Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Worldometer compile les statistiques sur l'avortement mises à disposition par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Le dernier rapport publié en 2020, le soir du Nouvel An, a révélé que plus de 42,6 millions d'avortements ont été pratiqués dans le monde entre janvier et décembre 2020.

 

… et on ne compte même pas ceux qui ont été pratiqués hors des hôpitaux en cachette.

 

L'avortement a été la cause de plus de 42 millions de décès sur l’année de 2020, selon les données compilées par une organisation dédiée au suivi des données sur la santé, la population mondiale et d'autres chiffres liés à la population. Le nombre de bébés tués dépasse de loin le nombre total de personnes décédées des principales causes de décès dans le monde.

« Selon l'OMS, chaque année dans le monde, il y a environ 40 à 50 millions d'avortements. Cela correspond à environ 125 000 avortements par jour », souligne le rapport de l'institution.

 

https://www.europe1.fr/societe/comment-expliquer-la-hausse-record-du-nombre-divg-en-france-3994342
https://www.europe1.fr/societe/comment-expliquer-la-hausse-record-du-nombre-divg-en-france-3994342

https://www.europe1.fr/societe/comment-expliquer-la-hausse-record-du-nombre-divg-en-france-3994342

 

En comparaison, les maladies transmissibles ont tué plus de 13 millions de personnes dans le monde en 2020; environ 8,2 millions de personnes dans le monde ont perdu la vie à cause du cancer; 5,1 millions et 2,5 millions de personnes sont mortes respectivement du tabagisme et de l'alcool. Si on ajoute à ces décès les 1,8 million liés (très généreusement au Covid-19) dans le monde,  le total s’élève à 30,6 millions, selon les données de l'Université Johns Hopkins.

 

 

42,6 millions de morts

30,6 millions de morts

 

            Avortements

 

Maladies transmissibles + cancers + tabagisme + alcool + Covid

 

 

 

 

 

A quand les confinements et mesures barrières concernant la pandémie de l’avortement ?

Ils ne feront rien évidemment, car ils en ont besoin pour nous les mettre dans l'alimentation, dans certains vaccins et dans certains médicaments ...

 

En 2020 l’interruption volontaire de grossesse a tué plus que n’importe quelle autre maladie : 42,6 millions de bébés sacrifiés

Aux 30,6 millions de morts, si on ajoute, 1,6 million de morts liés aux accidents de la circulation, 1,1 million de morts liés aux suicides et les autres causes, on arrive à près de 59 millions de morts dans le monde en 2020, hors avortements.

En 2020 l’interruption volontaire de grossesse a tué plus que n’importe quelle autre maladie : 42,6 millions de bébés sacrifiés
Tag(s) : #SIGNES DES TEMPS APOCALYPTIQUES

Partager cet article

Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :