Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

1 page

Très jeune je souffrais de paralysie du sommeil. Être éveillé dans un corps endormi.

Cette impuissance me causait une grande angoisse et un sentiment d’étouffement. Les causes de paralysie du sommeil sont multiples, elles peuvent être naturelles, dans ce cas, cela arrive à des personnes qui ont le sommeil très léger,  elles peuvent s’éveiller dans un corps qui dort encore. Les causes peuvent être médicamenteuses, ou occultes. Plusieurs causes conduisent au même résultat,  on se retrouve dans un corps qui ne réagit plus.

Dans mon cas, c’était un traitement médicamenteux qui me plongeait régulièrement dans les états des paralysies du sommeil, où je paniquais, car à la merci même d’une mouche qui passait par là, puisque je ne pouvais rien faire.

Plongé dans cet état, on se met à voir ce qu’on ne perçoit pas en temps normal. C’est-à-dire qu’on perçoit en général une ou plusieurs présences. Ces présences peuvent être soit menaçantes, soit simplement fixer l’individu ou directement s’attaquer à lui. Je pense que dans chacun de ces cas, les causes de la paralysie, expliquent aussi l’action ou l'inaction d’une ou de plusieurs présences.

Jésus et ses disciples dans la barque : Vous pouvez le faire vous-mêmes !

Jésus et ses disciples dans la barque : Vous pouvez le faire vous-mêmes !

Dans mon cas je ne percevais rien au départ. J’étais un enfant, je ne voyais rien mais je me sentais terriblement seul et vulnérable. Quelques fois j’entendais la télévision ou des voix des personnes de ma famille, mais je ne pouvais crier à l’aide, je paniquais seul jusqu’à ce que la paralysie cesse d'elle-même.

Lorsque j’ai eu 10 ans, j’ai commencé à en parler. J’avais une peur panique d’aller me coucher et il fallait que j’explique pourquoi. D’origine catholique, les membres de ma famille m’ont demandé de faire appel à la Vierge lors des paralysies du sommeil. On m’a également donné un chapelet à mettre sous mon oreiller.

Durant la prochaine crise de paralysie du sommeil, j’ai donc fait appel à Notre Dame, mais il ne s’est rien passé. J’ai crié en moi, tous les saints que je connaissais, mais rien. Tout se déroulait comme avant, la paralysie finissait par partir comme les autres fois, après des souffrances.

Vers l’âge de 12 ans, je commençais à voir une ombre qui me fixait durant les crises. Cette présence ne me touchait pas, ne me parlait pas, elle me transmettait une peur panique, de l'angoisse et beaucoup de terreur.

Lors d’une crise, lassé de faire appel à la Vierge et aux saints, j’ai crié en moi le nom Jésus Christ ! Et là, il s’est enfin passé quelque chose. Je me suis immédiatement trouvé libre de mes gestes. J’ai senti sa présence, mais je n’ai rien vu, simplement l’ambiance dans la chambre était apaisée et chargée de quelque chose de Dieu.

La crise suivante,  j’ai naturellement appelé Jésus, d’autant plus que l’ombre menaçante me fixait à nouveau. En appelant Jésus, j’ai senti qu’il était là, mais il ne faisait rien.

Durant un temps qui me semblait très long, je me demandais pourquoi il ne faisait rien, quand j’ai senti qu’il voulait que je fasse moi-même face. Encouragé par la présence de Jésus, j’ai fait face à la chose qui me fixait. Je lui disais en moi, que je n’avais pas peur de lui car j’avais avec moi plus fort que lui. Là j’ai vu l’ombre perdre des forces, se dissiper et disparaitre.  j’ai compris que Jésus voulait m’expliquer que cette présence se réjouissait de mes peurs, parce que je fonctionnais en dessous de mes capacités naturelles. Je ne me battais pas, je ne faisais pas face.

Avant même de faire appel au spirituel, j’avais une marge naturelle dont je ne me servais pas, le courage.

Il leur dit : Pourquoi avez-vous peur, gens de peu de foi? Alors il se leva, menaça les vents et la mer, et il y eut un grand calme. Matthieu 8:26

Il leur dit : Pourquoi avez-vous peur, gens de peu de foi? Alors il se leva, menaça les vents et la mer, et il y eut un grand calme. Matthieu 8:26

Comme j’ai appris à ne plus avoir peur de cette présence, elle ne s’est plus jamais manifestée. Les paralysies du sommeil continuaient durant mon adolescence, mais je les vivais avec moins d’horreur, car je faisais face. J’avais appris à garder mon calme, puis à me concentrer sur une partie de mon corps, notamment en essayant de bouger un doigt par exemple, lorsqu’il bougeait, progressivement, le reste de mon corps suivait.

Aujourd’hui le traitement médicamenteux lourd que j’ai dû suivre depuis mon enfance est terminé. Heureusement que j’ai vécu ces choses, car aujourd’hui je sais que Jésus seul me suffit. Je suis catholique, mais j’ai définitivement sorti la Vierge et les saints de ma foi. 

R.R

Soumettez-vous donc à Dieu; résistez au diable, et il fuira loin de vous.
Témoignage court : Jésus m’a montré que je fonctionnais en dessous de mes capacités
Tag(s) : #TEMOIGNAGES

Partager cet article

Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :