Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joel Engel

Joel Engel

Le pasteur Joel Engel explique que le meilleur remède contre la dépression est d'être « dans le dessein de Dieu ».

 

Dessein : Intention, projet, objectif, volonté de faire quelque chose

 

 

Psaumes 139:23-24

Sonde-moi, ô Dieu, et connais mon cœur ! Éprouve-moi, et connais mes pensées !

Regarde si je suis sur une mauvaise voie, Et conduis-moi sur la voie de l'éternité !

 

La mauvaise voie n’est pas forcément une voie de péchés, mais le fait de mener une vie qui n’a jamais été le projet de Dieu (métier, situation géographique, entourage, etc). A quel point se préoccupe-t-on réellement comme David, d’avoir une vie qui correspond au projet de Dieu formulé dans Jérémie 29 :11 ? Est-on réellement prêt à accepter que Dieu nous reconduise dans ce qu'il avait réellement prévu pour nous à la base, si on a effectivement marché loin de ses projets ?

illustration

illustration

Tout ce qui se passe est généré principalement dans le monde spirituel, y compris la dépression, selon le pasteur Joel Engel. Il explique que la dépression «vient d'une attaque de l'ennemi ».

« La dépression est une maladie grave. Ce sont des gens qui ont fait de leur mieux et qui attendaient quelque chose qui ne venait pas », se souvient-il. « La dépression existe et attaque les plus grands prophètes ».

 

Un exemple de prophète biblique qui a connu une période de dépression était Élie.

 

1 Rois 19:4

Pour lui, il alla dans le désert où, après une journée de marche, il s'assit sous un genêt, et demanda la mort, en disant :

- C'est assez ! Maintenant, Éternel, prends mon âme, car je ne suis pas meilleur que mes pères.

 

Mais après avoir été nourri par l'ange du Seigneur, le prophète a été fortifié et a continué son voyage.

Par conséquent, le pasteur observe qu'il est nécessaire d'échanger la dépression contre une mission.

« Si vous regardez les choses correctement, la dépression peut devenir la meilleure chose qui vous soit arrivée dans votre vie, car Dieu transforme une malédiction en bénédiction. Cela vous fera réagir, vous battre, gagner et vivre une expérience », déclare Engel.

Le pasteur encourage également les gens à ne pas fuir la dépression, mais à y faire face de front, en découvrant ce qu'il y a derrière.

« Vous devez vous battre quotidiennement et y faire face. Le bouclier de la foi n'est pas placé derrière, il est placé sur le devant du corps », illustre-t-il.

Découvrir le but de Dieu et le vivre est l'un des moyens de guérir la dépression, dit le pasteur. « Elie était dans le projet de Dieu. Le remède à la dépression est d'être dans le dessein de Dieu. Échangez votre dépression contre votre mission. Faites de votre dépression une mission », dit-il.

Découvrez votre but et vous écraserez l’esprit de dépression. Elie était dans le dessein de Dieu, il a traversé la solitude, la persécution, mais il n'a pas été vaincu par la dépression, ajoute le pasteur.

auteur inconnu

auteur inconnu

Attentes et déceptions

 

Engel rappelle également que la dépression commence par la déception. Être stoppé net sur sa lancée, ne pas voir ce qu’on croyait aboutir…

 

« Après cet acte formidable lorsque Dieu fait descendre du feu du ciel par lui, Élie s'attendait à un réveil en Israël, mais cela ne s'est pas produit. Il était déçu. La déception est une attente non satisfaite. La déception crée de la frustration et de la peur, ouvrant la voie à la dépression », explique-t-il.

Par conséquent, le pasteur enseigne qu'il est nécessaire de mettre l'attente en Dieu.  Il ajoute :

« Aussi longtemps que toutes les idoles de ma vie n'avaient pas été brisées, je n'avais pas ce bouclier contre la dépression. Nous faisons des idoles dans nos têtes, nous voulons plaire aux gens et nous voulons aussi que les gens nous plaisent ».

 

Marc 4 :18-19

D'autres reçoivent la semence parmi les épines; ce sont ceux qui entendent la parole, mais en qui les soucis du siècle, la séduction des richesses et l'invasion des autres convoitises, étouffent la parole, et la rendent infructueuse.

 

On ne se rend pas compte à quel point les soucis du siècle et les convoitises, sont en réalité très présents dans la vie de ceux qui connaissent pourtant Dieu. C’est un long chemin pour l’admettre, les identifier et les éloigner.

Le pasteur souligne : « Ce qui compte, c'est de répondre à l'attente de Dieu à mon égard. Même si je suis déçu de moi-même, même si je suis déçu des gens, je ne veux jamais décevoir le Seigneur ».

« Ne créez pas de fausses attentes. Ne vous mettez pas trop d'attentes, vous échouerez, vous êtes humain. Vous pécherez, vous ferez des erreurs. Mais passez au groupe de ceux qui se lèvent, de ceux qui continuent », encourage-t-il. « Vous n'avez pas encore fini. »

 

 

Avec quelques informations de :

Guiame

« La dépression existe elle attaque même les plus grands prophètes »
Tag(s) : #DISCUSSIONS BIBLIQUES