Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Page : 1,5

J’ai quitté le système religieux à l’âge de 27 ans, j’en ai 30 aujourd’hui.

 

J’ai toujours évolué entre deux grandes villes proches depuis ma naissance. Puis vers 2010 à l’âge de 20 ans, j’ai commencé à remarquer que les églises évangéliques de mon enfance changeaient profondément, en mal. Les pasteurs qui étaient partis à la retraite ont été remplacés par une meute de loups. Je ne parle que de ce que j’ai vu durant mon parcours. Les scandales qui étaient rares sont devenus monnaie courante. Combien de fois, on a su que les membres dirigeants de l’église couchaient avec les filles et les femmes dans l’église. Ceux de la chorale entre eux, les adolescents alors, n'en parlons pas.

A l’ère digitale, toutes les preuves circulent sur WhatsApp et autres plateformes. Une des maîtresses du pasteur a fait circuler un enregistrement d’une conversation où il lui demande de ne pas ébruiter leur liaison, il ne craignait pas les membres de l'église, ils les avait sous la main, mais il craignait pour les ventes de ses livres et les conférences qu'ils donnaient. Le dimanche à l’église les membres savaient, les pasteurs et dirigeants savaient, mais personne n'a rien fait. L’immoralité sexuelle était telle que je ne pouvais plus être membre de cette communauté.

J’ai fréquenté une autre communauté, mais c’était la même chose. Après un culte, on a surpris le pasteur entrant dans un bordel avec l’argent qu’il venait de récupérer des dîmes du soir. Personne ne semblait étonné, il avait l’habitude de détourner l’argent de l’église, mais ne plus se cacher pour aller voir des prostituées, où va-t-on ?… j’ai eu une crise spirituelle très grave.

Est-ce moi qui suis à côté de la plaque ? Je le dis en pleurant, j’ai l’impression d’être entré dans un mauvais film.

illsutration

illsutration

Je suis né et j’ai toujours été évangélique, mais ce qui se passe dans certaines communautés depuis une dizaine d’années, dépasse tout entendement. Vous serez plus en sécurité en boite de nuit plutôt que dans ces églises que j’ai fréquentées. Je sais qu’il existe des communautés dont les dirigeants craignent réellement Dieu, mais ce n’est plus le cas où je vis. On ne craint plus Dieu. Quand j'étais petit, on nous interdisait d'aller au carnaval par rapport aux indécences qui s'y cachent. Aujourd'hui l'église a son propre défilé au carnaval, avec les membres dénudés comme ceux du monde.

 

J’ai commencé à entrer dans une crise spirituelle durable, je n'avais jamais évolué loin de l'église, je ne connaissais que cela. Ma femme a demandé le divorce. J’étais anéanti. Je me retrouve divorcé à 27 ans alors que le mariage était prévu pour la vie. Je voudrais avertir ceux qui veulent se marier : Aimer quelqu’un ne doit pas être la seule raison pour accepter de se marier. Une fois marié dans le Seigneur, ne plus aimer quelqu’un n’est pas non plus une raison pour divorcer. Comprenne qui pourra.

 

J’ai déménagé, dans une ville proche, j’ai commencé à fréquenter une église où le pasteur était une femme. Tout le monde l’appelait « Maman », j’ai moi aussi commencé à l’appeler « maman » et c’était très agréable, elle nous traitait vraiment comme ses enfants, les membres de l’église l’aimaient beaucoup. Un jour je me suis trouvé seul avec elle, j’avais besoin de me confier, de lui parler de mon divorce, j’avais besoin qu’elle m’encourage, qu’elle m’oriente. Mais, la pasteure m’a demandé de l’épouser.

Elle avait 58 ans, moi 27 ans, divorcé involontaire. Elle me demande de l’épouser. Je lui ai dit que j’avais beaucoup de respect pour elle mais que ce n’était pas ce que j’étais venu chercher, puis j’ai repris mes esprits et je lui ai demandé ce que la communauté penserait si elle apprenait qu’on allait se marier. Elle m’a répondu :

« Ils croient en tout ce qui sort de ma bouche ! »

Cette femme qui prêchait contre le divorce et le remariage, était prête à convaincre sa communauté du bien-fondé de sa propre désobéissance à ce qu'elle enseignait. Sa communauté aurait accepté sans trop se poser de questions car ce qui sortait de sa bouche était sacré.

Je me suis révolté parce que j’ai toujours jugé les gens qui sortent des églises, j’avais toujours un argument contre eux, je ne cherchais pas à entendre leurs raisons, j'étais dans la religiosité, le jugement. Aujourd’hui c’est moi qu’on juge. On me dit que j’aurais dû rester dans ces communautés et supporter en silence, car un chrétien qui s’isole est forcément dans l’erreur.

 Je ne sais pas si je suis sorti de l’église ou si ce que je connaissais de la Bible m’a naturellement poussé vers la sortie. Mon grand-père me dit que quand on tombe dans la boue il faut très vite en sortir tant qu’elle est encore humide, mais si elle sèche, on ne plus en sortir. J’ai donc choisi de sortir de cette boue avant de sécher avec eux. Je pense que les membres de l’église ont une forte responsabilité dans ce qui passe parce qu'ils permettent ce que font ces gens. Après un culte où le pasteur invité avait prêché, il semblerait que son regard se soit porté sur une jeune veuve de l’église. Le pasteur titulaire a compris ce qui se passait, il a décidé de faire les présentations encourageant fortement la jeune femme à un tête à tête avec le pasteur invité tout en sachant qu’il était marié !!!

 

J’ai décidé de ne plus me rendre dans ces églises, je me suis libéré mentalement. S'il n'est pas possible de retrouver autour de moi une église à l'ancienne, une église qui craint Dieu, alors j’accepte de demeurer isolé. Peut-être qu’un jour Dieu permettra que je change de ville ou de pays. Mais pour l’instant j’accepte la situation. Je sais que l’Eglise avec grand E, ne se limite pas à un bâtiment ni à une communauté. Je vis dans un pays chrétien pourtant je me sens comme vivant dans ces pays où il est interdit de dire des vérités bibliques.

 

Paul.N.E

Tag(s) : #DISCUSSIONS BIBLIQUES, #TEMOIGNAGES

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :