Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

TÉMOIGNAGE D'UNE ANCIENNE SORCIERE

 

 

On m'appelle Sidoine A. Je suis issue d'une famille polygame au sein de laquelle nous adorions des idoles. A la mort de mon père, la rivale de ma mère se souleva contre nous dans des attaques spirituelles. Nous enfants, avions donc décidé de chercher où rester afin d'être protégés contre ces attaques. Ce fut ainsi que moi, j'intégrai une église où les gens prétendaient adorer Dieu tandis qu'au fond ce n'était pas le cas car on adorait des représentations de Dieu. N'y trouvant pas satisfaction, j'intégrai une autre «église» qui n'était rien d'autre qu'une secte au sein de laquelle les gens s'habillaient en robe blanche. Ce fut là que je reçus la sorcellerie. Je ne le savais pas. J'étais à la recherche de la protection de Dieu et cette église (secte) était renommée pour les miracles qui se produisaient en son sein au nom d'un dénommé "Jésus-Christ de Nazareth" qui n'avait en effet rien à avoir avec le vrai Jésus-Christ de Nazareth (le Fils de Dieu).

 

 

Comment est-ce arrivé ?

 

 

Durant des années j'adorais leur «dieu » ainsi que les anges (représentations d'anges, c'est-à-dire des démons) ce qui n'est pas du tout biblique (Apocalypse 22:8-9) car la Bible dit: tu adoreras le Seigneur ton Dieu seul (Matthieu 4:10), tu n`auras pas d`autres dieux devant sa face (Exode 20:3).

 

Un jour, les dirigeants de cette secte qui, à l'apparence était une église au sein de laquelle on adorait "Dieu" et même un nommé "Jésus-Christ de Nazareth", me firent appel. A l'époque, j'occupais le poste de visionnaire c'est à dire que les gens venaient me consulter pour que je leur prédise par exemple l'avenir, pour que je demande aux anges (démons) ou à «Dieu» (en réalité, ce n'était pas Dieu mais le diable) de leur donner des enfants. A l'époque, de nombreuses personnes fréquentaient tout comme moi d'ailleurs, cette église, sans savoir qu'elle avait le diable pour fondement. L'invocation des anges était chose fréquente au sein de cette église.

 

Bien aimés, ces pratiques ne sont pas du tout biblique et entraînent de graves conséquences. On ne s'en rend compte que plus tard. Ces dirigeants me dirent donc : Sœur Sidoine. Dans le spirituel, nous avions vu que vous êtes animées de l'esprit de «Abikou» (nom d'un démon) qui domine votre vie. Vous devez nécessairement, dans les plus brefs délais, passer par une «délivrance». Pour cette «délivrance», vous devez acheter des fruits dont sept noix de palme.

Toute religion qui prône l'utilisation des fruits pour des actes spirituels, méfiez-vous-en. Ne sachant pas ce qui allait m'arriver, croyant que c'était pour mon bien j'acceptai. J'obéis car j'étais en quête d'une parfaite délivrance, d'une grande protection et du salut. Or, le vrai salut, la parfaite délivrance et la grande protection ne se trouvent qu'en Jésus-Christ de Nazareth, le Fils du Dieu vivant qui est mort sur la croix pour les humains et qui fut ressuscité le troisième jour d'entre les morts. Ladite «délivrance» devrait donc avoir lieu dans une grande forêt à partir de 23h30.

 

 

Le pasteur principal et moi

 

Il sonnait 23h30 lorsque je partis dans cette forêt avec le pasteur principal de l'église (la secte) au sein de laquelle j'étais. Je n'avais averti aucun membre de ma famille même pas mon époux car telles étaient les instructions que j'avais reçues. En quête de salut, croyant que j'étais sur la bonne voie, je faisais tout ce que me demandaient les responsables de cette église (secte).

 

La délivrance, quand elle est faite sous l'inspiration du Saint-Esprit est une bonne chose mais quand ce sont des satanistes déguisés en anges de lumière, ceux qui y passent, amasseront des démons qui détruiront totalement leur vie à moins qu'ils ne reviennent à Jésus-Christ le Fils du Dieu vivant.

 

 

La première fois

 

 

Arrivé dans la forêt, le pasteur qui voulait me faire la délivrance prit de ma main les choses qu'il m'avait ordonnées d'acheter. Il me demanda de lui faire dos pendant qu'il "prierait" sur les noix. J'obéis et suite à ses prières, il brisa, à l'aide d'une pierre, l'une des noix et me donna ce qui était à l'intérieur en me disant : "Ne le mâche pas, avale-le." Dès que je l'eus avalé, je ne retournai plus à la maison avant de me retrouver dans mon lit. Il venait ainsi de me donner la sorcellerie.

 

 

Réunions nocturnes

 

 

Dès lors, tous les soirs, spirituellement, j'allais à des réunions sans que personne ne le sache. Je fis sept années dans la sorcellerie noire, détruisant des foyers, tuant des jeunes, hommes comme femmes sans répit et tout cela sans que nul ne se doute du fait que je fus sorcière pas même mes enfants. Gloire soit rendue au Seigneur Jésus-Christ, fils du Dieu vivant qui, aujourd'hui m'a complètement délivrée de la sorcellerie! Suite à cette soi-disant "délivrance" dans la forêt, j’étais devenue l'une des plus grandes visionnaires de cette église; cette église même au sein de laquelle on prétend chasser démons et sorciers. Les plus puissants dirigeants n'étaient rien d'autre que des sorciers comme je l'étais. Au cours d'une seule année, je fis mourir 82 personnes sans compter les fœtus que je détruisis et les enfants envers lesquels je n'eus aucune pitié.

 

 

Mon pacte avec le monde des ténèbres

 

 

Assistaient aux réunions nocturnes, les grands responsables de l'église (secte) au sein de laquelle j'étais membre actif. Cette soi-disant "église" prêchait l'évangile et faisait croire en plein jour qu'ils chassaient les démons au nom de Jésus-Christ avec des bougies...

 

Au cours de ces réunions nocturnes, je signai un pacte stipulant que je ne tuerais aucun membre de ma propre famille excepté mes propres enfants que je donnerais en sacrifice quel qu'il soit. En effet, tour à tour, en guise d'alliance, chaque sorcier doit offrir des membres de sa famille. Ces alliances accroissent la puissance du donateur et des consommateurs et les maintiennent sous des malédictions plus fortes et plus violentes. A l'époque, j'avais quatre enfants dont deux jumeaux que j'offris en sacrifice. Nous tuâmes mes enfants et le lendemain, je pleurai comme tout le monde.

 

 

Mes visions

 

 

Le visionnaire, c'est une personne possédée d'un esprit impur qui peut vous dire votre passé mais pas votre avenir en ce sens que l'avenir qu'il vous prédit n'est rien d'autre qu'une histoire soigneusement formulée par les démons qui se chargent de l'accomplir si vous ne faites pas ce qu'ils vous demandent de faire. En effet, seul Dieu connait l'avenir. Et nul ne peut prédire l'avenir à moins qu'il ne soit véritablement inspiré par le Saint-Esprit. En tant que visionnaire, je disais à telle personne: c'est ta tante qui t'envoûte. Quand tu rentreras, tu la verras te lorgner et ce sera ça la preuve que c'est elle la sorcière.

 

Spirituellement, avant que mon client ne rentre chez lui, un démon possédait la tante en question et l'obligeait à le lorgner. Au vu de ce signe, mon client se disait que la puissance de Jésus-Christ dans ma vie est forte et que Dieu m'utilise puissamment. J'avais dix démons de hauts rangs à ma disposition et chaque démon avait d'autres démons qui lui étaient inférieurs et qui étaient sous ses ordres. Au sein de cette église nous ne disions pas démons mais "anges de dieu" ou "anges de Jéhovah". Lorsqu'une femme enceinte venait consulter "dieu" auprès de moi, spirituellement, je faisais pivoter le bébé qu'elle portait dans son ventre et j'accusais un membre de sa famille d'être à l'origine des maux.

 

Frères et sœurs en Christ, je vous en prie, n'achetez plus jamais des bougies pour faire une quelconque vision auprès de qui que ce soit. Car, en y allant, vous exposez volontairement votre vie au diable et lui donnez un droit légal sur vous. Êtes-vous stériles? C'est Jésus-Christ le Fils du Dieu vivant qui donne des enfants. Et il le donne gratuitement à qui le lui demande.

 

Jésus a dit : Ne vous inquiétez pas du lendemain; car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine. (Matt 6:34). Ne vous inquiétez de rien; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. (Phil 4:6).

 

Confiez votre sort, vos enfants, vos projets, votre guérison, votre recherche d'emploi ou votre emploi, bref toute votre vie à Jésus-Christ le Fils de Dieu. Il ne vous prendra ni bougie ni sacrifice, ni fruit... Gratuit, c'est totalement gratuit.

 

 

Comment ai-je pu tuer mes deux enfants ?

 

J'avais quatre enfants et je devais en offrir, à l'époque, deux pour qu'ils soient dévorés par tout le club de sorcellerie. Lorsque ce fût mon tour de tuer mes enfants, je fis appel à l'esprit de l'un de mes enfants jumeaux sur lequel je posai du feu (tout ceci se passa sur le plan spirituel c'est-à-dire en esprit). L'enfant commença par sentir la fièvre. Trois jours après les pasteurs de l'église et moi le mangeâmes. Dix huit jours plus tard, nous fîmes la même chose pour le second. Naturellement, à la mort de chaque enfant, je pleurais à chaudes larmes comme tout le monde et mon mari me consolait en me disant: "Dieu a donné, Dieu a repris... ne pleure pas chérie, c'est Dieu qui en a voulu ainsi". En fait, il ne savait pas que j'étais sorcière.

 

Etes-vous sûr que Dieu est à l'origine de vos malheurs? Dieu vous a t-il dit expressément ou clairement que c'est Lui qui est à l'origine de tel malheur dans votre vie? Ne laissez pas le diable vous tromper. Dieu a formé sur vous, des projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l'espérance. (Jérémie 29: 11).

 

Ce que Dieu désire, c'est votre bonheur et non votre malheur. N'accusez plus Dieu face aux situations pénibles mais demandez-Lui plutôt si c'est effectivement Lui qui vous envoie tel malheur. Car Dieu a dit: "Si l'on forme des complots, cela ne viendra pas de moi; Quiconque se liguera contre toi tombera sous ton pouvoir." Esaïe 54:15

 

 

La guerre

 

 

Les dirigeants de cette église m'envoyaient au sein des missions de tueries les plus difficiles et je réussissais toujours. Un jour, ils m'ont demandé d'attacher une bougie au nom de l'un de leurs amis qui était aussi le mien (lorsque nous attachions une bougie au nom de quelqu'un, nous le dévorions). Mon refus était catégorique. Considérant cela comme une insubordination, mes prédécesseurs, les pasteurs de l'église se mirent à m'attaquer spirituellement. Puisqu'ils n'étaient pas aussi forts que moi, je tuai les deux adjoints et je m'apprêtais à m'occuper du pasteur principal lorsqu'il vint me supplier. Alors, plus tard, spirituellement, je disputai le volant de son véhicule avec lui jusqu'à ce qu'il meure dans un accident.

 

Bien-aimés, un sorcier est une personne possédée. Or, ni le diable, ni les démons n'ont de pitié envers qui que ce soit. Mais la Bonne Nouvelle est que Jésus-Christ le Fils de Dieu qui m'a libérée de la sorcellerie peut vous en libérer aussi.

 

Même si vous êtes animés par l'esprit de la sorcellerie, peu importe le nombre de victimes que vous avez faits jusque-là, Dieu vous aime. Et c'est pour vous racheter des liens de la sorcellerie que Son Fils Jésus a payé le prix en mourant sur la croix. Vous pouvez vous repentir et venir à Jésus maintenant.

 

On dit souvent dans la sorcellerie que ceux qui dévoileraient leur secret mourront. Bien-aimés, si vous êtes sous l'influence de la sorcellerie et que vous vous repentez sincèrement de vos péchés et recevez Jésus dans votre vie, vous ne mourrez pas. Jésus-Christ peut vous délivrer de la sorcellerie et de son influence. Vous pouvez naître de nouveau maintenant et être ainsi à jamais débarrassé de la sorcellerie. Vous aussi qui êtes victimes de la sorcellerie, attaqués dans vos rêves par des animaux qui vous poursuivent ou des fous, ou une foule de personnes armées…, vous pouvez recevoir Jésus maintenant et être totalement délivrés de tout cela.

 

J'étais dans une maison louée. Au sein des locataires se trouvait un monsieur qui autrefois était aussi un membre de l'église (la secte) à laquelle j'appartenais. Mais lui, sans l'ombre du moindre doute du fait que les dirigeants fussent des sorciers, s'était repenti à cause du fait que certaines pratiques de cette église n'étaient pas bibliques par exemple le fait d'invoquer les anges. Mieux encore, il avait reçu Jésus-Christ dans sa vie comme étant son Seigneur et Sauveur personnel et était membre d'une église évangélique de la place tandis que son épouse avait évolué au poste de visionnaire au sein de la secte à laquelle j'appartenais et était aussi une sorcière sans qu'il ne le sache.

 

J'avais résolu en mon cœur de le faire souffrir jusqu'au jour où il reviendrait au sein de notre église de sorciers (seul les hauts dirigeants savaient que l'église était basée sur la sorcellerie. Le monde, lui, nous voyait comme des disciples de Jésus-Christ qui opéraient des miracles, consultaient l'avenir auprès de Dieu). Je lui envoyai toute sorte de maladies sans succès. C'était un chrétien, un vrai. Il menait une vie de sanctification et pas moyen de passer par un péché pour l'avoir. A peine péchait-il qu'il se repentait sincèrement et demandait à Jésus-Christ le Fils du Dieu vivant de lui pardonner. Parce qu'il n'adorait que Jésus-Christ et qu'il n'adorait rien d'autre, chaque fois que je l'observais spirituellement, je le voyais entouré d'un feu dévorant et consumant (Héb. 12:29).

 

Qui peut manger du feu? Ne pouvant l'atteindre, je mangeai avec plaisir son épouse qui était comme je l'ai précédemment dit, une sorcière mais de rang inférieur au mien. A cette époque, je n'avais plus dix démons de haut rang à ma disposition mais 16, tous de haut rang. Ceci fait, je m'approchai physiquement de lui quelques jours après l'enterrement, pendant qu'il était encore dans la souffrance de la perte de son épouse et je lui dis:

 

"Tu dis être né de nouveau et c'est pour naître de nouveau que tu nous as quitté (tu as quitté notre église). Quel est donc cette prière que tu fais et qui n'a pas pu empêcher la mort de ta jeune et ravissante femme? Ne vois-tu pas que c'est la sorcellerie qui l'a tuée? N'est-il pas tant que tu reviennes parmi nous?"

 

Le monsieur, sans se décourager m'expliqua qu'il avait toujours demandé à son épouse de se repentir de ses péchés et de donner sa vie à Jésus-Christ afin de naître de nouveau mais qu'elle n'avait jamais accepté car le diable l'avait aveuglé. Et il ajouta: "Sinon, pourquoi le sorcier qui a tué ma femme, n'a-t-il pas pu me tuer? Il sait qu'il ne le peut pas car Christ est dans ma vie (Luc 10:19).

 

Quelques temps après, il se mit à me prêcher à nouveau l'Évangile, me demandant de me repentir de tous mes péchés et de donner ma vie à Jésus-Christ qui détient la solution à tous mes problèmes... Je lui répondis avec arrogance espérant qu'il s'énerverait et que j'utiliserais contre lui sa propre colère. En effet, les sorciers vous poussent à pécher afin d'utiliser contre vous vos propres péchés. Un enfant de Dieu étant une personne qui ne s'énerve pas, il me sourit et me dit: Jésus va te délivrer.

 

Bien-aimés, si le sorcier n'aperçoit pas Jésus-Christ dans votre vie, il fera d'elle son champ d'entraînement. Vous avez besoin de recevoir Jésus-Christ dans votre vie. Sans Jésus, nul ne peut vous protéger des sorciers. La véritable protection contre les sorciers est entièrement gratuite et elle se trouve en Jésus-Christ.

 

Suite au décès du pasteur principal, les plus grands et les plus puissants responsables de l'église étaient encore (quoique j'eusse le dessus à ce moment) plus furieux contre moi et me livraient une guerre plus atroce. Fatiguée par ce manque de paix, je quittai l'église pour intégrer le culte d'une idole qui est reconnu pour chasser les sorciers et délivrer ceux qui sont sous leurs emprises. Cette idole au vu de ceux qui viennent la consulter était la protectrice, anti sorcellerie. En réalité, seuls les sorciers dirigeaient cette idole. Je savais que quand on parle d'idole qui combat les sorciers, il ne s'agit rien d'autre que d'une autre troupe de sorciers. Le monde considérait cette idole comme un dieu fils du Dieu suprême. Or, il ne s'agissait que de statuettes autour desquelles opère une légion de démons.

 

Soyons réalistes, frères et sœurs et soyons raisonnables; satan peut-il se protéger contre lui-même? Seul Jésus-Christ de Nazareth le Fils du Dieu vivant, peut protéger contre la sorcellerie et en délivrer.

 

Le montant qu'il fallait pour l'inscription afin d'adhérer à ce culte vaudou s'élevait environ à 84 000 francs. Mais étant sorcière, je passais spirituellement sur les étalages des vendeuses et je leur soutirais de l'argent. Plus tard, les pauvres dames ne comprenaient simplement pas comment leur sous avaient pu disparaître. Certaines parmi elles se demandaient si elles n'avaient pas mal donné la monnaie à leurs clients. Je volai ainsi 100 000 francs que je remis au lieu des 84 000 francs. Le fait que j'avais donné 100 000 pendant qu'on ne m'en demandait que 84 000 plut beaucoup au chef du couvent satanique.

 

S'il vous arrive souvent de remarquer que vous perdez de l'argent sans savoir comment, ou vous avez l'impression de mal gérer mais vous ne savez pas exactement ce que vous avez fait de votre argent, bien-aimés, vous avez besoin de jeûner et de prier contre la sorcellerie et de payer vos dîmes à l'église afin que le Seigneur ordonne au dévastateur de s'éloigner de vous et de vos biens.

 

Aujourd'hui encore, Jésus peut vous délivrer et vous protéger de la sorcellerie. Vous avez peut être entendu parler de plusieurs Jésus en image mais peut-être n'avez-vous pas encore expérimenté le Véritable Jésus. Avec le véritable Jésus, il n'y a ni lien avec la sorcellerie, ni lien avec aucune pratique non biblique.

 

Dès la première fois que je vis le chef du culte démoniaque, je sus qu'il était sorcier mais lui ne se douta de rien à mon endroit car je lui étais supérieure. Lorsque je lui remis les 100 000, il voulut me donner la monnaie et je refusai. Tellement, il était content car il me prenait pour une nouvelle recrue riche qui voulait intégrer leur religion. Lorsque je lui expliquai que j'étais visionnaire dans mon ex église, il me parla en ces termes : On peut vous confier des choses. Lui aussi à son tour me donna la sorcellerie mais d'une autre manière. Pour la deuxième fois, je reçus la sorcellerie. Arrivée dans son groupe de sorciers, il comprit très vite que j'étais plus gradée que lui et tous ses collaborateurs. J'utilisai la sorcellerie qu'il m'avait donnée pour tuer son propre fils que nous mangeâmes tous ensemble. Je demeurai au sein de ce fétiche, vaudou (idole) tuant la plupart de ceux qui venaient nous exposer leurs problèmes ou ceux qui voulaient connaître l'avenir.

 

 

Que Dieu vous bénisse !

 

Source : mcreveil.org

Tag(s) : #TEMOIGNAGES