Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

1 Page

Illustration

Illustration

Ma sœur aimait se rendre régulièrement chez le coiffeur. Souvent indécise, elle se faisait couper les cheveux et quelques fois elle le regrettait, puis elle retournait pour demander des extensions capillaires.

Un jour elle m’a demandé de l’accompagner au salon, comme je n’avais rien à faire, j’ai accepté.

Deux coiffeuses s’affairaient sur sa tête, l’une me parlait, l’autre ne disait absolument rien. Ma soeur avait reçu une très belle chevelure blonde qui lui allait à merveille. La coiffeuse qui me parlait m’a dit au revoir, mais sa collègue est partie sans jamais se retourner.

Plus tard à la maison, ma sœur restait dans sa chambre devant le miroir en train de s’admirer et de brosser très lentement ses nouveaux cheveux. Lorsque je suis passé devant sa porte j’ai vu que la coiffeuse qui ne m’avait pas adressé la parole, était avec elle. J’ai imaginé qu’il y avait peut-être des retouches à faire, mais je trouvais cela étrange, car aucune coiffeuse n’était jamais venue chez nous.

 

Plus tard lorsque ma sœur est venue me rejoindre au salon, je lui ai demandé où était passé la coiffeuse, mais elle me répond : Quelle coiffeuse ?

Je lui réponds, la seconde coiffeuse du salon qui était chez nous. Ma sœur ne me comprenait pas. Je lui ai dit que j’avais vu la coiffeuse derrière elle lorsqu’elle était devant le miroir. Elle m’a dit qu’elle était seule et qu’elle n’avait appelé aucune coiffeuse. J’ai encore insisté, car je croyais qu’elle me faisait des blagues, mais on ne se comprenait plus. Elle m’a dit qu’au salon il y avait une seule coiffeuse et qu’à la maison, aucune coiffeuse n’était entrée.

 

Sachant très bien ce que j’avais vu, et devant l’air sincère de ma sœur, j’ai décidé de me rendre au salon de coiffure pour en avoir le cœur net.

La coiffeuse m’a confirmé qu’elle était seule et qu’elle avait coiffé ma sœur seule. Je lui ai expliqué que j’avais vu durant plus de deux heures, une autre dame avec elle lorsqu’elle coiffait ma sœur et que cette dame s’était même rendue chez nous.

 

Devant  ce que je luis disais, la coiffeuse a pris peur. Effrayée, elle a fait le lien avec la propriétaire des cheveux. Elle m’a alors expliqué la provenance des cheveux. Elle avait acheté ces cheveux posés sur la tête de ma sœur, à la famille d’une défunte. Cette femme avait gardé ses très longs  cheveux durant toute sa vie, et elle avait demandé qu’on ne les lui coupe pas, même après sa mort.

Mais avide d’argent, sa famille a coupé ses cheveux pour les revendre au salon. La coiffeuse faisait elle-même les extensions et achetait directement des cheveux aux clients. Elle m’a demandé de décrire la femme, comme je n’avais pas vu son visage, j’ai décrit sa silhouette et ses vêtements. Cela semblait bien être le portrait de la défunte. Une fois à la maison j’ai expliqué tout cela à ma sœur, qui a donc tout enlevé, car elle a compris que cette dame la suivrait partout car elle voulait récupérer ses cheveux, elle avait comme le droit de se trouver là où ses cheveux se trouvaient également.

Nous sommes chrétiennes et en général nous prions pour tout, mais pour les cheveux... personne n’y a pensé. Nous ne croyons pas aux revenants, nous croyons aux esprits déguisés, d’autant plus que la défunte en question, était une fervente évangélique. C'était en 2019, nous n'avons pas plus d'explications.

 

Ana.P

Témoignage court : La dame des cheveux

Si quelqu'un s'adresse aux morts et aux esprits, … je tournerai ma face contre cet homme, je le retrancherai du milieu de son peuple. Lévitique 20:6. Saül mourut, parce qu'il se rendit coupable d'infidélité envers l'Éternel, dont il n'observa point la parole, et parce qu'il interrogea et consulta ceux qui évoquent les morts. 1 Chroniques 10:13. Qu'on ne trouve chez toi personne qui … consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts. Deutéronome 18:10-11. Si l'on vous dit : Consultez ceux qui évoquent les morts et ceux qui prédisent l'avenir, Qui poussent des sifflements et des soupirs, Répondez : Un peuple ne consultera-t-il pas son Dieu ? S'adressera-t-il aux morts en faveur des vivants ? Ésaïe 8:19. LSG

Tag(s) : #TEMOIGNAGES

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :