Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Toxicomanie et crimes, une femme témoigne d’où Jésus a sorti son fils.

Une mère a prié sans cesse pour son fils criminel, il a finalement donné sa vie à Jésus

Une mère a raconté comment elle n’avait pas cessé de prier pour son fils toxicomane, voleur et impliqué dealer de drogue. Donna a déclaré que Jed avait souffert des violences verbales et physiques de son père.

À l'âge de neuf ans, ses parents ont divorcé et Jed s'est senti dévasté. Il se sentait coupable de l'échec de la relation de ses parents. La mère a rapporté que le garçon souffrait beaucoup, pleurait constamment et qu'elle essayait de le consoler.

« J'ai vu mon garçon dévasté. En larmes, en pleurs. Je priais constamment. Seigneur, aide-nous. Seigneur, aide-nous. Je criais simplement pour Sa direction », dit-elle.

 

De plus en plus en colère, Jed est devenu un fils rebelle, attaquant sa mère et désobéissant à quiconque tentait d'exercer son autorité sur lui. Il a commencé à fréquenter d'autres garçons qui consommaient de la drogue et commettaient des crimes.

À 18 ans, il était déjà plongé dans la toxicomanie, la drogue, le vol et le trafic. Les crimes ont commencé à s'aggraver et les années suivantes, il a été arrêté, admis dans des foyers de réadaptation et soumis à un traitement de réhabilitation, tout en insistant pour vivre selon ses propres règles.

La mère de Jed a constamment prié pour que Dieu sauve son fils. « Je priais constamment. Je pleurais, pleurais et pleurais. Je criais au Seigneur pour qu’il sauve mon fils. Un enfant dont je n'avais jamais pensé qu’il suivrait ce chemin de perdition », a-t-elle déclaré.

 

Chaque fois qu’elle apprenait que son fils entrait en prison, elle redoublait d’efforts dans la prière.

« Je me souviens l'avoir entendu prier. Je disais maman, tais-toi, tu sais. Maman, tais-toi. Je ne veux pas entendre ça. Je ne veux pas entendre ça », dit le fils.

Selon un rapport du 700 Club, il y a eu des moments où Donna a pensé à tout abandonner, des moments où elle perdait réellement espoir. Il y a des moments où elle se mettait à simplement à attendre le coup de fil quelqu’un qui lui annoncerait la mort de son fils.

Cependant, elle a continué à prier et à lui tendre la main. Jusqu'au jour où Jed l'a appelée en disant : « J'ai arrêté de vivre comme ça. ». Il s'était converti.

 

 

Avec des informations :

GospelPrime

Tag(s) : #DISCUSSIONS BIBLIQUES