Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une nuit, je m'occupais d'un patient mourant. Il avait très peur et il me demandait de ne pas laisser ces gens l’emporter. Lorsque je lui ai demandé de qui il parlait, il a pointé en direction du pied du lit. Je ne voyais personne, mais il avait très peur et j'ai passé beaucoup de temps avec lui pour essayer de le calmer et le rassurer. Finalement, lorsqu’il s'est calmé, j’ai quitté son chevet pour me rendre au poste de soins infirmiers qui se trouvait à environ 15 mètres. Quand je me suis assis, j’ai regardé vers lui, et j’ai été choqué de constater qu’il y avait une forme noire debout sur le lit, regardant le patient. J'étais terrifié et je suis sûr que c'était quelque chose de mal. Quelques minutes après le patient est décédé.

 

Je ne sais si mon récit peut être considéré comme surnaturel, mais je m'occupais d'une enfant de 12 ans souffrant d'anémie aplasique. Une semaine avant sa mort, chaque jour, à 12h15, j’avais une sensation étrange, je frissonnais et mes cheveux se dressaient. J'en ai parlé à l'infirmière de nuit, qui a été convaincue qu'il y aurait un décès à cette heure-là. Quelques jours plus tard, les parents de l’enfant ont décidé de cesser tout traitement. Elle a plongé dans le coma. À midi, elle s'est réveillée toute seule, puis elle m'a demandé de la tenir dans mes bras, puis elle a dit au revoir à ses parents, ses grands-parents et ses frères et sœurs. A 12h15, elle est décédée.

Illustration

Illustration

Ce n'est pas vraiment une histoire surnaturelle, mais cela m'a définitivement donné la chair de poule. Je travaillais dans une unité de soins intensifs et il y avait un pasteur interné. Je ne me souviens pas très bien ce qu'il avait, mais je me souviens qu'il a dit que nous ferions mieux de faire venir sa famille parce qu'il allait « bientôt rentrer à la maison ». Au cours de l'heure suivante, il a fait un DNR (Do-Not-Resuscitate, un ordre de ne pas recevoir de réanimation cardio-respiratoire si le cœur cesse de battre). Je vous promets qu'après la mort de cet homme, il avait de la BRILLANCE qui émanait de son visage et un sourire si doux... Je n'ai jamais rien vu de tel. Les infirmiers de toute l'unité sont venus voir le visage de cet homme et tous ceux qui ont vu ont chaudement pleuré, jamais nous n’avions rien vu de tel. Aujourd'hui encore, j'en ai les larmes aux yeux en y repensant. Pour le décrire je ne pense pas qu’il existe d’autres mots en dehors du mot « céleste ».

couverture du livre "Je rentre à la maison"

couverture du livre "Je rentre à la maison"

J'ai été appelé aux urgences dans le couloir. Une patiente était transférée de la salle d'urgence à l'étage inférieur. Elle est décédée dans le couloir. D'après le professionnel de santé, ils discutaient ensemble, lorsqu’elle a soudain levé les yeux comme si elle voyait quelque chose et a dit : « Voici Jésus est là, je pense que je vais aller avec lui » puis elle est décédée.

 

Une de mes amis qui est aussi infirmière a travaillé dans un hospice. Elle m'a parlé d'une patiente dont elle s'occupait, une femme très mauvaise qui détestait sa famille mais aussi les infirmières qui s'occupaient d'elle. Alors que cette femme était en train de mourir, elle a soudain eu très peur et a commencé à crier qu'elle brûlait ! Ses derniers mots étaient des cris et des gémissements à propos du feu qui la brûlait, puis elle s’est éteinte.

Témoignages courts : Surnaturel, 5 infirmiers témoignent

Si quelqu'un s'adresse aux morts et aux esprits, … je tournerai ma face contre cet homme, je le retrancherai du milieu de son peuple. Lévitique 20:6. Saül mourut, parce qu'il se rendit coupable d'infidélité envers l'Éternel, dont il n'observa point la parole, et parce qu'il interrogea et consulta ceux qui évoquent les morts. 1 Chroniques 10:13. Qu'on ne trouve chez toi personne qui … consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts. Deutéronome 18:10-11. Si l'on vous dit : Consultez ceux qui évoquent les morts et ceux qui prédisent l'avenir, Qui poussent des sifflements et des soupirs, Répondez : Un peuple ne consultera-t-il pas son Dieu ? S'adressera-t-il aux morts en faveur des vivants ? Ésaïe 8:19. LSG

Tag(s) : #TEMOIGNAGES

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :