Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Athée, le Premier ministre espagnol veut "intégrer les musulmans" et retirer le catholicisme des écoles
Athée, le Premier ministre espagnol veut "intégrer les musulmans" et retirer le catholicisme des écoles

 

 

Pedro Sánchez a refusé de prêter serment devant un crucifix ou une Bible

 

Le socialiste Pedro Sánchez, ouvertement athée, a été investi en tant que nouveau Premier ministre espagnol, début juin.

Durant la cérémonie d'investiture, il a clairement fait connaître sa position en faveur de « l'État laïque » et a refusé de prêter serment devant un crucifix ou une Bible, plaçant sa main sur une copie de la Constitution.

Dans son serment, il n'y avait aucune mention de Dieu.

« Je promets, par ma conscience et mon honneur, de remplir fidèlement les obligations du poste de président du gouvernement, avec loyauté envers le roi, et de faire respecter la Constitution comme la règle fondamentale de l'Etat », a déclaré samedi Sanchez.

 

La publication catholique The Tablet a présenté plusieurs propositions du Parti socialiste, les accusant d'être anti-catholiques, mais pro-islam.

(Screenshot: YouTube/CGTN)

(Screenshot: YouTube/CGTN)

Dans d'autres déclarations, il a dit qu'il n'autoriserait aucune « confession religieuse à avoir un traitement préférentiel », bien qu'il ait déclaré qu'il soutiendrait les lois où « les croyances et les expressions idéologiques, religieuses, culturelles et sexospécifiques sont respectées ».

 

Sánchez a déclaré au magazine espagnol El Plural :

« Je suis athée et je crois que la religion ne devrait pas être dans les salles de classe, elle devrait être laissée seule dans les églises. Dans les salles de classe, vous devez former la citoyenneté, pas les personnes ayant des croyances religieuses, quelque chose qui est privé. »

Les dirigeants ouvertement athées ont émergé en Europe ces dernières années. La France, la Croatie et la Grèce ont également vu évoluer des politiciens « non religieux » au pouvoir ces dernières années.

 

Le magazine a souligné que Sánchez a promis de retirer les symboles religieux des institutions, ainsi que de mettre fin au financement public de l'Église catholique, qui rassemble la majorité de la population du pays (67%).

En outre, il vise à supprimer la religion du programme scolaire.

D'un autre côté, il fait signe aux musulmans en Espagne, en disant qu'il accordera une attention particulière à « l'intégration totale des communautés islamiques dans le projet européen et à la reconnaissance de la contribution arabe à la culture européenne ».

Spain's new Prime Minister Pedro Sanchez during the swearing in ceremony at the Zarzuela Palace in Madrid, Spain Photo: PPE/SIPA USA/PA Images

Spain's new Prime Minister Pedro Sanchez during the swearing in ceremony at the Zarzuela Palace in Madrid, Spain Photo: PPE/SIPA USA/PA Images

Les évangéliques, peu nombreux dans le pays, se sont battus contre le progrès de l'agenda socialiste, qui affecte directement les normes morales.

L'année dernière, l'Alliance évangélique espagnole a fait campagne contre un projet de loi qui empêchait les parents de s'opposer à la décision de leurs enfants de subir un traitement hormonal et des chirurgies de changement de sexe.

Les dirigeants évangéliques ont fait valoir que cela était nocif, avertissant que le traitement hormonal chez les enfants conduit à des « traumatismes profonds et irréversibles ».

Mais il ne se sont pas encore prononcé sur les déclarations de Sanchez.

 

 

Article rédigé avec les informations de :

Christian Post

The Tablet

El Plural

Tag(s) : #SIGNES DES TEMPS APOCALYPTIQUES