Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

illustration

illustration

Mon oncle âgé, John, a été malade pendant longtemps. Sachant qu'il allait mourir, il a commencé à lire sa Bible et a essayé d'amener sa sœur, ma mère, à retourner à l'église aussi. Il lui a même envoyé une Bible (qu'elle a rapidement classée) et l'a oubliée.

Maintenant, il souffrait beaucoup et comme il ne mourait pas assez vite à ses yeux, il a décidé de se mettre une balle dans la tête.

Pendant qu’il se suicidait, la Bible qu'il a donnée à ma mère a sauté de l'étagère et a volé à vingt pieds dans les airs. Étonnés, nous l'avons remise sur l'étagère, elle a immédiatement sauté et a survolé la pièce. A présent terrifiés, nous avons remis la Bibe en place et nous nous sommes assis sur le canapé, en l’observant dans l’attente qu’elle saute à nouveau, mais il ne s'est rien passé et nous sommes allés dans la cuisine pour préparer le dîner. Soudain, nous avons entendu un grand bruit et avons couru vers le salon pour trouver la Bible ouverte à dix mètres de là. Voyant que la Bible était ouverte au livre de John (Jean), ma mère m'a regardé et a dit : «Je pense que John est mort».  

Un appel à sa femme a confirmé le décès.

 

Pendant ce temps, la fille de John, Katie, nous a dit plus tard que pendant que notre Bible sautait de l’étagère, de son côté elle recevait des appels téléphoniques avec la voix de son père qui lui disait «Je suis désolé», encore et encore. Ces appels ont commencé immédiatement après sa mort et se sont poursuivis pendant quelques semaines.

Après cela, ma mère a commencé à aller à l'église.

Témoignage court : Oncle John

Si quelqu'un s'adresse aux morts et aux esprits, … je tournerai ma face contre cet homme, je le retrancherai du milieu de son peuple. Lévitique 20:6. Saül mourut, parce qu'il se rendit coupable d'infidélité envers l'Éternel, dont il n'observa point la parole, et parce qu'il interrogea et consulta ceux qui évoquent les morts. 1 Chroniques 10:13. Qu'on ne trouve chez toi personne qui … consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts. Deutéronome 18:10-11. Si l'on vous dit : Consultez ceux qui évoquent les morts et ceux qui prédisent l'avenir, Qui poussent des sifflements et des soupirs, Répondez : Un peuple ne consultera-t-il pas son Dieu ? S'adressera-t-il aux morts en faveur des vivants ? Ésaïe 8:19. LSG

Tag(s) : #TEMOIGNAGES

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :