Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un étudiant de l'Université Rutgers a été interdit de suivre des cours virtuels en ligne parce qu'il n'est pas vacciné, malgré le fait qu'il était prêt à rester complètement hors du campus.

 

Logan Hollar s'est inscrit à tous les cours virtuels en ligne pour cette année universitaire en expliquant pourquoi il avait choisi de ne pas prendre le vaccin contre le coronavirus.

« Je ne fais pas partie d'une tranche d'âge à risque. Je suis en bonne santé et je m'entraîne. Je ne trouve pas que COVID soit effrayant », a déclaré le jeune de 22 ans.  « Si quelqu'un veut se faire vacciner, ça me va, mais je ne pense pas qu'il faille le pousser. »

Cependant, lorsqu'il est allé payer son cours en ligne à la fin du mois dernier, Hollar a découvert qu'il n'avait plus accès à sa messagerie Rutgers et aux comptes associés.

Lorsque l'étudiant a demandé aux autorités du campus pourquoi il avait été banni, on lui a répondu que le vaccin était obligatoire même pour ceux qui suivaient des cours virtuels.

Apparemment, le COVID-19 est si puissant qu'il peut être transmis via Wi-Fi ...

Bien que l'université ait affirmé qu'elle offrait des dispenses et des dérogations pour les vaccins, les tentatives de Hollar pour en obtenir une, ont échoué. La porte-parole de Rutgers, Dory Devlin, a souligné que les étudiants doivent se conformer à l’obligation vaccinale pour suivre des cours. Hollar pense qu'il devra probablement être transféré dans une autre université, il a déjà manqué plusieurs cours.

« Je m'en fiche d'avoir accès au campus. Je n'ai pas besoin d'être là-bas. Je veux juste qu'on me laisse tranquille », a ajouté Hollar.

Depuis janvier, plusieurs universités américaines ont menacé de couper l'accès à des étudiants à moins qu'ils ne respectent des règles strictes de confinement contre le COVID.

 

Tag(s) : #SIGNES DES TEMPS APOCALYPTIQUES

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :