Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Page : 1

Témoignage de conversion : Elle emprunte un livre à la bibliothèque ignorant qu’il s’agissait de la Bible

Je suis née dans les années 1970, en Chine continentale. J'ai eu de la chance, c'était avant la politique de l'enfant unique, j'avais donc des frères et sœurs. Mon père était un homme d'affaires, poussé par la création de richesse. C'était sa sécurité. Il avait été très pauvre par le passé, il était donc diligent pour gagner de l'argent. Mais c'était aussi l'époque du Parti communiste, où créer de la richesse était illégal. La philosophie communiste est que tout le monde doit être au même pied d’égalité. Mon père a été mis en prison pour avoir exploité une entreprise. Nous vivions dans l’inquiétude.

En 1990, la Chine s'est ouverte et l'économie a changé. C'est à ce moment-là que j’ai intégré l'entreprise familiale, avec l'intention d'établir mon propre royaume. La sécurité financière était la chose la plus importante, je devais compter sur moi-même.

Mes parents pratiquaient le culte des ancêtres. Ils voulaient fortune et bonne chance, alors ils se rendaient souvent au temple pour prier pour la prospérité. Mais je n'aimais pas la religion. Pour moi, le bouddhisme était pour les fous et le christianisme pour les faibles. J'ai également supposé que le christianisme était pour les Occidentaux et cela ne m'intéressait pas.

J'ai quitté la maison à l’âge de 25 ans. Un jour, je me suis rendue à la bibliothèque dans le but de trouver quelque chose à lire. J'ai trouvé un livre avec une couverture noire, intitulé : Ancien Testament et Nouveau Testament. Je n'en avais jamais entendu parler, alors j'ai ouvert le livre et j'ai commencé à lire. J'ai lu une histoire sur Jacob luttant avec Dieu. En Chine, on paye l’emprunt de livre par jour et on verse une caution. Je suis rentrée chez moi et j'ai lu le livre comme un roman. Je n'y comprenais pas grand-chose, mais j'aimais les histoires et la littérature sur la sagesse.

Les Psaumes ont touché mon cœur. À la fin du mois, je n'avais pas fini de lire le livre, mais j'ai dû le rapporter à la bibliothèque. J'étais tentée de le garder. Je savais que je devais payer plus d'argent, mais quand je suis arrivée à la bibliothèque, le patron m'a dit : « Vous avez lu la Bible ! Je ne devrais pas vous faire payer pour lire la Bible. »

Il m'a rendu mon argent. J'étais tellement surprise. Je ne savais pas que je lisais la Bible !

J'ai dit : « Je n'ai pas fini de le lire. Où puis-je acheter un exemplaire ? ». Il m’a dit que je devrais me rendre dans une église locale, ils auront une Bible pour moi. Le dimanche suivant, je suis allée à l'église chrétienne locale. Quelqu'un m'a donné un livre de louanges. Je me souviens encore des paroles du premier cantique. Ça s'appelait "Viens à la maison, viens à la maison". J'ai chanté et c'était comme une chanson du ciel. Je pleurais. J'avais l'impression que quelqu'un m'appelait à la maison. Je ne comprenais pas grand-chose au sermon, mais la prière était belle pour moi.

Une fois le culte terminé, je ne savais pas quoi faire. Une dame âgée près de moi s'est avancée pour prier, alors je l'ai imitée. J'ai écouté ses prières. Elle priait pour les autres. C'était si beau et urgent. Je n'avais jamais entendu une prière comme celle-là. Au temple bouddhiste, nous ne priions que pour la richesse de notre famille. Alors j'ai dit à Dieu :

« Waouh, si tu es réel, je veux que tu sois mon Dieu. »

C'était le début. J'ai continué à me rendre à l'église. J'ai acheté une Bible et j'ai tout lu. Je l'ai comprise pas à pas et j'ai commencé mon cheminement vers la connaissance du Christ.

20 ans plus tard, je suis pasteure dans une église de langue mandarine. Jésus, c'est réel pour moi ! Ses paroles dans la Bible me sont si précieuses ! Je veux proclamer sa parole ! Avec le recul, je ne savais pas grand-chose quand j'ai répondu pour la première fois à Dieu.

Je savais que j'étais aimée de Dieu. J’ai traversé de nombreux moments difficiles. Mais Dieu m'a conduite (Psaume 118 :5). J'ai dû trouver ma vraie sécurité en Jésus. J'ai appris à compter sur lui, pas sur moi-même. Et mon verset préféré est Esaïe 43:1 : Ainsi parle maintenant l'Eternel, qui t'a créé, ô Jacob! Celui qui t'a formé, ô Israël ! Ne crains rien, car je te rachète, Je t'appelle par ton nom : tu es à moi !

 

Eternitynews.com

En lisant ce témoignage, je me suis souvenu de quelque chose. Aux débuts du blog, je n’avais plus internet à domicile. Je me rendais à la médiathèque de la ville pour faire mes recherches, préparer les articles, lire et écouter la Bible audio, surfer sur internet, etc. Ils avaient des CD de la Bible complète dans le rayon des malvoyants, on pouvait les emprunter ou les écouter sur place. J’y allais pratiquement tous les jours dès que j'avais du temps, cela a duré 2 ou 3 ans. Un jour l’accès aux sites internet chrétiens a soudain été bloqué. Quelques jours après, l’accès à la Bible en ligne a été bloqué. Les CD de la Bible avaient également disparu (vers 2015). Lorsque je ne voyais même plus les Bibles en format papier, j’ai fini par poser la question à une employée. Elle m’a expliqué qu’ils avaient reçu des directives. Pour consulter la Bible il faut à présent faire une demande écrite, et si elle est acceptée, la consultation se fait uniquement dans la salle des archives. Entre temps, ils ont multiplié les expositions gratuites et ouvertes au public, invitant les citoyens à découvrir la Franc-maçonnerie.

Tag(s) : #TEMOIGNAGES DE CONVERSION

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :