Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2 pages

Née le 10 octobre 1834, dans l'Indiana, Rhoda était la fille de Jacob et Rachel Derry. Elle avait 7 autres frères et sœurs, toute la famille vivait à Adams, dans l'Illinois.

La famille Derry était considérée comme pauvre, elle menait une vie simple dans une ferme en tant qu'agriculteurs. Connus de tous, ils avaient plutôt bonne réputation dans la région, ils étaient vus comme de bonnes personnes, en particulier la très populaire Rhoda, qui attirait l'attention par sa grande beauté et ses très longs cheveux.

Rhoda Derry portait de KNEBEL Ferencz

Rhoda Derry portait de KNEBEL Ferencz

Lorsqu'elle a eu 16 ans, Rhoda est tombée amoureuse de Charles Phenix, un jeune homme originaire d'une famille de classe supérieure à celle de Rhoda. La famille de Charles n'était pas riche, mais elle vivait dans des meilleures conditions que celle de Rhoda.

Les habitants de la ville savaient que les Derry étaient des descendants d'une lignée de sorcières. La grand-mère paternelle de Rhoda, Mary Derry, avait la réputation d'être une sorcière.

Lorsque la mère de Charles a su que son fils entretenait une relation avec Rhoda, elle s'y est opposée, elle ne voulait pas accueillir une belle-fille qui avait du sang de sorcièreLa relation s'est poursuivie en cachette durant deux ans. Lorsqu'ils avaient 18 ans, Charles a voulu épouser la belle Rhoda malgré l'opposition de sa famille.

A partir de là, Rhoda aurait souffert une menace de sa potentielle belle-mère qui ne voulait pas qu'elle s'approche de son fils. Charles aurait fini par rompre, puisque sa maman ne souhaitait vraiment pas avoir une descendance qui hériterait de ce mauvais sang.

L'énergie de la jeunnesse, la frustration et ce qu'elle pensait être une injustice, ont conduit Rhoda à faire un véritable scandale. Elle était si furieuse qu'un jour sur la place centrale de la ville et devant plusieurs témoins, elle a confirmé que sa grand-mère pratiquait la sorcellerie tout en expliquant qu'elle n'avait aucun lien avec cela. Elle a encore déclaré au public que sa grand-mère nuisait à sa vie, car si sa grand-mère n'existait pas, elle pourrait épouser Charles.

Mary, la grand-mère, était une femme d'un certain âge qui vivait avec les Derry dans la ferme. Après le scandale causé par Rhoda, elle a dû vite faire ses valises pour retourner en Pennsylvanie. Mais avant de partir, devant le reste de la famille, elle aurait maudit Rhoda.

 

Rhoda avait agi de la sorte pour prouver à la mère de Charles qu'elle n'approuvait pas la sorcellerie et qu'elle n'avait aucun lien dans ce domaine, même si sa grand-mère la pratiquait.

Malheureusement pour elle, cela n'a servi à rien, puisque la famille de Charles a déménagé plus ou moins en cachette, sans avertir Rhoda.

Peu de temps après, elle a commencé à entendre des voix. Elle disait qu'elle était poursuivie par quelqu'un, son comportement a radicalement changé. Personne ne voyait ni n'entendait ce qu'elle racontait.

Un soir après le dîner, toute la famille a pourtant été témoin d'un fait surnaturel lorsqu'ils ont vu une force invisible pousser Rhoda sur la table. Cette même force a ensuite poussé Rhoda plusieurs fois contre le mur, laissant tout le monde perplexe et choqué.

La famille savait qu'elle n'inventait ni les voix, ni les persécutions. Mais la situation de leur fille et soeur devait encore empirer puisque quelque chose d'anormal se produisait très rapidement sur son physique. Son apparence se dégradait, elle avait perdu toute sa beauté.

Témoignage : La malédiction a-t-elle frappé Rhoda Derry ?

Ses mâchoires s'étaient anormalement développées, ses yeux n'étaient plus alignés, ils avaient grossi, et ses cheveux avaient changé de texture. Elle ne voulait plus se changer, elle portait les mêmes vêtements tout le temps, elle devenait très sale. Elle était agressive, elle passait des soirées assise par terre, disant qu'elle voyait des sorcières voler au-dessus d'elle, des sorcières qui lui voulaient du mal.

Sa maman dormait avec elle pour la surveiller. Elle disait que durant la nuit, tout d'un coup sa fille pointait vers le plafond comme si elle voyait plusieurs choses. Par moments, Rhoda disait apercevoir des démons, dont un qui lui a dit qu'il volerait son âme.

La famille ne pouvait plus cacher les transformations physique et mentale de Rhoda, cela s'est su à travers la ville tant le changement était drastique. Les individus disaient qu'elle était possédée. La population ne voulait pas être contaminée par la sorcellerie qui touchait Rhoda, la famille a été menacée. Soit Rhoda devait partir, soit toute la famille devait partir, les habitants ne voulaient pas Rhoda dans leur ville, ils avaient peur pour leurs propres vies.

En 1858, les parents de Rhoda ont dû s'en séparer en l'internant à Jacksonville Insane Asylum. Les parents ont expliqué aux médecins qu'elle avait été maudite par sa grand-mère, ce qu'ils ont noté dans leur rapport médical. Ils ont diagnostiqué qu'elle souffrait d'une maladie mentale incurable, avant de la renvoyer dans un premier temps, dans sa famille.

La communauté était sur le point d'expulser cette famille de la ville, une psychose régnait parce qu'ils ont tous vu le basculement de vie de cette pauvre jeune femme et ils avaient vraiment peur des conséquences de la sorcellerie sur quelqu'un d'autre dans la ville.

Témoignage : La malédiction a-t-elle frappé Rhoda Derry ?
Témoignage : La malédiction a-t-elle frappé Rhoda Derry ?

A l'âge de 25 ans, la jeune femme a été envoyée dans un asile. C'était un endroit où plusieurs indésirables étaient abandonnés. C'était le sort de Rhoda, puisque sa famille n'est plus venue la voir.

Rhoda était agressive, invivable. Lorsqu'elle avait des crises, il était nécessaire que plusieurs hommes la maîtrisent ce qui les étonnait beaucoup, car elle était devenue toute maigre. Pourtant, elle avait une très grande force physique durant ses attaques. A l'époque, dans les asiles, certains médecins profitaient pour effectuer des traitements expérimentaux sur les résidents, surtout si les familles les avaient abandonnés.

Rhoda aurait subi plusieurs traitements dont on peut se douter qu'il s'agissait de lobotomie, mais cela n'a servi à rien dans son cas. Rhoda était considérée comme la pire patiente de l'asile, non seulement on ne comprenait pas de quoi elle souffrait, mais elle était agressive durant ses crises. Ils ont coupé ses cheveux, devenus incoiffables dès les premiers jours après la malédiction. Elle se crevait les yeux pour ne plus voir les démons. Elle se frappait régulièrement la tête contre le mur, on la maintenait dans un caisson en bois la plupart du temps lors des crises. Un trou était formé sous le caisson pour ses nécessités physiologiques, un autre trou était situé sur le côté pour la nourrir. Une plaque de fer recouvrait le caisson, pour l'empêcher de sortir. L'odeur pestinentielle, la présence de rats et autres insectes qui entraient et vivaient dans son caisson, rendaient les conditions de vie inhumaines. Elle ne sortait que durant les périodes où elle n'avait pas d'attaques. Elle se tenait alors accroupie, elle parlait une langue bizarre que personne ne comprenait. Pourtant elle semblait discuter avec quelqu'un. Son changement physique se poursuivait, ses os grossissaient et la déformaient davantage, pourtant, les médecins ne trouvaient aucune raison médicale  pouvant expliquer son cas. Ils ne trouvaient pas non plus des causes génétiques. Quelques médecins commençaient à croire à la supposée malédiction de la grand-mère.

Témoignage : La malédiction a-t-elle frappé Rhoda Derry ?

Ses muscles s'atrophiaent, elle bougeait difficilement. Rhoda a souffert durant 40 ans dans cet établissement, jusqu'à ce qu'un journaliste prenne en photos Rhoda et quelques autres patients de cet asile, pour dénoncer les mauvais traitements de l'établissement. Il a raconté l'histoire de Rhoda dans le journal, en évoquant aussi la malédiction de sa grand-mère.

 

Un médecin nommé George Zeller, s'est grandement ému du destin de Rhoda. Il lui a rendu visite avant de s'engager dans une bataille juridique pour la faire changer d'établissement. En 1904, Rhoda a été transférée dans un autre asile dans l'Illinois, le docteur Zeller s'occupait personnellement de Rhoda qui avait déjà 70 ans.

Le docteur se joignait aux infirmières pour lui donner son bain tous les jours. Il s'assurait qu'elle ait toujours un vêtement propre sur elle.

Après 44 ans, Rhoda dormait dans un vrai lit où elle se reposait quand elle le pouvait. Le docteur Zeller lui témoignait une telle affection, que Rhoda a même réappris à sourire lorsqu'elle était lucide. On a alors cherché la famille de Rhoda, ses parents et 6 frères et sœurs, étaient tous décédés. Un seul membre de sa famille a été localisé, il ne voulait toujours pas entendre parler de Rhoda, mais il a expliqué que ses parents savaient qu'elle avait été maudite par la grand-mère qui lui avait envoyé des démons dans son corps pour le modifier et dans sa vie pour la tourmenter. C'est aussi lui qui a donné la vraie date de naissance de Rhoda.

Le docteur Zeller a demandé à ce membre de la famille s'il y avait une maladie mentale héréditaire chez eux, il voulait savoir si la rupture avec Charles avait déclenché une forme de folie. Mais il semblerait que personne dans sa famille n'avait eu une maladie mentale.

George Zeller

George Zeller

Le docteur Zeller s'efforçait de la soigner, même si les crises ne partaient pas. Elle n'était accessible que lors de ses périodes de lucidité. Elle voyait et entendait toujours les mêmes choses depuis sa jeunesse : des voix, des démons, des sorcières. Rhoda ne marchait plus, elle se traînait au sol pour bouger.

Malgré toutes ses recherches, le médecin n'a trouvé aucune réponse médicale, ce qui a laissé une marge à la croyance selon laquelle, elle avait réellement été atteinte par les malédictions de sa grand-mère. Le médecin pensait que le cas de Rhoda était si singulier, qu'il ne croyait pas que quelqu'un dans le monde, avait pu avoir le même parcours en présentant les mêmes anomalies physiques et mentales.

Le rapport de la vie de Rhoda a été envoyé dans plusieurs hôpitaux, institutions et asiles, comme témoignage unique d'un cas inhabituel, mais aussi dans le but que ces établissements comprennent l'importance de traiter tous les patients avec humanité et dignité. Le docteur voulait que les hommes comprennent quelque chose; qu'il s'agisse de malédiction ou de problèmes génétiques, à partir du moment où un humain a besoin d'aide, il faut bien le traiter. Il prend à témoin l'évolution dans le bien-être de cette patiente, à partir du moment où elle s'est sentie accueillie et aimée.

Rhoda est décédée quelques jours avant son 72e anniversaire. 

Dans le cas de Rhoda, on peut imaginer qu'elle a pu être victime de trois choses : la mère de Charles a pu la maudire au moment où elle a menacé Rhoda avant de déménager avec son fils, ou comme tout le monde semble le croire, c'est la grand-mère, ou encore, elle a été victime d'une maladie naturelle qui s'est déclenchée au moment où sa grand-mère et la mère de Charles ont quitté la ville.

Témoignage : La malédiction a-t-elle frappé Rhoda Derry ?
Tag(s) : #TEMOIGNAGES, #OCCULTISME EXTRATERRESTRES

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :