Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un sujet brûlant, mais je vais faire court dans la mesure du possible.

Il y a de fortes chances que lorsque nous étions tous très jeunes enfants, nous avions des règles strictes à suivre et je prends l’exemple si vous le permettez du brossage de dents.

Paiement de la dîme ?
Paiement de la dîme ?

Discipline et apprentissage

 

Mes parents m’ont appris pourquoi et comment il fallait se brosser les dents, sans me laisser le choix ni de l'heure et ni de la fréquence. Normal, je ne raisonnais pas. Etant trop jeune, mon évaluation du temps et mon agilité dépendaient d'eux.

Il fallait le faire 3 fois par jour et j’ai souvenir d’avoir été contrôlé quelques fois, pour que cette discipline intègre bien mon cerveau.

 

Devenu grand, je n’ai plus besoin qu’on me le dise, je dispose de la méthode et de la fréquence en fonction des besoins. Je brosse les dents après les repas, mais si je ne mange rien, par exemple à midi comme cela est souvent le cas, je ne me brosse pas les dents. Et puis à l’inverse, si je mange beaucoup, ou si j'avale des aliments qui jaunissent les dents je ne fais pas que brosser les dents, je prends aussi des bains de bouche. L’essentiel a été acquis; garder les dents saines ! 

C’était le but recherché par mes parents lorsqu'ils m'obligeaient à le faire enfant.

 

L’état dans lequel mes parents me voulaient une fois adulte est l’ombre des biens à venir, c'est à dire un adulte normal ayant intégré les outils qui me permettront d'être autonome.

Ainsi le but de cette éducation n’était pas que mes parents m’imposent à vie, comment prendre soins de mes dents et qu'ils me contrôlent éternellement en me punissant si je n'avais pas brossé mes dents à 7h30 piles !

 

 

Hébreux 10:1

En effet, la loi, qui possède une ombre des biens à venir, et non l'exacte représentation des choses, ne peut jamais, par les mêmes sacrifices qu'on offre perpétuellement chaque année, amener les assistants à la perfection.

Paiement de la dîme ?Paiement de la dîme ?

De la discipline à l’acquisition d’outils

 

C’est exactement ce qu’enseigne la Bible entre l’Ancien et le Nouveau Testament. Jésus est venu accomplir la loi et non pas l’abolir.

Car une fois que la discipline de Dieu est entrée dans les habitudes du croyant, il a des outils et des automatismes pour la vie. Après avoir traversé comme des enfants à une époque de lois strictes, des contrôles et de punitions en cas de non-respect des lois, aujourd’hui Jésus nous dit que nous sommes la dernière génération, c’est-à-dire « adultes » dans le Seigneur. Nous avons depuis Abraham jusqu’à la Croix de Christ, acquis des outils dont nous disposons à discrétion selon le discernement de l’Esprit-Saint envoyé après la Croix.

La Bible explique que les premières lois n’avaient pas vocation à demeurer jusqu’à la fin des temps (non l'exacte représentation des choses), de la même façon qu’une fois adulte responsable, nos parents n’ont pas vocation à venir vérifier que nous avons bien brossé nos dents le matin, le midi et le soir. C’est pour cela que les méthodes d’éducations ne sont pas l’exacte représentation de notre vie future.

 

Si enfant on nous dit :

- Ne touche pas le four !  

À l'âge adulte nous le touchons autant que nous voulons, car à présent nous savons parfaitement comment il fonctionne

- Ne mange pas la terre !

Une fois adulte nous savons qu’il contient des microbes et qu’il est impropre à la consommation

Etc.

 

 

Colossiens 2:20-22

Si vous êtes morts avec Christ aux rudiments du monde, pourquoi, comme si vous viviez dans le monde, vous impose-t-on ces préceptes :

- Ne prends pas ! ne goûte pas ! ne touche pas!

préceptes qui tous deviennent pernicieux par l'abus, et qui ne sont fondés que sur les ordonnances et les doctrines des hommes ?

Matthieu 5:17

Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir.

Paiement de la dîme ?
Paiement de la dîme ?

De la conviction du nécessaire à la réalité du superflu

 

 

Romains 14:23

(…). Tout ce qui n'est pas le produit d'une conviction est péché.

 

Aujourd’hui il n’est pas nécessaire de donner un pourcentage fixe de 10% de tous nos revenus, mais quelque part c’est encore plus, car il s’agit de donner fidèlement en fonction des besoins qui se trouvent autour de nous et que ce soit des sommes fixes pour une église ou une mission pour le bon fonctionnement des leurs oeuvres, ou encore l'entourage (mendiants, connaissances en détresse etc).

 

Aussi longtemps que nous possédons, nous devons donner, la limite est comme l’enseigne Paul, la détresse. C’est-à-dire lorsque tu n’as pas de quoi donner.

Si tu n’as pas de quoi donner, la Bible n’enseigne pas qu’il faille se mettre en difficulté soi-même pour aider les autres.

 

La limite des dons, doit se faire selon ce que nous lisons dans la Bible et notre conviction personnelle.

C’est encore une fois un outil individuel, c’est à nous de décider ce qui est de mon essentiel et ce qui ne l’est pas. Nous sommes appelés à un examen de conscience concernant ces choses, car ce qui est essentiel pour moi, est peut-être superflu pour d’autres. Il appartient à chacun d’en juger selon l’échelle biblique.

 

 

2 Corinthiens 8:13

Car il s'agit, non de vous exposer à la détresse pour soulager les autres, mais de suivre une règle d'égalité : dans la circonstance présente votre superflu pourvoira à leurs besoins

1 Jean 3:17

Si quelqu'un possède les biens du monde, et que, voyant son frère dans le besoin, il lui ferme ses entrailles, comment l'amour de Dieu demeure-t-il en lui ?

Proverbes 3:28

Ne dis pas à ton prochain : Va et reviens, Demain je donnerai! quand tu as de quoi donner

Paiement de la dîme ?
Paiement de la dîme ?

« Lorsque tu donnes »

 

 

Le chrétien est appelé à donner c’est un fait, mais il n’est plus sous une loi qui l’oblige à donner un pourcentage fixe, mais sous la puissance du Saint-Esprit qui le guide et l’oriente ponctuellement sur ce qu'il convient de faire. A savoir donner plus ou donner moins.

 

 

Romains 7:6

Mais maintenant, nous avons été dégagés de la loi, étant morts à cette loi sous laquelle nous étions retenus, de sorte que nous servons dans un esprit nouveau, et non selon la lettre qui a vieilli.

Galates 5:18

Si vous êtes conduits par l'Esprit, vous n'êtes point sous la loi.

 

 

Une fois que j’ai identifié mes charges fixes (loyer, nourriture, taxes, électricité, etc.), pour mon cas particulier, tout ce que j’ai en plus, est un montant destiné aux autres ainsi, je ne calcule plus de montant, ni de pourcentage, pour moi c’est l’argent de Dieu destiné à mon prochain et à son oeuvre.

 

 

Si nous raisonnons selon le monde, il nous faut toujours plus. Ce n’est pas la route qu’il faut prendre, car la société de consommation nous habitue à convoiter des biens qu’on nous persuade être indispensables en les achetant avec l’argent qu’on a pas…

 

Lorsqu’on a été séduit par ce type de vie, on ne peut plus comprendre que Dieu attende de nous que nous aidions notre prochain, si nous-mêmes, nous n’arrivons pas à éponger nos dettes iniques.

Revenons aux choses simples et vraies, c’est ce qu’enseignent Jésus et les apôtres. Et là nous verrons plus facilement la face de Dieu et la voie de Dieu.

Paiement de la dîme ?Paiement de la dîme ?

Proverbes 22:26-27

Ne sois pas parmi ceux qui prennent des engagements, Parmi ceux qui cautionnent pour des dettes

Si tu n'as pas de quoi payer, Pourquoi voudrais-tu qu'on enlève ton lit de dessous toi ?

 

Habacuc 2:6

Ne sera-t-il pas pour tous un sujet de sarcasme, De railleries et d'énigmes ? On dira :

- Malheur à celui qui accumule ce qui n'est pas à lui! Jusques à quand ?... Malheur à celui qui augmente le fardeau de ses dettes !

 

Romains 12:16

Ayez les mêmes sentiments les uns envers les autres. N'aspirez pas à ce qui est élevé, mais laissez-vous attirer par ce qui est humble. Ne soyez point sages à vos propres yeux.

Paiement de la dîme ?Paiement de la dîme ?
Paiement de la dîme ?
Tag(s) : #DISCUSSIONS BIBLIQUES