Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Simone Carvalho

Simone Carvalho

Depuis quelques années, cette actrice d’aujourd’hui 57 ans, repentie et engagée dans la foi raconte brièvement quelques pratiques de ce monde.

Elle avait déjà atteint une certaine célébrité lorsqu’elle a traversé un moment de désert. Elle n’était plus contactée pour des rôles ce qui a commencé à la plonger dans le doute. C’est alors que quelqu’un du milieu lui aurait dit « je connais une personne qui fait un travail (macumba) et pourra t’aider ».

Elle confesse aussi avoir pratiqué 6 interruptions de grossesses, aujourd’hui elle est diplômée en théologie et continue de prêcher.

Elle termine en rappelant que nos rêves ne doivent pas être nos rêves, mais ceux de Dieu pour nous.

 

 

Définition du terme Macumba

Ainsi, sous le terme macumba, on retrouvera l’influence de différents groupes ethniques, incluant les Yorubas, les Ewes, les Fon et les Bantous, et même les Amérindiens qui furent en contact avec les esclaves noirs dès le XVIe siècle.

Contrairement à la croyance populaire occidentale, la macumba n'est pas une danse.

La macumba regroupe deux branches principales qui sont l'umbanda (la magie blanche) et la quimbanda (la magie noire). Les cultes de la macumba se basent principalement sur les possessions rituelles par les orixas (ou dieux). Dans l'umbanda, Exu est l'intermédiaire entre les hommes et les orixas, il est le gardien des chemins entre les différents plans spirituels aussi est-il toujours invoqué en premier. Dans la branche quimbanda, les Exu sont les démons, et leur culte remplace celui des orixas habituels. Source

 

 

Avec les informations de :

GospelPrime

Tag(s) : #TEMOIGNAGES