Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

En France aussi, des satanistes massacrent les enfants

Parlons des abus sexuels rituels, en l’occurrence commis contre des enfants, mais les adultes, surtout les jeunes femmes, ne sont pas épargnés. Ce type de violence s’inscrit dans le cadre de rituels « magiques » ou « religieux », dérivés du satanisme. Mais le satanisme est lui-même instrumentalisé par certaines catégories de personnes de pouvoir. Le but ? Il y en a plusieurs, comme améliorer le contrôle mental des populations, créer un climat de terreur grâce à des personnes sous contrôle, ou tout simplement compromettre des personnes clé.

 

Petite compilation sur l’existence des abus sexuels de type rituel, en France et en Belgique.

Pour David Shurter, une victime du réseau pédophile US lié à l’affaire Franklin, dont on a déjà parlé, le lien entre le satanisme et la CIA s’appelle MK Ultra, du nom de ce projet militaire qui visait à contrôler mentalement la population[1]. Pour cela, des expériences illégales ont été menées durant des années, officiellement jusque dans les années 70, lors desquelles ont faisait prendre des drogues aux cobayes, on les mettait sous électrochocs, tout en les traumatisant de toutes les manières possible, afin de les rendre malléables.

Il est rejoint en cela par Ted Gunderson, un ancien agent du FBI qui s’est penché sur la question.

 

Ces abus sexuels rituels existent aussi en France, sous différentes formes.

 

  • Par exemple, on peut avoir des cas où les viols collectifs d’enfants, de même que la graduation dans l’horreur, jusqu’aux meurtres d’enfants et au cannibalisme, sont commis par un groupe sans qu’il y ait aussi tout ce que j’appelle « le folklore », c’est-à-dire les prières, les costumes, les rituels précis. Mais, pour l’enfant, cela revient au même : il est conditionné pour participer à ces horreurs et à ne rien dire, on le rend même « complice » du crime en l’obligeant à regarder voir même à tuer d’autres enfants.

 

Dans une certaine mesure, c’est ce qu’on retrouve dans l’affaire du Var et probablement dans le volet belge de l’affaire Outreau.

  • Il y a les groupes je dirais plus élitistes, dans lesquels on peut avoir aussi bien de simples partouzes avec des mineurs et de la drogue, mais aussi des cérémonies avec « le folklore » : des costumes bien précis, par exemple une grande toge rouge avec une grande croix dessus, et des masques, des bougies, un autel, une sorte de chorégraphie, et une langue étrange pour réciter des sortes de prières.

 

C’est très probablement ce qu’il est arrivé aux victimes de Perpignan, ou à des enfants disparus en France et dont on n’a aucune nouvelle depuis des années.

En France aussi, des satanistes massacrent les enfants

Véronique Liaigre a aussi parlé de cérémonies, avec des gens se revendiquant du martinisme, un obscur courant sataniste créé par le Grand Maître franc maçon Papus, qui se réclame du catholicisme. Elle a évoqué Marion Wagon, disparue en 1996, qui selon elle aurait été retenue un temps dans la région d’Agen, là où elle a été enlevée[5]. Etrangement, on n’en saura pas plus ? A quelle partouze sataniste était destinée Marion Wagon ? Pour quel taré puissant a-t-elle été massacrée ? Mystère.

 

Et puis, il ne faudrait pas croire que la région de Cholet à Angers a été nettoyée de ces tarés. Le réseau est toujours actif, et aucun des meurtres commis n’a été élucidé, ni même recensé semble-t-il. Enfin, il faut souligner que ce réseau de notables pédophiles dénoncé par Véronique Liaigre trempait aussi dans la « magie sexuelle » digne d’Alistair Crowley et de la Golden Dawn. Toutefois, les tortures et la manière de détruire les enfants tiennent aussi, pour certains, de la sorcellerie. Enfin, bref, dans les faits, cela revient au même.

Tout cela se passe bien en France. A chaque fois, on oblige les enfants à regarder le viol et le massacre d’autres enfants. On les menace de leur faire la même chose s’ils parlent. Et ces scènes de torture sont filmées, cela s’appelle des snuff movies et c’est très cher. Suivant l’horreur, on peut atteindre des sommes de 50.000 euros, voir plus pour des commandes précises.

 

Et les enfants du juge Roche, liquidé par ses copains de partouzes ?

Ils décrivent encore ces mêmes soirées, allant jusqu’à des sacrifices humains. Ils décrivent comment l’affaire Alègre a été étouffée pour protéger une clique de politiciens, magistrats et hommes d’affaires aussi véreux que pervers. Dommage qu’avant d’être suicidé, le père Roche ait brûlé les documents et vidéos compromettants qu’il avait accumulés contre ses copains au fil de sa débauche.

Les enfants Roche, qui ont reçu le témoignage de leur père peu avant sa mort, ont aussi parlé de sortes de cérémonies, au cours desquelles « sont pratiqués des sortes de rituels allant du sacrifice d’un animal à l’homicide pur et simple ». Ils ajoutent : « Ce qui nous amène aux aspects les plus sombres des soirées plus «communes », où la célébration commence par une partie fine entre bourgeois au terme de laquelle on en vient à des choses terriblement plus sérieuses, plus extrêmes, qui ont toutes pour point commun de tourner autour du thème de la mortification de la chair ». Les victimes de ces tarés étaient des gens dont la disparition ne risquait pas d’entraîner la moindre enquête : des gens sans domicile, des prostituées (y compris mineures), des gens sans papiers, y compris les enfants[6]. Et tout cela, selon le père Roche, se justifiait par de fumeuses théories liées à Nietzche, comme la libération de l’individu par la transgression, un délire du niveau de CP. Quelles réjouissances n’est-ce-pas ? Et ce sont ces barbares qui nous jugent, qui dirigent la France, et qui font leur business grâce à la corruption et aux pots-de-vin, sur le dos des français.

 

Toute leur affaire était détaillée dans leur site www.affaireroche.com, mais le site n’est plus visible que par Web Archive.

En France aussi, des satanistes massacrent les enfants
Tag(s) : #OCCULTISME EXTRATERRESTRES, #COEUR NOIR DE L'HOMME