Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Longueur : Moins d'une page

Témoignages courts : Du champion de skateboard à la drogue, il a rencontré Jésus en prisonte

Christian Hosoi avait un rêve dans la vie : être le meilleur skateur du monde. Après avoir réussi il se sentait toujours vide.

L'athlète de 50 ans avait grandi dans le sud de la Californie, où dès son plus jeune âge, il avait commencé à pratiquer ce sport tous les jours.

 

 

À 13 ans, il quitte l'école pour se consacrer à des compétitions. L'année suivante, en 1982, il devient skateur professionnel, célèbre pour son style audacieux et remportant plusieurs concours. En peu de temps il avait déjà cumulé une grande fortune et beaucoup de fans.

 

Selon Transworld, Hosoi est le quatrième skateboarder le plus influent de l'histoire, pour avoir redéfini les manœuvres de skateboard. Il est l'inventeur de manoeuvres comme "Christ Air" et "Rocket Air". En 1984, il crée sa propre entreprise, Hosoi Skates, qui génère des revenus de 350 000 $ par an. La célébrité et l'argent ne lui suffisant pas, il se met à la drogue et aux incessantes fêtes. 

 

Le changement se produit en janvier 2000, lorsqu’à 32 ans, il est arrêté à l'aéroport d'Honolulu avec environ 700 grammes de méthamphétamine. Suite à cette arrestation, il sera condamné à 10 ans de prison pour trafic de drogue.

 

 

 

À cette époque justement, sa petite amie, Jennifer Lee, avait cessé de consommer de la drogue après avoir donné sa vie à Jésus. Elle s'était entièrement tourné ver Hosoi, l'encourageant à faire confiance à Dieu pour faire face à ses problèmes avec la loi. L'entreprise de Hosoi, subissait aussi les conséquences de la récession des années 90, acculé financière et privé de liberté. Dieu ne l'intéresse pas dans un premier temps.

"Dieu? Je n'ai pas besoin de Dieu; J'ai besoin d'un avocat! "avait-il répondu.

 

Durant son séjour en prison, elle l'incite à lire la Bible, mais Hosoi n'y porte aucun intérêt jusqu'au jour où se met quand même à lire une portion des Écritures.  Au bout de 3 semaines seulement, il donne sa vie au Seigneur.

"Être au centre de la volonté de Jésus est ce qui me rend heureux maintenant", témoigne-t-il.

"La vie éternelle n'a rien à voir avec mon apparence. Cela ne m'amènera pas au paradis. L'accent est mis sur l’adoration à Dieu. "

 

Après quatre ans et demi au centre de détention central de San Bernardino, Hosoi a été libéré pour bonne conduite.

Jennifer et lui sont toujours ensemble et ont 3 enfants aujourd’hui.

 

Depuis 2005, Hosoi est membre de l'équipe pastorale de l'église du Sanctuaire à Costa Mesa en Californie. Il explique que l'Évangile «parle d'espoir et d'une seconde chance».

 

"Je suis discipliné au sujet de ce que je fais. L'éternité est quelque chose à prendre très au sérieux ». Prévient-il.

 

 

 

Avec les informations de :

GospelPrime

Tag(s) : #TEMOIGNAGES DE CONVERSION