Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des centaines de personnes sont attirées par l'Évangile au Myanmar, un des pays qui persécutent le plus les chrétiens actuellement.

Les missionnaires sont témoins de miracles dans des régions qui n'avaient pas encore été atteintes par l'Evangile

Au Myanmar, la guerre civile et religieuse entre extrémistes bouddhistes et musulmans a fait des milliers de morts et forcé un exode de réfugiés au Bangladesh voisin de près d'un million de personnes.

 

Pour la minorité Rohingya, c'est un génocide. Une récente conférence des pasteurs organisée par la Mission des Global Disciples au Myanmar montre qu’en dépit de ces nouvelles troublantes, Dieu agit.

 

« Pendant les trois dernières années, Dieu a ouvert l’accès à l'Evangile d'une manière jamais vue auparavant. Profitons-en, car nous ne savons pas combien de temps la porte sera ouverte », explique l'un des organisateurs de la conférence, qui s'identifie comme « frère Matthew ». Pour des raisons de sécurité, les noms des prédicateurs n'ont pas été divulgués, tous choisissant d'utiliser des pseudonymes.

Les missionnaires sont témoins de miracles dans des régions qui n'avaient pas encore été atteintes par l'Evangile

Matthew s’est impliqué dans le ministère de l'évangélisation depuis l'adolescence et coordonne actuellement un projet d’implantation d'églises parmi les groupes ethniques non atteints dans toute le Sud de l'Asie.

« Nous voulons nourrir le mouvement qui se développe et se multiplie », dit-il.

 

Le pasteur Imo est l'un des missionnaires qui sèment des églises parmi les groupes tribaux qui n'ont jamais entendu le nom de Jésus dans le sud du Myanmar.

 

« Par la grâce de Dieu, nous sommes allés de village en village, et beaucoup ont accepté Jésus comme leur Sauveur. Nous avons atteint certains endroits où nous ne pouvons pas accéder en bateau ou en moto. Nous sommes donc allés à pied », rapporte-t-il.

 

 

« Nous avons baptisé 15 personnes rien que la première semaine. Pendant la prédication, Dieu a accompli des miracles dans différents endroits : une personne qui ne pouvait pas marcher à cause d'un problème au genou, a été guérie après la prière; une femme hindoue qui a souffert d'épilepsie pendant de nombreuses années a été délivrée et guérie lorsque nous prions au nom de Jésus », témoigne-t-il.

Les missionnaires sont témoins de miracles dans des régions qui n'avaient pas encore été atteintes par l'Evangile

Un autre cas plus emblématique était celui d'une mère incapable d'allaiter son bébé parce qu'elle ne produisait pas de lait maternel, une affaire considérée comme une malédiction dans la culture tribale.

« L'enfant a pleuré tout le temps. Quand nous avons rencontré cette femme et prié pour elle, le cri du bébé s'est arrêté soudainement et, à la gloire de Dieu, après un certain temps, elle a commencé à l'allaiter normalement. Toute cette famille est venue à l'église et a dédié son bébé au Seigneur. C'était le premier du village. "

 

Le missionnaire souligne que « tout cela est arrivé à cause de la puissance du Saint-Esprit qui accompagne la prédication ».

 

Les missionnaires sont témoins de miracles dans des régions qui n'avaient pas encore été atteintes par l'Evangile

Dans un autre village, au nord de Myanmar, le pasteur Than a témoigné qu'ils ont prié pour une femme qui avait la tuberculose pendant de nombreuses années et qu'elle a été guérie.

« Pour entrer dans cette région, au milieu de la forêt, nous devions marcher une journée entière et une autre partie de la nuit. Quand nous avons fait la première prédication, 10 personnes ont été ajoutées au royaume et baptisées. Un homme nommé Tan était le sorcier local, mais quand il a compris ce qu'est l'évangile, il a abandonné sa sorcellerie et prêche maintenant à propos de Jésus. »

 

Dans certains villages traversés par le pasteur Nathan, l'influence des esprits est très forte et les gens vivent dans la peur de les abandonner.

« Si, par un acte de Dieu, ils deviennent chrétiens, ils sont persécutés par d'autres, qui les chassent. Pour ces personnes, la conversion est une chose dangereuse. »

 

« Nous avons de nouveaux disciples dans ce domaine, mais nous ne pouvons pas ouvrir une église. Si nous essayons de construire une église, les autres villageois disent qu'ils vont la renverser. La guerre spirituelle est très forte, car nous sommes confrontés à l'opposition des moines bouddhistes », a-t-il dit.

 

Malgré cela il ne se décourage pas. L'année dernière, 74 personnes ont été baptisées dans une région où il n'y avait pas de chrétiens auparavant.

« Nous pouvons voir que Dieu a fait un grand miracle. L'Évangile change les choses ici », célèbre-t-il.

 

Matthieu 24:14
Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin.
google images

google images

Avec les informations de :

Assist News

Via :

GospelPrime

Tag(s) : #TEMOIGNAGES DE CONVERSION