillon), ce qui rappelle le nom d'un des programmes MK-Ultra appelé Monarch, du nom d'une espèce de papillons. Elle s'en était tatoué 5.

Du coup, c'est son ex qui élève ses deux enfants, issus d'un père qui ne veut pas s'en occuper.

 

Ashley Mattingly

mattingly

 

Son histoire n'est pas vraiment spécifique, mais elle est tout à fait représentative du parcours de plusieurs Playmates qui ne sont pas sur cette liste car cela aurait été trop long. Beaucoup de ces filles débarquées à Los Angeles très jeunes sont tombées sur ce milieu de pervers exploiteurs, ont vu se briser le miroir aux alouettes, et sont ressorties de cette expérience traumatisées, dépressives et accros aux drogues.

Un certain nombre a été tuée par son copain, beaucoup sont aussi mortes d'overdoses.

Ashley Mattingly a été miss PlayBoy en mars 2011. Accro à la drogue elle tentait de s'en sortir selon ses proches, mais se serait suicidée en avril 2020 à 33 ans en se tirant une balle dans la bouche à son domicile au Texas. Elle avait pris des opiacés et benzodiazépines et a laissé une lettre de suicide.

Deux jours avant, elle avait posté sur Instagram une photo d'elle à l'hôpital où elle avait été emmenée après avoir vomi du sang suite à un excès d'alcool. Mais elle ne semblait pas suicidaire.

Quelques années plus tôt, elle était sortie brièvement avec l'acteur star de la série Prison Break en 2012, mais il la frappait (il a fait 2 mois de prison) et ils ont rompu. En 2016 elle a été poursuivie au tribunal pour avoir crashé des voitures avec une voiturette de golf. Sa carrière n'a jamais vraiment pris.

 

Adrienne Pollack

adrienne pollack

 

Elle avait été recrutée comme "bunny" dans un club Play Boy à Chicago et a vécu à temps complet pendant 18 mois dans le manoir d'Hefner à Chicago, qu'elle a quitté peu avant sa mort. Elle en était partie pour partager un appart avec son copain pas loin du club Play Boy de Chicago où elle travaillait toujours.

Puis elle est morte à 23 ans dans cet appartement, le 6 septembre 1973. L'enquête a conclu à une overdose de "Quaalude" (ou Mandrax, ou encore méthaqualone, un sédatif dépresseur du système nerveux central, également appelée "drogue du viol") une drogue typique de chez Hefner mais relativement utilisée à l'époque.

Suite au décès, il y a eu une enquête autour d'Hefner pour l'usage systématique de drogues dans ses maisons de Chicago et Beverly Hills. Sa secrétaire personnelle Bobbie Arnstein a été arrêtée avec un demi pound de coke, donc environ 225 grammes, devant le manoir d'Hefner.

Elle a été condamnée en novembre 1974 à 15 ans de prison, une peine élevée destinée à nuire à l'image d'Hefner, mais la police a tenté de la faire balancer Hefner et ses magouilles. Elle a été placée sous le statut de témoin du gouvernement contre Hefner, mais finalement elle aurait préféré se suicider plutôt que de le balancer.

Une vingtaine de personnes dont 10 employés de Play Boy ont été assignés en justice mais Hefner, qui a toujours déclaré ne jamais avoir rencontré Adrienne Pollack et n'avoir jamais vu de drogue circuler dans ses villas, n'a pas été vraiment inquiété.

 

Paige Young

paige young

 

La playmate du mois de novembre 1968 Paige Young s'est suicidée à l'âge de 30 ans après avoir été utilisée comme "jouet sexuel". Elle était une habituée de la "grotte" du manoir d'Hefner (dont Cosby était un habitué), qui était en fait le coin à orgies où les filles étaient toutes obligées d'aller.

Bill Cosby, qui à cette époque avait apparemment plein de "projets" avec Hefner, était obsédé par la jeune femme qu'il avait repérée dans un des clubs PlayBoy à Los Angeles où il allait très souvent. Il lui a donné des rendez-vous pendant des mois.

En présence de Cosby, son amie Tamara Green, également victime de Cosby, a dit que: "Paige semblait toujours stupéfaite, étourdie, comme s'il la contrôlait. Tout ce dont je me souviens, c'est que leur relation n'était pas saine". La description parfaite que donnent les victimes de programmation de l'état dissociatif dans lequel elles agissaient lors qu'elles étaient sous contrôle.

John Huston, un acteur et réalisateur, été parmi ceux qu'elle a dénoncés comme l'ayant utilisée. L'un des types a même fait une sex tape d'elle, qu'elle craignait de voir resurgir un jour.

 

playboy-cosby

 

Suite à des mois d'abus et de violences sexuelles , "passée de l'un à l'autre entre des dizaines d'hommes puissants d'Hollywood pendant plus d'une décennie", précise le Daily Mail, suite à quoi elle s'est donc tiré une balle dans la tête à l'âge de 30 ans, dans son appartement en avril 1974.

Il est vrai que sa carrière restait au point mort malgré tous ses sacrifices, mais la mise en scène de ce suicide laisse tout de même perplexe, du jamais vu.

Apparemment, quelques minutes avant de se suicider elle a dit à une voisine qu'elle allait se suicider et a même montré la mise en scène qu'elle avait prévue: "elle m'a fait une visite guidée de sa scène de suicide dans sa chambre", explique cette voisine, "C'était effrayant. Il y avait un grand drapeau américain drapé sur son lit et il y avait un pentagramme posé sur le parquet".

