Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il y a eu dans son cas, des hauts extrêmes et des bas extrêmes, et cela continue encore et encore. L’occasion de rappeler qu'il est important de savoir pourquoi on a accepté le Christ dans notre vie. Beaucoup ne l’ont pas compris, mais ils peuvent comprendre avec le temps, d’autres ont compris au moment d’accepter le Christ, mais ils ont pu se perdre en chemin.

 

A la lumière de la Bible nous savons qu’il faut et je dirais même, qu’il suffit d’accepter sincèrement Jésus dans sa foi, pour recevoir l’Esprit de Dieu, car c’est très simple.

J’ai moi-même accepté Jésus après avoir lu l’Evangile de Matthieu, du livre des Gédéons. J’ai dit, je t’accepte dans ma vie comme unique Seigneur et Sauveur, j’avais peut-être 9 ans, j’étais seul dans ma chambre, et j’ai répété cette phrase parce qu’elle était écrite derrière l'Evangile. J'étais très sincère au moment de prononcer cette phrase à haute voix, et je sais que j’ai reçu l’Esprit à cet instant,  car j’ai senti quelque chose qu’on ne m’avait jamais dit et à laquelle je ne m’attendais pas. Je me suis senti flotter comme une plume, quelque chose s’était physiquement produit en moi et j'ai même eu un peu peur au point de fermer les yeux, par crainte de voir quelque chose. D’ailleurs lorsque cette sensation est terminée, je suis sorti de ma chambre et il me semble que je me suis immédiatement disputé avec une cousine parce qu’elle voulait que je l’aide dans le jardin et je ne le voulais pas. Si mon esprit était né de nouveau sans même que je m’en rende compte, mon âme, elle, est restée inchangée car mon petit caractère était toujours là.

Recevoir le Saint-Esprit, signifie que nous sommes entrés dans un véhicule que Dieu conduit à présent, mais si nous voulons y rester il faudra se comporter, car la Bible enseigne aussi que l’Esprit de Dieu peut s’attrister et même s’éteindre, à cause de notre comportement. Paul dira dans les épîtres, "je traite durement mon corps", "je le tiens assujetti". Nous devons impérativement travailler sur nous-mêmes, c'est un parcours que la Bible nomme "sanctification", c'est accepter de faire évoluer notre caractère avec l'aide de Dieu sur le temps qu'il nous accorde sur Terre. Dieu ne s'attend pas à ce qu'on change tout d'un coup du jour au lendemain, tout comme aucun parent ne s'attend à ce que leur nouveau-né se mette à courir le jour de sa naissance. La sanctification est progressive, comme le temps qu'il faut entre notre naissance et la vie professionnelle. On passe des bras des parents, à la maternelle, puis l'école, le collège, le lycée, et pour d'autres, les études supérieures. C'est exactement la même chose avec Dieu. Seulement la sanctification n'est pas imposée comme l'école, c'est quelque chose qui se cherche, il faut donc de la volonté et c'est en cela que les élus sont différents des appelés.

 

Hébreux 12:14

Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur.

1 Corinthiens 9:27

Mais je traite durement mon corps et je le tiens assujetti, de peur d'être moi-même rejeté...

Philippiens 2:12

… travaillez à votre salut avec crainte et tremblement ...

2 Timothée 2:5

l'athlète n'est pas couronné, s'il n'a combattu suivant les règles.

Andressa Urach : Un cas d’école dans le christianisme

Après son parcours tumultueux, il semblerait qu’aujourd’hui elle retombe dans les mêmes pièges que par le passé.

Elle a vu un esprit de mort lorsqu’elle était hospitalisée (voir son témoignage), elle a donc décidé de croire en Dieu et donner sa vie à Jésus par crainte de l’enfer. Des pasteurs sont venus la voir à l’hôpital, et elle a été prise en charge. Seulement elle est entrée dans ce que beaucoup d’autres chrétiens nomment, une secte, l’église universelle. Le type d’église où on vous dit que plus vous donnez votre argent, plus Dieu vous en donnera, un peu comme au casino. Elle a tout donné pour recevoir plusieurs fois sa mise selon les fausses bénédictions et prophéties de prospérité des pasteurs, et elle a tout perdu.

  • Par le passé, elle a commencé à se prostituer parce qu’elle avait besoin d’argent. Elle est restée des années dans la prostitution, parce qu’elle a aimé l’argent, c'est ce qu'elle l'avoue elle-même. C’est ce qu’elle semblait vouloir retrouver à l’église. Et, parce qu’elle a cette racine en elle, elle a accepté que Dieu fonctionnait de cette façon.
  • Son premier mariage était terminé parce qu’elle le dit elle-même, elle était très coquette, jusqu’à augmenter sa poitrine, car elle voulait plaire. Plus tard, elle a inventé des situations pour attirer l’attention sur elle, car elle avait soif d’être au centre de l'attention. Lorsqu’elle a quitté l’église, elle a tout doucement recommencé à plonger dans ce qu’elle avait été. Elle a recommencé à s’habiller de façon provocante, on peut voir qu’elle se refait des injections sur le visage.

 

Lorsque son second mari est parti il y a une dizaine de jours, la première chose qu’elle a faite, a été de dénoncer qu’il l’avait abandonnée enceinte et sans ressources. Elle a également fait savoir qu’il était un ancien client, de l’époque où elle se prostituait, avant sa conversion. Puis elle a annoncé qu’elle retournait à la prostitution, elle a donné ses tarifs et annoncé la date de reprise de service, invitant les hommes en communiquant l’adresse de la maison de prostitution sur les réseaux sociaux. "Imola est de retour !" annonce-t-elle, Imola étant son alias, lorsqu'elle se prostituait auparavant.

Tout le monde constate que le mari semble être une victime du caractère de cette femme. Il faut pouvoir supporter une personne qui invente des situations pour attirer l’attention, je pense qu’il ne savait pas dans quoi il s’embarquait d’autant plus qu’au début de leur mariage, elle disait partout que son mari était son « propriétaire », qu’elle était « entièrement soumise » et que toutes les femmes chrétiennes devaient se comporter comme une sorte de tapis que les maris peuvent piétiner, car son mari peut faire ce qu’il veut d’elle. C’était réellement extrême, tout comme tout ce qu’elle est en réalité, le mariage a duré 9 mois.

Désespéré, et s’exprimant peu finalement, il a dit qu’il priait et jeûnait pour son enfant. Puis il reconnait qu’elle est totalement instable en ce moment, il attribue ses divagations à l’église qui l’avait exploitée et à sa grossesse qui a fait ressortir son caractère borderline.

Le soir de sa reprise de service de prostitution, il s’est présenté devant l’établissement accompagné de plusieurs policiers pour sortir cette femme de là. Elle a fait  un live vidéo en disant : « Mon ex mari est là devant la porte avec la police, mais sur quelle base légale il essaye de me sortir d'ici ?! »

Pourtant, il a réussi à lui parler, il lui a promis qu’il prendrait soin d’elle et de l’enfant, elle a accepté de rentrer à la maison.

Andressa Urach : Un cas d’école dans le christianisme
Andressa Urach : Un cas d’école dans le christianisme

Tout ce que je vois dans son comportement, c’est qu’elle n’a en réalité jamais changé. Certes spirituellement parlant, elle est tombée entre des mauvaises mains, mais tout le monde n’est pas fait pour vivre en dehors d’une structure d’accueil spirituel, c’est-à-dire l’église. Il y a énormément de personnes instables qui ont besoin d’être accompagnées par l’église. Elle a rejeté toutes les structures religieuses, ce que je peux comprendre, mais il faut une certaine structure mentale et spirituelle pour être capable de s’en sortir seule. Il faut un minimum de construction, ce n’est pas pour tous. Il me semble que son processus de conversion avait à peine commencé, et pour quelqu’un qui a un tel bagage, elle ne peut évoluer dans son coin toute seule.

 

Dans la Bible, quelqu’un avait un caractère qu’il a fallu changer. Depuis le moment de sa naissance il a volé ce qui n’était pas à lui. On parle de Jacob. Pourtant il s’est accroché pour changer radicalement qui il était. Il avait des bonnes intentions lorsqu’il a décidé de revenir se faire pardonner auprès de son propre frère. Mais si l’ange de Dieu ne s’était pas manifesté sur sa route, ses bonnes volontés auraient peut-être eu la vie courte. Paul expliquera dans sa lettre aux romains que nous avons la volonté mais non le pouvoir de faire le bien. Si Dieu n’intervient pas pour nous transformer en profondeur afin que nous allions au bout de notre parcours, cela ne sert à rien. Jacob avait beaucoup de volonté. Combien de fois nous-mêmes, pensons faire le bien, et lorsqu’on se trouve devant la personne qui nous parle mal ou qui nous maltraite, nous entrons dans son jeu et ce sont les querelles ou la bagarre. Il faut une forte volonté à la base, puis l’aide de Dieu pour aller au bout des choses. Je me demande donc si Andressa a réellement la volonté.

Est-ce qu’elle n’est pas simplement restée au stade de Jacob avant sa rencontre avec l’ange qui l’a béni et changé son nom pour qu’il devienne véritablement une nouvelle créature ?!

Par rapport à ce qu’elle transmet, comme beaucoup de chrétiens, elle ne cherche pas le royaume de Dieu, mais elle veut bâtir son royaume sur terre avec l’aide de Dieu. Dieu devient donc un accessoire. Ce qui est une façon totalement erronée de croire, et un véritable chemin de perdition si Dieu n'a pas prévu pour notre vie, ce que notre nature charnelle convoite dans le monde.

 

Proverbes 23:4

Ne te tourmente pas pour t'enrichir, N'y applique pas ton intelligence.

Luc 12:21

Il en est ainsi de celui qui amasse des trésors pour lui-même, et qui n'est pas riche pour Dieu.

Matthieu 6:19

Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent

Matthieu 6:33

Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu …

1 Pierre 2:11

Bien-aimés, je vous exhorte, comme étrangers et voyageurs sur la terre, à vous abstenir des convoitises charnelles qui font la guerre à l'âme.

Andressa Urach : Un cas d’école dans le christianisme

J’ai dû me reprendre plusieurs fois, car je ne voulais plus écrire sur elle, puis je me suis dit que cela peut encourager à prier, mais aussi nous aider sur certains aspects de notre propre foi.

Andressa Urach : Un cas d’école dans le christianisme
Tag(s) : #DISCUSSIONS BIBLIQUES

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :