Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'évangéliste croit que le discours politiquement correct devient une sorte d '"idolâtrie"

 

 

Lors de la conférence GAFCON à Jérusalem, l'évangéliste britannique Rico Tice a donné un témoignage de grand impact.

Ancien membre d'une équipe de campagne d'évangélisation au Royaume-Uni, il s'est retiré lorsqu’il a appris qu'il ne pouvait pas parler contre l'homosexualité.

 

Ordonné par l'église anglicane, la plus grande de son pays, il explique que la posture de l'archevêque Justin Welby, le leader mondial de l'Église épiscopale anglicane fut une profonde déception.

 

« Je pleure pour les dirigeants qui ont tourné le dos à l'autorité de l'Écriture », a déclaré Tice.

Il a averti que « Dieu retirera son Esprit de cette institution à moins que les Anglicans ne se repentent de leurs péchés ».

Rico Tice

Rico Tice

Selon lui, au cours d'une réunion mondiale de dirigeants confessionnels, un évêque nigérian a réprimandé les Anglais pour le péché de soutenir les homosexuels actifs, et leur acceptation des prêtres homosexuels dans la dénomination. Pour lui, c'était un message clair de Dieu.

 

Tice révèle que le discours politiquement correct devient une sorte d '«idolâtrie», dépassant l'autorité de la Parole.

 

« Si la communauté anglicane ne se soumet pas aux Ecritures, le Seigneur nous abandonnera. L'Esprit s'éloignera de l'église anglicane traditionnelle, à moins que nous nous soumettions aux Écritures et ne nous repentions de nos péchés et n'invitions les membres à le faire », dit-il.

« Je parle comme un évangéliste, quelqu'un qui a passé les 30 dernières années à essayer de gagner les perdus. Je suis ici parce que je sais qu'il n'y a pas de pouvoir dans l'évangélisation si vous n'êtes pas soumis aux Écritures », a-t-il dit.

 

S'adressant au moment où il a décidé de quitter le groupe de travail sur l'évangélisation de l'Église anglicane, il a expliqué qu'il avait discuté avec l'évêque Paul Bayes, qui approuve les relations homosexuelles.

google images

google images

« Je ne pouvais pas me soumettre à son leadership. J'ai dû quitter le comité. L'évêque et moi suivons différentes religions quand il s'agit de parler de l'enseignement clair des Écritures sur la sexualité humaine. Je pense que c'est un grand mal de dire aux gens qui sont sur le chemin de la destruction que c'est correct d'enseigner qu'ils ne feront pas face à la colère de Dieu quand on sait [que cela arrivera] », a-t-il dit.

 

 

L'évangéliste dit qu'il faut se souvenir de la différence entre « tolérance » et « permissivité », ce qui est devenu synonyme dans de nombreuses églises.

 

Malgré sa déception, l'évangéliste affirme que beaucoup dans l'église anglicane n'ont pas abandonné l'évangile de Jésus et, même en tant que minorité, disent à leur peuple « gardons l'enseignement des Écritures ».

*correction : progressistes

Avec les informations de :

premierchristianity

Tag(s) : #DISCUSSIONS BIBLIQUES, #SIGNES DES TEMPS APOCALYPTIQUES