Elle avait aussi couvert tout un mur avec des photos de Hefner, des articles de presse sur lui, avec écrit "Hugh Hefner est le démon" et d'autres inscriptions à son sujet. Selon cette voisine, ça a dû prendre des jours à Paige pour faire toute son installation. Le temps de redescendre appeler les secours pour entrer chez elle, elle s’était tuée.

 

Roman Polanski, au croisement du show biz et du satanisme

Polanski et Hefner au manoir

 

Hefner était très ami avec Polanski, du moins avant qu'il prenne la fuite suite à la plainte pour viol sur mineure en 1977 dans l'affaire Samantha Geimer, droguée et violée chez lui quand elle avait 13 ans. Si elle explique aujourd'hui que Polanski n'a "pas voulu" lui "faire de mal", c'est probablement en raison des accords financiers entre les deux parties et de la capacité de nuisance du réseau de Popol.

Après le meurtre de Sharon Tate, la femme de Polanski et de trois autres personnes dont le coiffeur des stars Jay Sebring (également membre de l'Eglise de Satan et ex fiancé de Sharon Tate) en 1969, c'est avec le groupe Play Boy qu'il a pu réaliser le film MacBeth.

Mais Polanski n'était pas très clair, et les connexions entre la bande de Manson et le show biz de Los Angeles, notamment via Neil Young ou le groupe des Beach Boys, n'est plus à démontrer. On ne sait pas si les meurtres ont été commandités, cela reste un des nombreux mystères de cette affaire.

Selon l'auteur du livre "Charles Manson, the CIA and the secret history of the sixties"17, Polanski poussait Sharon Tate à coucher avec des hommes, et un témoin a parlé d'une vidéo filmée par Popol-en-ski dans laquelle elle était forcée à un rapport avec deux types. Cette cassette a été retrouvée par les policiers dans la maison des meurtres, sur Cielo Drive.  D'autres ont dit que le couple faisait du "fame porno" (du porno de célébrités).

 

2020-09-01 18_20_46-(3) Tweets avec média de Marianne Barnard (M) (@Marianne_M_B) _ Twitter - Opera

 

L'entourage de Polanski et Tate était malsain,d 'après certains témoins cités dans le livre. D'ailleurs, trois membres de la bande de Manson étaient à une soirée organisée dans la villa de Cielo Drive par Polanski, qui les a virés en raison de leur comportement.

Marianne Bernard a dénoncé en 2018 le réseau de prostitution d'Hollywood, dans lequel des mineurs étaient exploités, et l'a relié au sysème de programmation MK-Ultra dont elle dit avoir été victime.

Elle explique avoir été victime d'abus rituels et a décrit précisément la manière dont les enfants sont traumatisés et ensuite contrôlés tout au long de leur vie.

Elle a déclaré que Polanski l'avait violée en 1975 quand elle avait 10 ans et qu'il avait pris des photos, et que ce rendez-vous a selon elle été organisé par sa mère qui terminait son doctorat à l'Université de Californie et cherchait de l'argent. Elle dénonce aussi le producteur jet-setteur et proche de la mafia Robert Evans, qui a produit plusieurs films de Coppola ou Popol-en-ski, comme Rosemary's Baby.

Marianne Barnard, qui décrit une partouze organisée chez Evans à laquelle des enfants ont été violés, dit que Polanski et Evans faisaient partie de l'Eglise de Satan de LaVey puis du Temple de Set d'Aquino.

Elle a aussi dénoncé viols commis quand elle était enfant et plus tard apparemment, par Hugh Hefner, Jack Nicholson (dont la villa était reliée par un tunnel à celle de Hefner), Warren Beatty, Walter Matthau dont la femme Carol était une amie de sa mère.

 

Hefner Polanski

 

Dans un post, elle écrit que Polanski tournait des films pédopornos pour le compte de la CIA.

Polanski, soutenu par la clique française habituelle (les mêmes qui sont anti #MeToo d'ailleurs), les Jack Lang, Mitterrand, Kouchner and Co, est toujours libre. Il n'a été accusé à ce jour que par une dizaine de femmes pour des viols commis après avoir été droguées lorsqu'elles étaient mineures: 9 ans, 10 ans, 12 ans, 13 ans... Tous ces faits remontent aux années 1969 à 1976 quand il a fui les Etats-Unis.

Il s'est réfugié en France, terre d'accueil à pédos où il vit toujours à l'air libre, et où nous sommes censés croire que jamais une plainte contre lui n'a été déposée, et bien évidemment qu'il n'est plus un sale pervers pédocriminel.

L'une de ses victimes déclare au passage que Jack Nicholson et sa femme d'alors Angelica Huston étaient présents au diner où elle a été violée à l'âge de 15 ans, en 1976.

 

---------------------------

Voilà en gros les bases du système. On peut remplacer le groupe PlayBoy par une agence de mannequins, un agent d'acteurs, un réseau de call-girls qui recrute des étudiantes... Le système est le même: approvisionner les strates supérieures de la société en victimes. On comprend pourquoi les autorités politiques et judiciaires de nos "démocraties" sont totalement inactives pour enrayer ce phénomène, et pourquoi les pires pervers semblent systématiquement protégés par les appareils d'Etat, surtout s'ils ont du réseau. 

Derrière les strass et les paillettes, il y a aussi des pervers aux pratiques organisées, adeptes de différents délires satanistes ou lucifériens, c'est selon, et qui sont des rouages de réseaux de corruption et de manipulation plus vastes.

Tag(s) : #OCCULTISME EXTRATERRESTRES, #COMPLOTS, #COEUR NOIR DE L'HOMME