Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Leandro Rodríguez Lastra

Leandro Rodríguez Lastra

Leandro Rodríguez Lastra est gynécologue et chef du secteur gynécologie à l'hôpital Pedro Moguillansky de Río Negro, en Argentine. En mai 2017, il a assisté une fille de 19 ans, enceinte de cinq mois, souffrant de douleurs intenses, provoquée par la prise d'un médicament abortif.

 

Le médecin a refusé de poursuivre par un avortement, il a pu sauver sa mère et son bébé. La plainte contre le médecin a été déposée par une député argentine pro-avortement. Elle l'a accusé de "violence obstétricale" et de "non-respect des obligations de fonctionnaire".

 

 

À près de 23 semaines, le bébé pesait plus de 500 grammes. Le risque de décès était élevé pour la mère et l'enfant. Le médecin a réussi à stabiliser la mère, et après 35 semaines de gestation, les médecins ont induit l’accouchement, le bébé prématuré a été adopté peu après.

 

Un autre médecin pro-vie, Dr Yamila Custillo, avait refusé de poursuivre un avortement dans les mêmes conditions.

Dans une récente manifestation en Argentine, plusieurs médecins ont déclaré qu’ils étaient des soignants et non des assassins. Cependant, Marta Milesi, député de Río Negro, a dénoncé les deux affaires.

 

Selon la plainte, leur erreur aurait été d’empêcher un avortement déjà en cours. Les autres gynécologues et obstétriciens de l'hôpital ont manifesté contre l'avortement et en faveur du droit médical de refuser de l'exécuter.

 

L'Association médicale pour la vie, qui soutient publiquement le Dr Leandro, a adressé une note de soutien au médecin, affirmant qu'il « agissait de manière appropriée et correcte ».

La note a également déclaré :

« Nous appelons toutes les organisations pro-vie du pays à demander l'abrogation du protocole, appelé à tort" Interruption juridique de la grossesse ", pour continuer à protéger la vie de tous les Argentins. »

 

 

Avec information :

Aleteia

http://wrmx00.epimg.net

http://wrmx00.epimg.net

Tag(s) : #SIGNES DES TEMPS APOCALYPTIQUES, #NOS FRERES SONT PERSECUTES