Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Fermés en mars à cause de la pandémie, depuis le mois d’août les autorités ont décidé de la réouverture progressive des lieux de culte. Cependant, à ce jour, aucune église n’a été autorisée reprendre ses activités.

Algerie Eco

Algerie Eco

Tous les lieux de culte avaient été fermés mi-mars en Algérie à cause de la pandémie de Covid-19. Depuis le mois d’août les autorités ont décidé de la réouverture progressive de ces lieux de culte, en commençant par les mosquées accueillant plus de 1000 fidèles, rapporte Portes Ouvertes. Cependant, à ce jour, aucune église n’a été autorisée à rouvrir. 

 

Les autorités locales de la wilaya de Tizi-Ouzou, en Kabylie ont publié le 27 octobre une liste des lieux de culte autorisés à rouvrir. 183 mosquées sont concernées dans cette province où vit la majorité des chrétiens algériens. Certaines accueillent moins de 1000 fidèles contrairement aux premières annonces gouvernementales. Aucune église n’a été autorisée à reprendre ses cultes. C’est le signe de discrimination et d’injustice, pour un observateur, cité par Portes Ouvertes. 

Depuis environ trois ans, les autorités algériennes se sont lancées dans une véritable campagne contre les Eglises affiliées à l’Eglise Protestante d’Algérie (EPA). Treize d’entre elles ont été fermées de force et plusieurs autres ont été sommées de cesser leurs activités.

 

evangeliques.info

Tag(s) : #NOS FRERES SONT PERSECUTES