Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'Église évangélique luthérienne d'Amérique (ELCA) a ordonné Megan Rohrer en tant que premier évêque ouvertement transgenre, de la dénomination protestante qui a cédé durant des années au libéralisme théologique pour répondre aux exigences du progressisme.

Rev. Megan Rohrer

Rev. Megan Rohrer

Pendant les six prochaines années, la révérende de 41 ans – qui s'identifie comme homme et femme, dirigera le Synode ELCA, basé en Californie.

Megan Rohrer supervisera près de 200 congrégations en Californie du Nord et au Nevada. Le révérend a été élu après un sondage en ligne en mai 2021 où il a reçu 209 voix, deux de plus que son concurrent, le révérend Jeff R. Johnson de Berkeley. La cérémonie d'investiture de Megan Rohrer a eu lieu à l'église luthérienne St. Matthew de Walnut Creek, en Californie, le 11 septembre dernier, selon les informations du Christian Post.

 

Dans un communiqué, Megan, qui vit avec une autre femme et a deux enfants, a déclaré qu'assumer ce nouveau rôle ne serait pas possible sans « une communauté diversifiée de luthériens du nord de la Californie et du Nevada, dans un esprit de prière et de considération, votant pour faire quelque chose d'historique ».

« Mon investiture célébrera tout ce qui est possible lorsque nous faisons confiance à Dieu pour nous conduire vers l'avant », a-t-elle déclaré, selon l'agence de presse Associated Press.

Rev. Megan Rohrer

Rev. Megan Rohrer

Rejet et critiques

Avant l'épiscopat, Megan Rohrer a été pasteure de l'église luthérienne Grace à San Francisco et coordonnatrice de l'aumônerie pour le service de police de la ville. Dans une interview de mai 2018, Megan a déclaré qu'elle était tombée amoureuse de la fille d'un pasteur, ce qui n'était pas le bien vu par la congrégation à laquelle elle était attachée pour exercer l'aumônerie.

« Ma congrégation locale a d'abord refusé de me soutenir pour un ministère encore plus radical que la politique de l'Église luthérienne à l'époque, alors ils ont dit : Nous pensons que Megan sera une grande pasteure, nous voulons juste qu'elle cesse d'être gay », se souvient-il/elle.

 

L'ELCA est l'une des plus grandes confessions chrétiennes aux États-Unis, avec environ 3,3 millions de membres. Ces dernières années, de nombreuses congrégations ont quitté la dénomination en raison de leurs positions de plus en plus progressistes sur la théologie et la politique.

Alors que l'ordination de Rohrer a été salué par plusieurs, d'autres ont remis en question cette décision. L'un des plus virulents a été le blog Exposing The ELCA, qui se consacre à la défense de l'interprétation traditionnelle de la Sainte Bible.

« L'église évangélique luthérienne d'Amérique se moque de Dieu, de sa Parole, de sa vérité et montre effectivement qu'ils font partie de l'extrême gauche et de leur rejet du christianisme. […] Comment des personnes craignant Dieu et croyant en la Bible peuvent-elles rester dans l'ELCA ? Comment les églises de cette dénomination peuvent-elles rester ? ».

 

 

ExposingTheELCA

ChristianPost

Gospel+

Tag(s) : #SIGNES DES TEMPS APOCALYPTIQUES, #DISCUSSIONS BIBLIQUES

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :