Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

© DR

© DR

Au Nigéria, Leah Sharibu n’a pas été relâchée le 21 mars comme les autres lycéennes otages de Boko Haram. D’après les rescapées, la jeune fille aurait refusé de renier sa foi chrétienne et de porter un hidjab.

Leah Sharibu était déjà dans le bus rapatriant les otages survivantes, suite à un accord entre Boko Haram et les autorités. Mais ses ravisseurs l’en ont fait redescendre, d’après sa mère Rebecca Sharibu: «Ils ont dit que ma fille ne serait ramenée chez elle que le jour où elle saurait réciter la Shahada», soit la formule de conversion à l’islam.

 

Jeremiah Gado, président de l’Eglise évangélique Winning All à laquelle appartiennent la jeune fille et ses parents, a salué «son courage, sa tenacité et sa foi» dans un communiqué. Il a également condamné fermement «toute tentative de convertir de force qui que ce soit d’une religion à une autre».

Le 26 mars, le Congrès des chrétiens du Nord du Nigéria (CNNC) a déclaré que, si ses membres se réjouissaient de la libération de la quasi-totalité des filles de Dapchi, ils étaient «profondément attristés» que Léa soit «détenue pour sa foi».

 

Des Eglises du monde entier se sont associées à la journée de prière pour la libération de Leah le 25 mars dernier, lancée par l’Association des chrétiens du Nigéria (CAN), rapporte Christian Solidarity Worldwide, une ONG de défense des chrétiens persécutés.

La faction al-Barnawi de Boko Haram a rendu 104 des 110 lycéennes kidnappées le 19 février dernier au Collège d’Etat des sciences et technologies de Dapchi, dans l’Etat de Yobe, au Nord-Est du Nigéria. Cinq jeunes filles étaient décédées entre temps.

 

La rédaction d'evangeliques.info / CSW

 

Si vous avez lu cet article, prenez 10 secondes pour demander à Dieu de fortifier cette jeune fille, comme tous ceux qui souffrent pour le nom de Christ !

1 Pierre 5:9

Résistez-lui avec une foi ferme, sachant que les mêmes souffrances sont imposées à vos frères dans le monde.

Tag(s) : #NOS FRERES SONT PERSECUTES