Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un rapport indique que malgré la persécution, le nombre de convertis a augmenté !

 

 

L'Algérie plus grand pays du continent africain, avec une population de 40 millions d'habitants, dont 99% de musulmans. Toute tentative d'évangélisation d'un citoyen est interdite par la loi.

 

Depuis 2006, l'ancienne colonie française n'a nullement l'intention de permettre l'implantation d'églises sur son territoire. Cependant, avec l'approche des élections présidentielles et la croissance du parti de l'opposition MSP, le gouvernement a débuté une nouvelle vague de répressions sur les quelques chrétiens dans le pays.

 

« Depuis novembre dernier, ils ont fermé des églises en les déclarant illégales », a déclaré Ali Khidri, président de la Société biblique algérienne. Il est l'un des trois pasteurs, avec Mustafa Karim et Youssef Ourahmane, à représenter l'Association des Eglises Protestantes d'Algérie, qui prient pour que les chrétiens du monde entier se joignent à eux dans la prière pour leur nation.

 

Un rapport produit par les institutions de liberté religieuse Open Doors (PortesOuvertes), Middle East Concern et Christian Solidarity Worldwide déclare :

« Les pressions ont considérablement augmenté depuis fin 2017 lorsque les inspecteurs du gouvernement ont commencé à exiger des licences autorisant le culte non musulman. ».

Under Algerian law all faiths are allowed to practise if they meet certain conditions, but proselytising is illegal.

Under Algerian law all faiths are allowed to practise if they meet certain conditions, but proselytising is illegal.

Pourtant, ces licences n'ont pas été délivrées depuis 2006, lorsqu'une modification de la loi a interdit l'existence des « églises domestiques ». Quiconque désobéit peut être condamné à une peine d'emprisonnement comprise entre 1 et 3 ans de prison et à une amende de 1 400 à 4 200 dollars.

Toute personne poursuivie pour prosélytisme peut être condamnée entre 2 à 5 ans de prison et toute personne qui imprime ou distribue du matériel visant à « ébranler la foi d'un musulman » risque une peine similaire.

 

Khidri dénonce l'arrestation d'un prêtre après avoir aidé des musulmans. Son aide étant considérée comme une tentative de « d'ébranler la foi d'un musulman ».

 

 

Malgré toutes les difficultés, on estime qu'il y a une augmentation constante des convertis au christianisme. Certaines études indiquent un nombre allant de 200 000 à 350 000. Il y a encore des « croyants secrets » qui ne révèlent pas officiellement leur foi en Jésus de peur de mourir.

Le réseau de télévision par satellite Christian SAT-7 a connu une augmentation d'audience dans le pays.

Les pasteurs algériens : Mustafa Karim, Ali Khidri and Youssef Ourahmane (CSW)

Les pasteurs algériens : Mustafa Karim, Ali Khidri and Youssef Ourahmane (CSW)

« Il y a vraiment une croissance incroyable de l'église », dit le chef de la Société biblique. « Le gouvernement ne veut pas admettre la possibilité qu’il existe 2 ou 3 millions de chrétiens. Ce serait trop pour eux. »

 

Selon le pasteur, les pays du Moyen-Orient subissent de fortes pressions, de sorte que la question religieuse reste « sous contrôle ».

« Au cours des deux dernières décennies, la croissance du nombre de musulmans convertis au christianisme est devenue un sujet largement médiatisé et régulièrement débattu dans les médias algériens », indique un rapport de la CSW.

 

« Les attitudes antichrétiennes sont courantes dans les médias, en particulier ceux liés aux mouvements nationalistes islamiques et arabes ».

 

Le document ajoute que « Les chrétiens sont souvent décrits comme faisant partie d'une conspiration occidentale contre les Arabes et les musulmans en tentant d'ébranler la foi de la nation en utilisant des incitations financières pour encourager les conversions ».

La police a scellé la serrure d'une église (PortesOuvertes)

La police a scellé la serrure d'une église (PortesOuvertes)

Les pasteurs Khidri, Karim et Ourahmane rapportent que récemment 40 policiers ont semblé fermer une librairie appartenant à des chrétiens. Ce type d'approche envoie un message clair : « Cela fait croire aux voisins que l'église a commis un crime très grave ».

 

Ils rappellent également qu'au cours des dernières années, 35 églises ont été fermées, mais la plupart des membres ont continué à se rassembler. « Ils ne veulent plus que nous existions en Algérie », se lamente Khidri. « Leur but est de voir toutes les églises fermées. »

 

En plus d'essayer de prévenir les sectes, les lois en vigueur interdisent la visite de prédicateurs étrangers et toute activité religieuse avec des enfants.

 

Outre une sollicitation de prière, les pasteurs algériens demande aux chrétiens d'Occident de dénoncer cette situation en Algérie et de convaincre leurs dirigeants de parler de ce qui leur arrive, à des organismes internationaux comme les Nations Unies.

 

 

 

Avec des informations de :

Christian Today

Tag(s) : #SIGNES DES TEMPS APOCALYPTIQUES, #NOS FRERES SONT PERSECUTES