Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

© DR

© DR

Cinq chrétiens de la région kabyle du Nord-Est de l’Algérie sont accusés d’ «avoir incité un musulman à changer de religion» et «d’avoir pratiqué leur culte dans un lieu non-autorisé». Jugés devant le tribunal le 6 novembre prochain, ils encourent des peines de prison de plusieurs années et des amendes sévères.

Inciter un musulman à changer de religion est une infraction pénale en Algérie. Même si la Constitution prône «la liberté d’exercice du culte» tant qu’elle «respecte la loi», un ordonnance datée de 2006 régule les célébrations non-musulmanes. Le Comité des droits de l’homme de Nations Unies s’en inquiète: «Cet article de 2006 criminalise certaines activités qui pourraient mener des individus au renoncement à la foi musulmane. Nous sommes préoccupés par les rapports faisant état de fermeture d’églises ou d’institution évangéliques.» En effet, des chrétiens ont témoigné de nombreuses fermetures d’Eglises dans la région d’Akbou, au Nord de l’Algérie.

Le Middle East Concern, une organisation luttant pour la liberté religieuse des chrétiens, rapporte que c’est dans le cadre familial que commence le plus souvent la persécution dans ce pays. C’est le cas d’un des cinq chrétiens accusés: c’est sa propre femme qui a porté plainte.

 

La rédaction d'Evangeliques.info
Tag(s) : #NOS FRERES SONT PERSECUTES