Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une iranienne a été condamnée à 5 ans de prison pour avoir « attenté à la sécurité du pays », pour motif qu’elle organisait et formait des chrétiens par petits groupes dans une église clandestine.Une iranienne a été condamnée à 5 ans de prison pour avoir « attenté à la sécurité du pays », pour motif qu’elle organisait et formait des chrétiens par petits groupes dans une église clandestine.

Iran : Une chrétienne condamnée à 5 ans de prison et son mari à 10 ans pour avoir réalisé des études bibliques à domicile

Shamiram Isavi Khabiceh, épouse du pasteur Victor Bet-Tamraz, a été accusée d’agir contre le régime en place et contre la sécurité du pays.

 

Elle fera appel de la sentence tout comme son mari, condamné à 10 ans de prison, auprès du Tribunal Révolutionnaire de Téhéran; lui aussi, accusé d' « organisation des églises (groupes) de maison ».

Iran : Une chrétienne condamnée à 5 ans de prison et son mari à 10 ans pour avoir réalisé des études bibliques à domicile

Le pasteur Victor, d’origine assyrienne dirigeait alors, l’Église Pentecôtiste Assyrienne de Téhéran depuis 2009 jusqu’à sa première arrestation en 2014. Cette année-là, alors qu'ils étaient en pleine réunion à domicile avec leur fils Ramil et 12 convertis au christianisme, ils ont été arrêtés pour motif « d’évangélisme et activités illégales à domicile ».

La plupart d’entre eux a depuis été libérée, leur fils a été emprisonné pendant un an à Téhéran sous un régime d'isolement à la prison Evin.

 

Aujourd'hui encore ses parents sont accusés et condamnés pour :

  • Agir contre la sécurité nationale
  • Organisations et créations d’églises clandestines

Prions pour eux !

 

 

 

Avec les informations de :

AcontecerCristiano

MEC (Middle East Concern)

Iran : Une chrétienne condamnée à 5 ans de prison et son mari à 10 ans pour avoir réalisé des études bibliques à domicile

 

 

Jean 16:3
Et ils agiront ainsi, parce qu'ils n'ont connu ni le Père ni moi.
 
 
 
 
 
 
Tag(s) : #NOS FRERES SONT PERSECUTES