Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le pasteur est régulièrement harcelé depuis années par des militants LGBT parce qu'il réaffirme sans cesse le point de vue biblique sur l'homosexualité. Cette fois-ci les militants LGBT ont décidé de cibler une cérémonie de baptême effectué par David Lynn, pasteur, évangéliste et prédicateur de rue.

 

Les faits ont eu lieu le 31 août, mais ce n’est que récemment qu’ils ont eu une forte répercussion après que les médias canadiens ont rapporté le fait, entre attaques verbales et gestes obscènes, le baptême a eu lieu malgré les cris de "Hail Satan".

images vicnews.com

images vicnews.com

Alors qu'il célébrait un baptême sur une plage de Vancouver, le pasteur a été encerclé par une foule en colère qui protestait contre sa présence dans la ville. La police a dû le protéger pour éviter des agressions.

« Je suis ici aujourd'hui pour baptiser les personnes qui acceptent mon message », a déclaré Lynn à Global News.

« Je ne suis pas ici pour parler à la communauté gay, je ne cible pas la communauté gay », a ajouté le pasteur.

images vicnews.com

images vicnews.com

Intolérance religieuse

 

Sur les réseaux sociaux, le pasteur avait évoqué la scène, affirmant que la position d'une partie des militants LGBT est agressive :

« La communauté LGBT en général (pas tous les membres) s'est avérée être violente, abusive, haineuse et très intolérante », a déclaré le pasteur David Lynn le 9 septembre.

« Ils peuvent dire ce qu'ils veulent de la Bible (blasphèmes) et du christianisme et s'en tirer, mais si vous parlez de vos croyances ou opinions sur leur comportement et leurs croyances, ils ne le supportent pas. Plus ils ont de pouvoir, plus ils deviennent violents envers les chrétiens et ils essaient de faire passer des lois pour intimider et criminaliser le christianisme », a déclaré le pasteur, résumant le modus operandi qui se répète dans tous les pays.

images vicnews.com
images vicnews.com

images vicnews.com

Le pasteur a également déclaré qu'il est difficile d'exercer son ministère face à l'omission des autorités :

« C'est bien documenté. Je n'ai reçu de menaces de mort et d'agression d'aucun autre groupe au cours de mes plus de 20 ans de ministère que de la communauté LGBT et, pour une raison que j’ignore, les médias et les maires les soutiennent », a-t-il dénoncé.

Concernant l'épisode spécifique de Vancouver, le maire de la ville s'est par la suite exprimé pour critiquer le pasteur qui selon lui, n'avait pas à venir dans sa ville :

« Je pense que c'est tout simplement méprisable. Je pense que venir de l'extérieur de la ville, répandre la haine, blesser les gens, est tout simplement inacceptable », a déclaré Kennedy Stewart.

 

 

Avec les informations de :

Vicnews

Gospel+

Tag(s) : #SIGNES DES TEMPS APOCALYPTIQUES, #NOS FRERES SONT PERSECUTES

Partager cet article

Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :