Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Malgré les appels à quitter le pays, de nombreux chrétiens préfèrent rester. « Nous prions et nous jeûnons. Dieu nous protégera », ont déclaré les responsables religieux chrétiens.

Le but étant de recevoir et de baptiser les âmes qui s'ouvrent à Christ en temps d'incertitudes.

Des réservistes de l'armée ukrainienne à l'entraînement près de Kiev, le 29 janvier. (Efrem Lukatsky/AP)
Des réservistes de l'armée ukrainienne à l'entraînement près de Kiev, le 29 janvier. (Efrem Lukatsky/AP)
Des réservistes de l'armée ukrainienne à l'entraînement près de Kiev, le 29 janvier. (Efrem Lukatsky/AP)
Des réservistes de l'armée ukrainienne à l'entraînement près de Kiev, le 29 janvier. (Efrem Lukatsky/AP)

Des réservistes de l'armée ukrainienne à l'entraînement près de Kiev, le 29 janvier. (Efrem Lukatsky/AP)

 

Alors même que la population se prépare à la guerre, hommes, femmes et mêmes des jeunes adolescents, s’entraînent avec des armes pour se défendre; les chrétiens et missionnaires étrangers ont décidé d’employer les armes actives de Dieu, à savoir la prière et le jeûne.

« La situation sécuritaire dans le pays reste imprévisible en raison de la menace croissante d'une action militaire russe et pourrait se détériorer sans préavis », a indiqué mercredi l'ambassade des États-Unis en Ukraine sur son site Internet.

Avec toute l'agitation et malgré l'atmosphère tendue, beaucoup se tournent plus que jamais vers Dieu. Le pasteur ukrainien Anton Tishenko dit que la puissance de Dieu se déplace dans toute la région. « Les gens sont plus ouverts à Jésus-Christ », a-t-il partagé. Le pasteur a aussi déclaré qu'ils prient tous les matins à 7h. L'église se trouve à 40km de la Russie.

 

"Avec les rumeurs de guerre, les gens sont plus ouverts à Jésus-Christ", déclare un pasteur ukrainien
"Avec les rumeurs de guerre, les gens sont plus ouverts à Jésus-Christ", déclare un pasteur ukrainien

 

La missionnaire américaine Jane Hyatt, qui vit à Kiev, la capitale de l'Ukraine, en fait partie. « J'habite ici depuis 26 ans et à ce jour je n'ai pas l'intention d'évacuer. Je regarde comment les choses évoluent. Faisons confiance à Dieu », a-t-elle déclaré à CBN News.

Jane dirige un centre chrétien de réhabilitation pour enfants. « Nous avons plus de 20 enfants à charge et j'ai beaucoup de responsabilités. Je sens que je dois faire le maximum pour eux. »

Le pasteur Tishenko, qui a vu plus de 10 000 personnes se présenter pour accepter Jésus comme Sauveur lors de la dernière croisade, a déclaré qu'il resterait également en Ukraine pour continuer à prêcher l'Évangile.

Entraînements - Credit: Doug Seeburg
Entraînements - Credit: Doug Seeburg
Entraînements - Credit: Doug Seeburg

Entraînements - Credit: Doug Seeburg

 

Avec quelques informations de :

Guiame

Tag(s) : #SIGNES DES TEMPS APOCALYPTIQUES

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :