Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

CONSEIL PONTIFICAL POUR LE DIALOGUE INTERRELIGIEUX

Bouddhistes et chrétiens :
Promouvoir une culture de soins et de solidarité

MESSAGE POUR LA FÊTE DU VESAKH 2021

 
Getty images

Getty images

Adobe Stock One World, Many Faiths, 12 world religion symbols

Adobe Stock One World, Many Faiths, 12 world religion symbols

Chers amis bouddhistes,

 

1. Au nom du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, je vous écris à l'occasion de la fête du Vesakh pour vous offrir mes plus sincères salutations. Je prie pour que cette fête annuelle de la naissance, de l'illumination et de la disparition de Gautama Bouddha puisse apporter joie, sérénité et espoir aux cœurs des bouddhistes du monde entier.

 

2. La situation mondiale actuelle, tragiquement marquée par la pandémie de COVID-19, met les adeptes de toutes les religions au défi de collaborer de nouvelles manières au service de la communauté humaine. Dans son Encyclique Fratelli tutti, signée dans Assistance le 3 octobre 2020, le Pape François a réitéré l'urgence d'une solidarité universelle qui permette à l'humanité de surmonter ensemble les crises difficiles qui la menacent, car « personne n'est sauvé seul » (Pape François, Fratelli tutti , 32).

 

3. Les salutations du Vesak, dont nous avons célébré le 25e anniversaire l'année dernière, ont mis en évidence bon nombre des valeurs que nous avons en commun et la sagesse qui soutient la collaboration que nous encourageons, en particulier pour faire face à des moments aussi difficiles que le présent. Les souffrances causées par la pandémie de COVID-19 ont été sensibilisées à notre vulnérabilité et interdépendance partagées. Nous sommes appelés à découvrir et à pratiquer la solidarité inscrite dans nos traditions religieuses respectives. Comme le dit le Pape François, « des histoires anciennes, pleines de symbolisme, témoignent d'une conviction que nous partageons aujourd'hui, que tout est interconnecté, et que le souci sincère de notre propre vie et de notre relation avec la nature est inséparable de la fraternité, de la justice et de la fidélité à autres." (Pape François, Message pour la Journée mondiale de la paix, 1er janvier 2021).

 

4. L'enseignement bouddhiste sur Brahma Viharas (quatre demeures célestes ou vertus) nous offre un message intemporel de solidarité et de soins actifs. En parlant de mettā (la bonté aimante), il exhorte les adeptes à étendre à tous un amour illimité. «Comme une mère, même avec sa vie, protège son enfant unique, alors cultivons une bonté incommensurable envers tous les êtres vivants» (Mettā Sutta). Comme le Bouddha l'a enseigné, les pratiquants sont encouragés à « se hâter de faire de bonnes actions ; il faut retenir son esprit du mal ; car l'esprit de celui qui est lent à faire le bien a tendance à prendre plaisir à faire le mal » (Dhammapada, 116).

 

5. Que cette situation dramatique de la pandémie de COVID-19 renforce nos liens d'amitié et nous unisse davantage au service de la famille humaine, en adoptant « une culture du dialogue comme voie, la coopération mutuelle comme code de conduite ; compréhension réciproque comme méthode et norme » (Pape François, Fratelli tutti, 285).

 

6. Chers amis bouddhistes, ce sont les pensées que je souhaite partager avec vous cette année. Regardons l'avenir avec espoir et sérénité. Bonne Fête !

 

 

Miguel Ángel Card. Ayuso Guixot, MCCJ

President

          

 

Msgr. Kodithuwakku K. Indunil J.

Secretary

https://www.youtube.com/watch?v=BaGSRU9j75A

https://www.youtube.com/watch?v=BaGSRU9j75A

Tag(s) : #SIGNES DES TEMPS APOCALYPTIQUES

Partager cet article

Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :